MÉPRISABLE
. adj.des deux genres
Digne de mépris. Homme méprisable. Elle s'est rendue méprisable par sa mauvaise conduite. Il n'est rien de plus méprisable que de flatter les méchants. Le monde estime bien des choses qui sont fort méprisables. Habitudes méprisables.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • méprisable — [ meprizabl ] adj. • XIVe; de mépriser 1 ♦ Vx Négligeable. 2 ♦ Mod. Qui inspire le mépris (3o). ⇒ abject, 1. bas, honteux, indigne , vil. Un individu méprisable. Il n y a rien de plus méprisable. ⊗ CONTR. Estimable, respectable. ● méprisable… …   Encyclopédie Universelle

  • meprisable — Meprisable. adj. de tout genre. Qui est digne de mépris. Qualités méprisables. homme méprisable. elle s est renduë méprisable par sa mauvaise conduite. il n est rien de plus méprisable que, &c. le monde estime bien des choses qui en elles mesmes… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • MÉPRISABLE — adj. des deux genres Qui est digne de mépris. Elle s’est rendue méprisable par sa mauvaise conduite. Une action méprisable. Il signifie de même Qui peut être négligé. Voilà une observation qui n’est pas méprisable. Un argument méprisable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • méprisable — (mé pri za bl ) adj. Digne de mépris. •   Ils me font méprisable alors qu ils me font reine, CORN. Pomp. IV, 3. •   Il n y a que ceux qui sont méprisables qui craignent d être méprisés, LA ROCHEFOUC. Max. 322. •   Nous ne devons pas être fâchés… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • méprisable — adj.. A1) racaille ; personne méprisable méprisable // vile ; rebut de la société, clique (au sens péj.) : borbâdyan <salsifis sauvage> nf. (Saxel) ; bokan <bouc> nm. (Leschaux) ; poryan, na, e <punaise> an. (Annecy, Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • astut — méprisable …   Dictionnaire Breton-Français

  • salaud — [ salo ] n. m. et adj. m. • XIIIe; de sale ♦ Fam. Homme méprisable, moralement répugnant. ⇒ dégueulasse, fumier, salopard; salope. Il s est conduit comme un salaud. ⇒ goujat, malpropre. Bande de salauds ! ⇒ enfoiré. Le petit salaud. Vieux salaud …   Encyclopédie Universelle

  • saleté — [ salte ] n. f. • 1511; de sale 1 ♦ Caractère de ce qui est sale (1o). ⇒ malpropreté. Saleté des habits, du corps. Saleté repoussante. « La salle était d une saleté noire, le carreau et les murs tachés de graisse, le buffet et la table poissés de …   Encyclopédie Universelle

  • vil — vil, vile [ vil ] adj. • 1080; lat. vilis « à bas prix » 1 ♦ Littér. Qui inspire le mépris. Spécialt Qui est sans dignité, sans courage ou sans loyauté. ⇒ abject, 1. bas, ignoble, indigne, infâme, lâche, méprisable, misérable. « En proie aux… …   Encyclopédie Universelle

  • VILAIN — VILAI Le terme «vilain» dérive du bas latin villicus : homme semi libre attaché à une «villa», grande exploitation gallo romaine. Ce fut, pendant tout le Moyen Âge, le nom du villageois ou paysan libre. Cependant, il se chargea au cours des… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”