MARQUE
. s. f.
Empreinte, signe mis sur un objet pour le reconnaître, pour le distinguer d'un autre. J'ai mis ma marque à la pièce de toile que j'ai achetée, afin de la reconnaître. J'ai fait une marque à cet arbre, afin de le retrouver. Ce linge est à moi, je reconnais ma marque. Ces mouchoirs sont à votre marque. La marque des moutons de tel troupeau, des chevaux de tel haras.   Il se dit particulièrement, dans le Commerce, d'Un chiffre, d'un caractère, d'une figure quelconque appliquée par empreinte ou autrement sur différentes sortes de marchandises, soit pour désigner le lieu où elles ont été fabriquées, le fabricant qui les a faites, ou le marchand qui les vend ; soit pour attester qu'elles ont été visitées par les préposés chargés de leur faire acquitter les droits. La marque de la fabrique. La marque de la douane. La marque de l'orfévre. La marque du contrôle. La marque du fabricant, du marchand, de l'ouvrier. La marque de l'or, de l'argent. Mettre la marque sur de la vaisselle. Ce papier porte la marque du fabricant. Cette marchandise est à la marque de tel marchand. L'ouvrier a mis sa marque à son ouvrage.   Droit de marque, Droit qu'on perçoit sur certaines marchandises qui doivent être marquées. Droit de marque et de garantie. Le droit de marque sur les cuirs, ou simplement, La marque des cuirs.

MARQUE, se dit particulièrement de La flétrissure imprimée, avec un fer chaud, sur l'épaule d'une personne condamnée à cette peine. Il a subi l'exposition et la marque. En France, la peine de la marque est abolie.

MARQUE, se dit aussi de L'instrument avec lequel on fait une empreinte sur de la vaisselle, sur du drap, etc. Apportez la marque pour marquer cette vaisselle.

MARQUE, se dit en outre d'Une espèce de chiffre secret dont les marchands se servent pour indiquer sur leurs marchandises le prix qu'elles leur ont coûté. Ce libraire a consulté sa marque, avant de me dire ce qu'il voulait avoir de son volume.   Il se dit encore D'une croix, d'un signe par lequel un homme qui ne sait point écrire supplée au défaut de signature. Il a déclaré ne savoir signer, et a fait sa marque. Il a mis sa marque au bas de cet écrit.

MARQUE, signifie aussi, La trace que laisse sur le corps une contusion, une blessure, une brûlure, ou une éruption à la peau. Il a été frappé, blessé au front, la marque y est encore. Il porte encore les marques des blessures qu'il a reçues à la guerre. Cette brûlure lui a laissé au bras une marque qui ne disparaîtra jamais. Les marques des griffes d'un chat. Il a eu la petite vérole, il lui en reste des marques.

Fam., Faire porter ses marques à quelqu'un, Le maltraiter de telle sorte, que les marques lui en restent.

MARQUE, signifie également, La trace, l'impression qu'un corps laisse sur un autre à l'endroit où il l'a touché, où il a passé. Une voiture vient de passer ici, la marque des roues est toute fraîche. La marque de ses doigts est sur toutes les pages de ce livre. Ces murs portent encore les marques du feu, de l'incendie.

MARQUE, se dit aussi d'Une tache ou autre signe qu'une personne ou un animal apporte en naissant. Cet enfant avait cette marque en venant au monde. Ce chien a de belles marques. Ce cheval a une marque au front.

MARQUE, se dit quelquefois d'Un signe de dignité. Le mortier était la marque des présidents du parlement. Les faisceaux et la hache étaient la marque des grands magistrats romains.   Marques d'honneur, Certaines marques de distinction accordées par le souverain. La décoration de la Légion d'honneur, la croix de Saint-Louis, le cordon de Saint-Michel, sont des marques d'honneur. On dit dans ce sens, Porter les marques d'un ordre.   En Armoiries, Marques d'honneur, Les pièces qu'on met hors de l'écu, comme le bâton de maréchal de France, le collier d'un ordre, etc.

MARQUE, se prend quelquefois dans le sens de Distinction. Un homme de marque. Il y avait à cette cérémonie beaucoup d'hommes, de personnages, de gens de marque.

MARQUE, signifie aussi, Ce qu'on emploie pour se souvenir ou pour faire souvenir de quelque chose. Il a mis un papier dans sa tabatière pour lui servir de marque. Faire des marques pour indiquer la quantité d'objets qu'on a reçus ou donnés. J'avais mis une marque dans ce livre.   Il se dit particulièrement, à certains Jeux, Des jetons qui servent à marquer les points et les parties qu'on gagne. En ce sens, on dit ironiquement D'un homme qui est sujet à marquer plus qu'il ne faut, Il est heureux à la marque.   Il se dit également Des jetons, fiches, et autres signes que l'on met au jeu, au lieu d'argent. On convient, en se mettant au jeu, de la valeur des marques.

