MÉCOMPTE
. s. m.
Erreur dans un compte, dans une supputation. Il y a du mécompte dans votre calcul. J'ai recompté ce sac, il y avait du mécompte. J'y ai trouvé du mécompte. Voilà un grand mécompte, un étrange mécompte. On a trouvé de grands mécomptes dans la chronologie de Baronius.   Il signifie, par extension, Espérance trompée, idée fausse ou exagérée qu'on s'est faite d'une chose. Cet auteur se flattait de réussir, mais il a trouvé du mécompte, bien du mécompte, un grand mécompte. On le croit fort riche ; mais, quand on viendra à connaître le fond de ses affaires, on trouvera du mécompte.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mécompte — [ mekɔ̃t ] n. m. • mesconte v. 1200; de l a. fr. mécompter « se tromper », de mé et compter 1 ♦ Vx Erreur dans un compte, un calcul. 2 ♦ (1664) Mod. Erreur de conjecture, de prévision; espoir fondé à tort. ⇒ déception, désillusion. Essuyer de… …   Encyclopédie Universelle

  • mécompté — mécompté, ée (mé kon té, tée) part. passé de mécompter. Qui a éprouvé un mécompte. •   Le roi, bien mécompté de trouver partout tant d ordre et d exactitude, était presque revenu en faveur d Alibée, FÉN. t. XIX, p. 93. •   Quiconque acceptera le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • mécompte — (mé kon t ) s. m. 1°   Erreur dans un compte, dans une supputation. •   Je ne sais s il y a du mécompte en notre calcul, BALZ. liv. II, lett. 5. •   Des mécomptes de chronologie ne ruinent point la vérité d un fait, VOLT. Dict. phil. Abraham, 3.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MÉCOMPTE — n. m. Espérance trompée, idée fausse ou exagérée qu’on s’est faite d’une chose. Il a éprouvé dans ses affaires de grands mécomptes. Cette entreprise ne lui a apporté que des mécomptes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • se mécompter — mécompter (se) (mé kon té) v. réfl. 1°   Se tromper dans un compte. En faisant l addition la marchande s est mécomptée. •   Je ne sais ce que vous voulez dire quand vous croyez que l abbé se mécompte à votre profit, SÉV. 7 août 1675. •   Les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MÉCOMPTER — (SE). v. pron. Se tromper dans un calcul, dans un compte. Vous vous êtes mécompté dans votre calcul. Je me suis mécompté de tant. Prenez garde de vous mécompter.   Il signifie, par extension, Se tromper en quelque chose qu on croit ou qu on… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • désillusion — [ dezi(l)lyzjɔ̃ ] n. f. • 1834; de dés et illusion ♦ Perte d une illusion. ⇒ déboire, déception, désappointement, désenchantement , mécompte. « J ai rarement éprouvé des désillusions, ayant eu peu d illusions » (Flaubert). Quelle désillusion ! La …   Encyclopédie Universelle

  • mécompter (se) — ⇒MÉCOMPTER (SE), verbe pronom. Vx, rare A. Se tromper dans un compte. Quand on parle des variations de Lamartine, Lamartine se mécompte dans ses calculs, mais il calcule et il veut (SAINTE BEUVE, Poisons, 1869, p.80). B. Se tromper dans ses… …   Encyclopédie Universelle

  • ERREUR — La définition classique de la vérité et de l’erreur est celle d’Aristote: «Dire de ce qui est qu’il est, ou de ce qui n’est pas qu’il n’est pas, c’est dire vrai; dire de ce qui n’est pas qu’il est ou de ce qui est qu’il n’est pas, c’est dire faux …   Encyclopédie Universelle

  • attraper — [ atrape ] v. tr. <conjug. : 1> • XIVe; atraper 1165; de 1. a et trappe I ♦ Attraper qqn, un animal. 1 ♦ Prendre (un animal) à un piège, prendre comme dans un piège (un ennemi, etc.). Un vieux renard « Fut enfin au piège attrapé » (La… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”