ARRACHER
. v. a.
Détacher avec effort ce qui tient à quelque chose ; Ôter de force quelque chose. Arracher des arbres. Arracher des herbes. Arracher les cheveux. S'arracher les cheveux. Arracher des dents. On lui a arraché un oeil. Arracher un clou d'une muraille. On ne saurait arracher une pierre de ce mur qu'à grands coups de marteau. Arracher quelque chose des mains de quelqu'un. Arracher un enfant à sa mère, des bras de sa mère, d'entre les bras de sa mère. Ils s'arrachaient les lambeaux de son vêtement.

Prov. et fig., Il vaut mieux laisser son enfant morveux que de lui arracher le nez, Il est de la sagesse de tolérer un petit mal, lorsqu'on risque, en voulant y remédier, d'en causer un plus grand.

Prov. et fig., Je lui ai arraché une dent, se dit en parlant D'un avare de qui on a tiré de l'argent.

Prov. et fig., Ils sont prêts à s'arracher les yeux, se dit De deux personnes qui ont ensemble une altercation violente.  Par exagérat. et fam., On se l'arrache, se dit en parlant D'une personne ou d'une chose qui est extrêmement recherchée, et signifie, On se dispute à qui l'aura. Il est fort aimable en société, on se l'arrache. Ce roman a le plus grand succès, on se l'arrache.

Fig., Arracher la vie à quelqu'un, Le faire périr de mort violente.

Prov. et fig., Vous lui arracheriez plutôt la vie, se dit Pour marquer l'extrême répugnance d'une personne à faire quelque chose, et combien il serait difficile de l'y obliger, de l'y contraindre. On dit de même : Vous lui arracheriez plutôt le coeur. Ce serait lui arracher l'âme.

Fig., Arracher une opinion de l'esprit, de la tête de quelqu'un, Détacher quelqu'un d'une opinion, l'y faire renoncer. On ne saurait lui arracher cette opinion de l'esprit. Vous ne lui arracheriez jamais cela de la tête. On dit dans un sens analogue, Arracher de son coeur un sentiment, une passion, un souvenir, etc.

ARRACHER, signifie aussi figurément, Tirer, obtenir avec peine quelque chose de quelqu'un. Il ne rend pas facilement l'argent qu'on lui a prêté, il faut le lui arracher. On ne saurait arracher quelque argent de lui. On ne peut arracher un sou de personne. Il n'y a pas moyen d'arracher une parole de lui. On ne peut lui arracher une parole. J'ai eu bien de la peine à arracher de lui cette promesse, cette parole. Il m'a arraché mon secret, mon consentement à force d'importunité. Vous m'arrachez cet aveu. Les révélations que les tourments lui arrachèrent. Il a fallu vous arracher cette louange. Je n'ai pu lui arracher cette grâce.

Fig., Arracher des larmes, des cris, des soupirs, des plaintes à quelqu'un, Le faire pleurer, le faire crier, etc. Ce récit m'arracha des larmes. La douleur m'a arraché des cris. Ce souvenir pénible lui arrache des plaintes, des soupirs.

ARRACHER, en parlant Des personnes, signifie souvent, tant au propre qu'au figuré, Détourner, écarter, éloigner avec effort. Il a fallu l'arracher de ce lieu, de dessus le corps de son fils. On ne saurait l'arracher à l'étude. On ne saurait l'arracher du jeu. Je l'ai arraché à des liaisons qui l'auraient perdu.   Arracher quelqu'un à la misère, à la mort, etc., Le retirer de la misère, le préserver d'une mort imminente, etc.

ARRACHER, s'emploie quelquefois avec le pronom personnel régime direct, et signifie, Se détacher, s'éloigner avec peine, avec effort. Il s'arrache au plaisir. Je ne saurais m'arracher d'auprès de vous.  D'ARRACHE-PIED. loc. adv.et fam. Tout de suite, sans intermission. Je l'ai attendu trois heures d'arrache-pied. Il a travaillé six heures d'arrache-pied.   ARRACHÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • arracher — [ araʃe ] v. tr. <conjug. : 1> • déb. XIIe; lat. exradicare, eradicare « déraciner », de radix, radicis « racine » I ♦ V. tr. 1 ♦ Enlever de terre (une plante qui y tient par ses racines). ⇒ déraciner, déterrer, extirper. Défricher une… …   Encyclopédie Universelle

  • arracher — ARRACHER. v. a. Détacher avec effort ce qui tient à quelque chose. ter de force quelque chose. Arracher des arbres. Arracher des herbes. Arracher les cheveux. S arracher les cheveux. Arracher les dents. Arracher un clou d une muraille. On ne… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • arracher — ARRACHER. v. act. Oster avec force ce qui tient à quelque chose. Arracher des arbres. arracher des herbes. arracher les cheveux. s arracher les cheveux. arracher les dents. on luy a arraché un oeil de la teste. arracher un clou. arracher une… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • arracher — Arracher, de cest infinitif Eradicare, syncopez la syllabe moyenne, restera Eracare. De la vient arracher, pour Eracer, Vellere, Auellere, Conuellere, Deuellere, Diuellere, Euellere, Peruellere, Reuellere, Eradicare, Eruncare, Exradicare.… …   Thresor de la langue françoyse

  • arracher — (a ra ché) v. a. 1°   Enlever de terre avec les racines, et, par extension, ôter ou enlever quelque chose qui adhère. Arracher les plantes, les mauvaises herbes. Arracher la vigne, un arbre. Il se fit arracher une dent. Arracher les yeux, les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ARRACHER — v. tr. Détacher avec effort, ôter de force. Arracher des arbres. Arracher des herbes. Arracher les cheveux. S’arracher les cheveux. Arracher un clou d’une muraille. Arracher quelque chose des mains de quelqu’un. Arracher un enfant à sa mère, des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • arracher — vt. ; ravir : ARASHÉ (Arvillard.228, Table) / Î (Albanais.001, Annecy.003, Balme Si., Cordon.083, Gruffy, Thônes.004, Villards Thônes.028), arash(y)ér (Montricher), arastyé (Albertville.021, Giettaz.215, Marthod.078), aratché(r) (Bozel | Ste Foy) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • arracher — v.t. Arracher le copeau, faire jouir. / Ça arrache, ça marche très fort. □ s arracher v.pr. S évader : Il a réussi à s arracher de la Santé. S en aller, partir, se casser …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • arracher — (v. 1) Présent : arrache, arraches, arrache, arrachons, arrachez, arrachent ; Futur : arracherai, arracheras, arrachera, arracherons, arracherez, arracheront ; Passé : arrachai, arrachas, arracha, arrachâmes, arrachâtes, arrachèrent ; Imparfait …   French Morphology and Phonetics

  • Arracher la gorge — ● Arracher la gorge en parlant d une boisson, produire une sensation de violente âpreté, de brûlure …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”