MÉDAILLE
. s. f.
Pièce de métal fabriquée en l'honneur d'une personne illustre, ou pour conserver le souvenir d'une action mémorable, d'un événement, d'une entreprise. On comprend sous le nom de Médailles les anciennes monnaies des Grecs, des Romains, etc. Médaille d'or, d'argent, de cuivre, de bronze, de grand bronze, de moyen, de petit bronze. Médaille antique. Médaille des derniers temps. Médailles romaines, grecques. Médaille du Haut-Empire, du Bas-Empire. Médailles impériales, consulaires. Médaille bien conservée, entière. Médaille à fleur de coin. Médaille frappée, moulée, jetée en sable. Médaille de bas or. Il est savant en médailles. Il a la connaissance des médailles. Il connaît bien les médailles. Discerner les médailles antiques. Les anciens donnaient un grand relief à leurs médailles. Le coin ou le carré ou la matrice d'une médaille. Le poinçon d'une médaille. Le module d'une médaille. La légende, le champ, l'exergue, l'inscription d'une médaille. Découvrir des médailles. Suite de médailles. Cabinet de médailles. Battre, frapper une médaille, des médailles. Histoire par les médailles. La face ou la tête d'une médaille. Le revers d'une médaille.   Médaille fausse, Celle qui est contrefaite, et qu'on veut faire passer pour antique. Médaille saucée, Celle qui, ayant été battue en cuivre, a été ensuite argentée ou couverte d'une feuille d'étain. Médaille fruste, Celle qui est presque entièrement effacée. Médaille incuse, Celle qui n'a été frappée que d'un côté. Médaille fourrée, Celle dont l'extérieur seulement est d'or ou d'argent. Médaille martelée, Celle dont on a effacé le revers, qui était commun, pour frapper à la place un revers rare. Médaille restituée : voyez RESTITUTION.

Fig. et fam., Le revers de la médaille, Le mauvais côté, les mauvaises qualités d'une personne ou d'une chose. Ce que je viens de vous dire est fort agréable, mais voici le revers de la médaille. On vous a dit du bien de cet homme, mais voyez le revers de la médaille . On dit dans un sens analogue, Tournez la médaille.

Prov. et fig., Chaque médaille a son revers, Chaque chose a deux faces, chaque chose a un bon côté et un mauvais.

Prov. et fig., C'est une tête de médaille, se dit D'une personne dont les traits sont grands et fort marqués. C'est une vieille médaille, se dit D'une vieille femme.

MÉDAILLE, se dit aussi d'Une pièce d'or, d'argent, ou de cuivre, qui représente un sujet de dévotion, et que le pape a bénite. Médailles de tel saint. Le pape lui a envoyé des médailles. Il a cinq ou six médailles pendues à son chapelet.

MÉDAILLE, se dit encore de Certains prix qu'on donne aux poëtes, aux orateurs, aux artistes, aux manufacturiers qui ont obtenu les premiers rangs dans les concours ouverts par les académies ou par le gouvernement. Il a obtenu une médaille d'or, d'argent, de bronze à la dernière exposition des produits de l'industrie française. L'auteur couronné est venu recevoir la médaille des mains du directeur de l'académie.

MÉDAILLE, en Architecture, se dit d'Un bas-relief de forme ronde, sur lequel est représentée la tête de quelque personne illustre, ou quelque action mémorable.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Medaille — Médaille Une médaille est un objet métallique, souvent fait en métaux précieux (or ou argent) et éventuellement d émaux. Elle est dite « pendante » lorsqu elle est suspendue à un ruban, portée sur la poitrine (en boutonnière) en sautoir …   Wikipédia en Français

  • MÉDAILLE — La médaille, qui est un monument monétiforme, se distingue des espèces de monnaies courantes du fait qu’elle n’est pas destinée à la circulation monétaire et qu’elle est une pièce commémorative. Dans une médaille se reflètent à la fois les traits …   Encyclopédie Universelle

  • medaille — MEDAILLE. s. f. Piece de metal en forme de monnoye, qui a esté fabriquée en l honneur de quelque personne illustre, ou pour conserver la memoire de quelque action memorable, de quelque evenement, de quelque entreprise. Medaille d or. medaille d… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Medaille — Sf std. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. médaille, dieses aus it. medaglia, aus früh rom. * metallia (monēta) metallene Münze , vermutlich zu l. metallum n. Metall , aus gr. métallon n. Bei Medaillon handelt es sich um eine… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • médaillé — médaillé, ée (mé da llé, llée, ll mouillées) adj. Qui a reçu une médaille. Médaillé pour une vache au concours agricole de....    Substantivement. Les médaillés de juillet …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Medaille — (spr. ballje, Denk oder Schaumünze; hierzu Tafel »Medaillen I VI«), ein nicht für den Verkehr bestimmtes Metallstück in Form einer Münze, das zur Erinnerung an eine bestimmte Begebenheit, eine Person etc. verfertigt ist. Dem griechischen Altertum …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Medaille — »Denkmünze, Schaumünze«: Das Fremdwort wurde im 16. Jh. aus gleichbed. frz. médaille entlehnt, das seinerseits aus it. medaglia übernommen ist. Voraus liegt wahrscheinlich vlat. *metallia (moneta) »Münze aus Metall«. Über das zugrunde liegende… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Medaille — (spr. Medalje), so v.w. Denkmünze …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Medaille — (frz., spr. allje), Denk oder Schaumünze; schon im alten Rom üblich, im Mittelalter gegossen und ziseliert, seit dem 16. Jahrh. durch Stahlstempel geprägt. Medailleur (spr. aljöhr), Stempelschneider. – Vgl. Bosselt (1905); C. von Fabriczy (ital.… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Medaille — Medaille, vom lat. metallum, Münze, jedoch nicht zum Umlauf als Geld, sondern zur Erinnerung an irgend ein Ereigniß gefertigt. Solche Münzen kommen bereits bei den alten Römern vor, im 14. Jahrh. wurden sie wieder in Italien üblich. Zuerst wurden …   Herders Conversations-Lexikon

  • médaille — MÉDAILLE: On n en faisait que dans l antiquité …   Dictionnaire des idées reçues

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”