MENSONGE
. s. m.
Discours contraire à la vérité, tenu avec dessein de tromper. Un grand, un impudent, un horrible mensonge. Dire, faire, inventer, forger un mensonge. Ce livre est plein de mensonges. Débiter des mensonges. Soutenir, réfuter, combattre un mensonge. Être dupe d'un mensonge. Discerner le mensonge d'avec la vérité.   Mensonge innocent, Mensonge sans conséquence, qui ne peut nuire à personne Mensonge officieux, Mensonge fait dans l'intention d'être utile ou agréable à quelqu'un.

Fig. et fam., Un mensonge puant, un puant mensonge, Un mensonge évident et grossier.  Dans le langage de l'Écriture, L'esprit du mensonge, le père du mensonge, Le diable.

MENSONGE, dans le langage poétique, signifie, Fable, fiction. La poésie vit de mensonges. Les aimables mensonges de la Fable.

MENSONGE, signifie aussi, figurément, Erreur, vanité, illusion. Le monde n'est que mensonge.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mensonge — [ mɑ̃sɔ̃ʒ ] n. m. • 1080; lat. pop. °mentionica, du bas lat. mentire → mentir 1 ♦ Assertion sciemment contraire à la vérité, faite dans l intention de tromper. ⇒ contrevérité, fable, histoire, invention, vx menterie, tromperie; fam. blague,… …   Encyclopédie Universelle

  • mensonge — Mensonge. s. m. Menterie. Un grand mensonge. un horrible mensonge. un mensonge officieux. dire un mensonge. faire un mensonge. ce livre est plein de mensonges. Il signifie fig. Erreur, vanité, illusion. Le monde n est qu illusion & que mensonge.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • mensonge — Mensonge, Fabulositas, Mendacium, Inuentum, Commentum, Mentitio. Dire quelque mensonge d aucun, Affingere aliquid alicui. Histoire remplie de mensonge, Historia mendosa. Par mensonge, Fabulose. Mensonges beaucoup plus grans, Nugae maiores …   Thresor de la langue françoyse

  • Mensonge — Pour les articles homonymes, voir Mensonge (homonymie). Le mensonge est l énoncé délibéré d un fait contraire à la vérité, ou encore la dissimulation de la vérité (dans ce dernier cas on parle plus particulièrement de mensonge par omission). Il… …   Wikipédia en Français

  • mensonge — (man son j ) s. m. 1°   Discours contraire à la vérité, tenu avec dessein de tromper. •   Le meilleur que j y voie, c est que ses mensonges ne feront pas geler les vignes, MALH. Lettres, II, 29. •   Voilà jusqu à quel point vous charment leurs… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MENSONGE — n. m. Propos contraire à la vérité, tenu avec dessein de tromper. Un mensonge impudent. Dire, faire, inventer, forger un mensonge. Débiter des mensonges. Soutenir, réfuter, combattre un mensonge. être dupe d’un mensonge. Discerner le mensonge… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Mensonge —          ARENDT (Hannah)     Bio express : Philosophe américaine d origine allemande (1906 1975)     «La véracité n a jamais figuré au nombre des vertus politiques, et le mensonge a toujours été considéré comme un moyen parfaitement justifié dans …   Dictionnaire des citations politiques

  • mensonge — nm., menterie : mèfanzha nf. (Boëge, Saxel.002), mèssanzha (Samoëns), mèssonza (Albertville), mèssonzha (Chambéry) || msonzho nm. (Arvillard) ; mantri (Cordon), mêteri (Aix), mêt(è)ri (Albanais.001b, Annecy.003d, Balme Si.020 | 003c,020),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • mensonge — L’art de refinancer une confiance insolvable. le DICO de l amour et des pratiques sexuelles Par Jacques Waynberg …   Dictionnaire de Sexologie

  • Mensonge —    см. Обман …   Философский словарь Спонвиля

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”