MARQUE, se prend, dans une acception générale, pour Indice. C'est une marque de bonheur, de malheur. C'est bonne, c'est mauvaise marque. Quand un enfant est gai, c'est une marque, c'est marque qu'il se porte bien.   Il signifie plus spécialement, Présage. Le ciel rouge le soir est une marque de beau temps pour le lendemain.   Il signifie aussi, Témoignage, preuve. Donner à quelqu'un une marque, des marques d'estime, d'amitié, de son estime, de son amitié. Il a donné des marques de grandeur d'âme, des marques de courage, des marques de lâcheté, des marques d'ignorance. J'ai reçu des marques de sa bienveillance. Je suis sensible aux marques d'affection qu'il m'a prodiguées. Il a laissé en partant des marques de sa reconnaissance .

Fam., Une marque que j'ai fait cela, et absolument, Marque que j'ai fait cela, Une preuve que j'ai fait cela. On dit aussi, Marque de cela, Une preuve de cela.  Lettre de marque, Commission dont tout capitaine ou patron d'un navire armé en course doit être pourvu, sous peine d'être réputé pirate ou forban.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • marqué — marqué, ée (mar ké, kée) part. passé de marquer. 1°   Distingué par une marque. Du linge marqué d une L.    Papier marqué, parchemin marqué, papier, parchemin qui est marqué avec un timbre pour servir aux actes qui font foi en justice.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • marque — MARQUE. s. f. Emprainte ou autre figure qu on fait sur quelque chose pour la reconnoistre, pour la discerner d avec une autre. La marque de l estain fin. la marque du papier. la marque du drap. la marque des chevaux d un tel haras. la marque des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • marque — Marque, ou Marlze, Marquis, voyez Comte, et Comtesse. Les François prononcent Marche, Marchiam Germani prouinciam bello partam, et districtum vnius ditionis aut villicationis limitemque vocare solent, inde est Danomarchia, et Stiromarchia: et… …   Thresor de la langue françoyse

  • Marque — Marque, n. [F. marque, in lettre de marque letter of marque, a commission with which the commandant of every armed vessel was obliged to be provided, under penalty of being considered a pirate or corsair; marque here prob. meaning, border,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • .marque — (ou dotbrand) est l appellation générique des nouveaux TLDs (Top Level Domain, ou Domaine de Premier Niveau, l extension qui se trouve à droite du point dans les adresses internet) qui seront appelés à remplacer à compter de 2012 les extensions… …   Wikipédia en Français

  • marqué — Marqué, [marqu]ée. part. Il a les sign. de son verbe. On dit prov. qu Un homme est marqué au bon coing, pour dire, qu Il a de bonnes qualitez, qu il est homme de bien. On dit, d Un borgne, d un boiteux, d un bigle, d un bossu, qu Il est marqué au …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Marque — steht für Marque (Fluss), Fluss im Département Nord, Nebenfluss der Deûle, Frankreich La Marque, Stadt im Galveston County, US Bundesstaat Texas Marque ist der Name von Marque (Musiker) (* 1972), österreichischer Sänger François Marque (* 1983),… …   Deutsch Wikipedia

  • marque — [mɑːk ǁ mɑːrk] noun [countable] a well known brand, especially a brand of expensive cars: • BMW is one of the industry s most respected and successful marques. * * * marque UK US /mɑːk/ noun [C] ► MARKETING the name for a range of cars, which is… …   Financial and business terms

  • marque — marque1 [märk] n. [ME mark < MFr marque < Prov marca, seizure, reprisal < marcar, to seize as a pledge < marc, token of pledge < Gmc: see MARK1] reprisal: obsolete except in LETTERS OF MARQUE marque2 [märk] n. [Fr, a sign <… …   English World dictionary

  • marque — [ma:k US ma:rk] n BrE [Date: 1900 2000; : Frenc] the well known name of a type of car or other product, especially an expensive one ▪ the prestigious Ferrari marque …   Dictionary of contemporary English

  • marque — seizure by way of reprisal, mid 15c., in letters of marque official permission to capture enemy merchant ships, from Anglo French mark (mid 14c.), via Old French from O.Prov. marca reprisal, from marcar seize as a pledge, mark, probably from a… …   Etymology dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”