MÉPRIS
. s. m.
Sentiment par lequel on juge une personne, ou une chose, indigne d'estime, d'égard, d'attention. Mépris outrageant, injurieux, insupportable. Profond mépris. Il l'a traité avec le dernier mépris. Des paroles de mépris. Concevoir, témoigner, avoir du mépris pour quelqu'un. Souffrir le mépris. Sensible au mépris. Montrer du mépris pour les choses qui méritent le plus de respect. Le mépris que j'en faisais était trop grand. Il est digne de mépris. Il mérite le mépris de tous les gens de bien. S'exposer au mépris. Faire à quelqu'un un geste de mépris. Braver le mépris public.   Tomber dans le mépris, Tomber dans un état où on est méprise. Cet homme, qui était si considéré, est tombé dans le mépris.   Le mépris de la vie, le mépris de la mort, Le sentiment par lequel on s'élève au-dessus de l'amour de la vie, de la crainte de la mort. On dit dans un sens analogue, Le mépris des richesses, des grandeurs, des honneurs, des louanges, etc.

Prov., La familiarité engendre le mépris.

MÉPRIS, au pluriel, signifie, Paroles ou actes de mépris. Je ne suis pas fait pour souffrir, pour endurer vos mépris. Les caresses et les mépris de la cour. Les mépris d'un tel homme valent des louanges.

AU MÉPRIS DE. loc. prépositive, Au préjudice de, sans avoir égard à. Il a fait cela au mépris des lois, au mépris de sa parole.

EN MÉPRIS DE. loc. prépositive, Par un sentiment de mépris pour. En mépris du devoir. Elle est beaucoup moins usitée que la précédente.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mépris — [ mepri ] n. m. • mespris v. 1225; de mépriser 1 ♦ Mépris de : fait de considérer comme indigne d attention; sentiment qui pousse à ne faire aucun cas (d une chose). ⇒ dédain, indifférence. « poussant le mépris des scrupules presque aussi loin… …   Encyclopédie Universelle

  • mépris — Mépris. s. m. Sentiment bas & injurieux qu on a d une personne, d une chose. Mépris outrageant, injurieux. mépris insupportable. il l a traité avec le dernier mépris. des paroles de mépris. témoigner du mépris. avoir du mépris. souffrir le mépris …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Mepris — Mépris Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Mépris — (meprih), frz., Verachtung …   Herders Conversations-Lexikon

  • mépris — (mé prî ; l s se lie : un mé pri z insultant) s. m. 1°   Prix inférieur à la valeur réelle. •   C est le cours du marché des affaires humaines, Qu encore qu un chacun vaille ici bas son prix, Le plus cher toutefois est souvent à mépris, RÉGNIER… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MÉPRIS — n. m. Sentiment par lequel on juge une personne ou une chose indigne d’estime, d’égards, d’attention. Profond mépris. Il l’a traité avec le dernier mépris. Des paroles de mépris. Concevoir, témoigner, avoir du mépris pour quelqu’un. Montrer du… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Mépris —          CAMUS (Albert)     Bio express : Écrivain français (1913 1960)     «Le fascisme, c est le mépris. Inversement, toute forme de mépris, si elle intervient en politique, prépare ou instaure le fascisme.»     Source : L Homme révolté… …   Dictionnaire des citations politiques

  • Mépris — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Mépris », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot mépris peut signifier : Mépris… …   Wikipédia en Français

  • mépris — nm. mépri (Albanais, Saxel). E. : Méprisant, Mépriser …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Mépris —    см. Презрение …   Философский словарь Спонвиля

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”