MÉTAPHYSIQUE
. s. f.
Science qui traite des facultés de l'entendement humain, des premiers principes de nos connaissances, et des idées universelles. Traité, cours de métaphysique. Il y a une bonne, une saine métaphysique dans cet ouvrage. S'enfoncer dans les profondeurs de la métaphysique. La métaphysique des langues, du langage.   Il se prend quelquefois en mauvaise part, pour désigner L'abus des abstractions. Il y a bien de la métaphysique dans ce traité de littérature, de morale, de politique.

MÉTAPHYSIQUE, est aussi adjectif des deux genres, et signifie, Qui appartient à la métaphysique. Connaissance, science métaphysique. Principes, idées, preuves métaphysiques .  Il signifie quelquefois, Trop abstrait. Ce que vous nous dites là est bien métaphysique.   Certitude métaphysique, Celle qui est fondée sur l'évidence.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • MÉTAPHYSIQUE — À la physique, qui étudie la nature, on oppose souvent la métaphysique. Celle ci est définie soit comme la science des réalités qui ne tombent pas sous le sens, des êtres immatériels et invisibles (ainsi l’âme et Dieu), soit comme la connaissance …   Encyclopédie Universelle

  • Metaphysique — Métaphysique La métaphysique est une branche de la philosophie qui étudie les principes de la réalité au delà de toute science particulière. Elle a aussi pour objet d expliquer la nature ultime de l être, du monde, de l univers et de notre… …   Wikipédia en Français

  • metaphysique — Metaphysique. s. f. Les premiers principes de connoissance, les idées universelles, les estres spirituels. Traité de Metaphysique. il y a bien de la Metaphysique dans cet ouvrage. Metaphysique, est aussi adjectif, Qui appartient à la Metaphysique …   Dictionnaire de l'Académie française

  • métaphysiqué — métaphysiqué, ée (mé ta fi zi ké, kée) adj. Qui a pris un caractère trop métaphysique. •   Votre physique [Aristote] n est qu un amas de termes abstraits qui n expliquent point la nature du corps ; c est une physique métaphysiquée, FÉN. t. XIX, p …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Métaphysique —     Les notions aristotéliciennes fondamentales, substance et accident, cause et effet, matière et forme, cause finale, avaient pour essentielle destination chez leur auteur de boucler en quelque manière l’expérience en introduisant dans… …   Philosophie du Moyen Age

  • métaphysique — MÉTAPHYSIQUE: En rire : c est une preuve d esprit supérieur …   Dictionnaire des idées reçues

  • Métaphysique — Pour les articles homonymes, voir Métaphysique (homonymie). La métaphysique est une branche de la philosophie et de la théologie qui porte sur la recherche des causes, des premiers principes[1]. Elle a aussi pour objet la connaissance de l être… …   Wikipédia en Français

  • métaphysique — (mé ta fi zi k ) s. f. 1°   Partie de la philosophie, définie différemment suivant les différentes époques : dans l antiquité, doctrine de l être ou de l essence des choses, considérée indépendamment des propriétés particulières ou des modes… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MÉTAPHYSIQUE — n. f. Partie de la philosophie qui traite des premiers principes de nos connaissances et des idées universelles. Traité, cours de métaphysique. MÉTAPHYSIQUE est aussi adjectif des deux genres et signifie Qui appartient à la métaphysique.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • MÉTAPHYSIQUE —     Trans naturam, au delà de la nature. Mais ce qui est au delà de la nature est il quelque chose ? Par nature on entend donc matière, et métaphysique est ce qui n est pas matière.     Par exemple, votre raisonnement, qui n est ni long, ni large …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”