MIEUX
. adv.
Comparatif de Bien. D'une manière plus accomplie, d'une façon plus avantageuse. Personne n'entend mieux les affaires que lui, n'entend mieux la guerre que lui, n'écrit mieux que lui, ne parle mieux que lui. Il chante mieux, beaucoup mieux qu'il ne faisait. Vous ne sauriez mieux faire. Ses affaires vont mieux que jamais. Il a été mieux reçu qu'il ne croyait. Il est bien de prier, mais il est mieux de faire de bonnes oeuvres. Vous seriez mieux sur ce fauteuil que sur cette chaise. Tant mieux : voy.

ANT.  Il signifie quelquefois, Plus. J'aime mieux cette étoffe que l'autre.   Il est quelquefois superlatif, et alors il prend ordinairement l'article. C'est l'homme du monde le mieux fait. De tous nos grands écrivains, c'est celui que j'aime le mieux.   Il vaut mieux, mieux vaut, Il est plus à propos, plus expédient. Il vaut mieux attendre un peu. Mieux vaut s'accommoder que de plaider. Il vaudrait mieux qu'il se tût, que de parler mal à propos.   Absol., Être mieux, Être en meilleure santé, en meilleur état. Il est mieux, un peu mieux, beaucoup mieux. Il n'est guère mieux. Il était mieux hier qu'aujourd'hui.   Être mieux, signifie aussi, Être d'une figure, d'un extérieur plus agréable. Cette femme est mieux, est beaucoup mieux que sa soeur. Ce jeune homme est mieux que son frère.   Être mieux, signifie encore, Être d'une meilleure conduite, d'un meilleur caractère. Ce jeune homme est corrigé de ses défauts, il est beaucoup mieux qu'il n'était avant ses voyages.   Mieux que tout cela, Il y a quelque chose de mieux à dire, à faire, que ce qu'on a proposé. On vous conseille de plaider, de vous désister ; mieux que tout cela, offrez à votre partie adverse moitié de ce qu'elle demande .

MIEUX, s'emploie substantivement, avec ou sans article. Le mieux est de n'en point parler. Il a tout arrangé pour le mieux. Il est changé en mieux. Je m'attendais à mieux que cela. Vous croyez qu'elle n'a que vingt ans, elle a mieux.   Aller de mieux en mieux, Faire toujours quelque progrès vers le bien, vers un état meilleur. Il faut espérer que cela ira de mieux en mieux. Ses affaires vont de mieux en mieux.

Fam., À qui mieux mieux, À l'envi l'un de l'autre.  Faute de mieux, À défaut d'une chose meilleure, plus convenable. Faute de mieux, je m'arrangerai du logement que vous me proposez.

Prov., Le mieux est l'ennemi du bien, On peut gâter une bonne chose en voulant la rendre meilleure.  Il y a du mieux dans son état, il y a un mieux sensible, le mieux se soutient, se dit D'un malade qui commence à se mieux porter.

Fam., Cette personne chante des mieux, Elle chante aussi bien que celles qui chantent le mieux.

MIEUX, s'emploie quelquefois adjectivement, et signifie, Meilleur, plus convenable, plus propre à la chose dont il s'agit. Il n'y a rien de mieux, rien n'est mieux que ce que vous dites.   LE MIEUX DU MONDE, AU MIEUX, TOUT AU MIEUX. loc. adverbiales. Très-bien. Il en a usé le mieux du monde. Cela est au mieux. Cela va le mieux du monde, tout au mieux.   DU MIEUX, LE MIEUX, TOUT DU MIEUX, TOUT LE MIEUX QUE. loc. conjonctives. Aussi bien qu'il est possible dans telle circonstance ; aussi bien qu'il est possible à telle personne. Il a fait du mieux qu'il a pu, le mieux qu'il a pu. Il s'en est tiré le mieux qu'il a pu. C'est le mieux que vous puissiez faire. On dit même : Il fera de son mieux. J'ai fait de mon mieux, tout de mon mieux. Etc.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mieux — mieux …   Dictionnaire des rimes

  • mieux — [ mjø ] adv. • mielz Xe; lat. melius, de melior « meilleur » ♦ Compar. irrég. de BIEN (au lieu de plus bien). I ♦ MIEUX. 1 ♦ D une manière plus accomplie, meilleure. Cette lampe éclaire mieux. Je l estime davantage depuis que je le connais mieux …   Encyclopédie Universelle

  • mieux — MIEUX. adv. comparatif. Plus parfaitement, d une maniere plus accomplie, d une façon plus avantageuse. Personne n entend mieux les affaires que luy, n entend mieux la guerre que luy, n escrit mieux, ne parle mieux que luy. il chante mieux,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • mieux — Mieux. Semble plus raisonnable d escrire mieus, Melius. Ces deux vocables sont composez de mesmes lettres. Il vaut mieux faire cela, Satius est illud facere. Au mieux faire, ou aller, Au mieux venir, Vt omnes dij adiuuent. B. ex Cic. A qui mieux …   Thresor de la langue françoyse

  • mieux — (mieû ; l x se lie : de mieû z en mieux) adv. 1°   Comparatif de l adv. bien : d une manière plus accomplie, plus complète. •   Je te connais, Léonce, et mieux que tu ne crois, CORN. Héracl. I, 4. •   Usez en comme moi ; le ciel sait qui vit… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MIEUX — adv. Comparatif de Bien. D’une manière plus accomplie, d’une façon plus avantageuse. Personne n’entend mieux les affaires que lui, n’écrit mieux que lui, ne parle mieux que lui. Il chante mieux, beaucoup mieux, bien mieux qu’il ne faisait. Vous… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • mieux — adv. ; dce., plus, davantage : mi (St Jean Arvey, Table), mu (Beaufort, St Nicolas Cha.125), myaw (Alex), myeu (Albanais.001c, Annecy.003, Billième, Doucy Bauges, St Pierre Alb., Thônes.004, Villards Thônes.028, COD.284a 14), myeû (Aillon V.),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • mieux —    Il a mieux de cent mille livres de rentes. Jamais l adverbe mieux ne s emploie pour plus ; dites donc, il a plus de cent mille livres de rentes. Mieux exprime la manière, et plus la quantité; ne dites pas: il aime mieux sa fille que son fils;… …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • mieux — adv. Plus mieux que, mieux que …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Mieux — Meilleur Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”