MESQUINERIE
. s. f.
Économie poussée trop loin. Avez-vous jamais vu une plus grande mesquinerie ? Cet homme est d'une mesquinerie odieuse, ridicule.   Il se dit aussi Des choses faites avec une excessive économie. La mesquinerie de ce spectacle, de ces décorations.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mesquinerie — [ mɛskinri ] n. f. • 1635; de mesquin 1 ♦ Caractère d une personne mesquine, qui manque de grandeur d âme, de générosité. ⇒ bassesse, étroitesse (d esprit), médiocrité. Manifester sa mesquinerie par de petites susceptibilités, de petites rancunes …   Encyclopédie Universelle

  • mesquinerie — Mesquinerie. s. f. Despense sordide. Avez vous jamais veu plus grande mesquinerie? …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Mesquinerie — (frz., spr. kin rih), Ärmlichkeit, Knauserei …   Kleines Konversations-Lexikon

  • mesquinerie — / kēn ə rē/ noun Meanness • • • Main Entry: ↑mesquin …   Useful english dictionary

  • mesquinerie — (mè ski ne rie) s. f. 1°   Qualité chétive, en parlant des choses. •   Son pinceau n était pas large, et son petit coloris excitait toujours l idée de mesquinerie et de bassesse, GRIMM Correspond. t. I, p. 74, dans POUGENS. •   La mesquinerie de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MESQUINERIE — n. f. Caractère de ce qui est mesquin. Avez vous jamais vu une plus grande mesquinerie? Cet homme est d’une mesquinerie ridicule. Cette pièce a été montée avec mesquinerie. La mesquinerie d’un caractère, d’un esprit …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Mesquinerie — ∙Mes|qui|ne|rie [...ki...], die; , n [frz. mesquinerie]: mesquine Art; Kleinlichkeit: ganz im Gegensatz zu der solche »Mesquinerien« ein für allemal sich verbittenden Mama (Fontane, Effi Briest 18) …   Universal-Lexikon

  • Mesquinerie — Mes|qui|ne|rie [...ki...] die; , ...ien <aus gleichbed. fr. mesquinerie> (veraltet) Kärglichkeit, Knauserei, Armseligkeit …   Das große Fremdwörterbuch

  • sordide — [ sɔrdid ] adj. • 1495; lat. sordidus, de sordes « saleté » 1 ♦ D une saleté repoussante, qui dénote une misère extrême. ⇒ dégoûtant. « les sordides masures au visage couvert de suie » (Duhamel). 2 ♦ Fig. Qui est bassement, honteusement intéressé …   Encyclopédie Universelle

  • petitesse — [ p(ə)titɛs ] n. f. • petitece 1170; de petit 1 ♦ Caractère de ce qui est de petite dimension. ⇒ exiguïté. Des fourmis « s acharnant sur une besogne démesurée, géante à côté de leur petitesse » (Zola). « La finesse des attaches, la petitesse des… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”