MARCHE
. s. f.
Action, mouvement de celui qui marche. Marche lente, rapide, précipitée. Ralentir, retarder, accélérer sa marche. Il soutient bien, il supporte bien la marche.   Il se dit souvent de L'action de marcher, sous le rapport de la distance ou de la durée. Ils ont fait une grande, une longue marche. Il y a d'ici là trois heures de marche, quatre jours de marche. Après deux heures de marche. Nous avons été huit jours en marche.   Il se dit, principalement, en parlant Des troupes, des armées. L'armée est en marche, s'est mise en marche. Les troupes firent une grande marche. Pendant cette marche. Disposer, régler la marche des colonnes. Ordre de marche. L'ordre des marches et des campements. Cacher, couvrir sa marche. Dérober sa marche à l'ennemi. Il fatigua son ennemi par ses marches et contre-marches.   Marche forcée, par opposition à Marche ordinaire, Marche dans laquelle on fait faire à des troupes beaucoup plus de chemin qu'elles n'ont coutume d'en faire dans le même espace de temps.  Fausse marche, Le mouvement que fait une armée qui feint de marcher sur un point, et qui se porte sur un autre. Il trompa les ennemis par une fausse marche.   Sonner, battre la marche, Donner aux troupes, par le son des trompettes ou des tambours, le signal pour se mettre en marche.  Gagner une marche sur l'ennemi, Le devancer de quelque temps ; et, figurément et familièrement, Obtenir sur son adversaire, par quelque manoeuvre habile, un avantage de temps et de position.  En termes de Marine, Ordre de marche, se dit de Certains ordres ou arrangements dans lesquels les bâtiments de guerre se placent pour éviter les abordages en faisant route. L'armée naviguait sur tel ordre de marche.

MARCHE, se dit encore Des processions et des cérémonies solennelles. L'ordre de la marche fut fort beau. Un corps de troupes ouvrait, fermait la marche. La marche dura trois heures. Marche triomphale.   La marche d'un vaisseau, Le degré de sa vitesse. La marche d'un vaisseau s'évalue en lieues marines ou en degrés. Ce bâtiment a une marche avantageuse, il file dix noeuds à l'heure.   La marche des astres, des corps célestes, Leur mouvement réel ou apparent. Calculer, mesurer la marche des corps célestes.   En Musique, Marche harmonique, marche de l'harmonie, La succession des différents accords, et la manière dont la modulation passe d'un ton à un autre.

MARCHE, au Jeu des échecs, se dit Du mouvement particulier auquel chaque pièce est assujettie. Je ne sais pas le jeu des échecs, je n'en sais que la marche.   Il se dit aussi, dans un sens analogue, au Jeu de dames et à quelques autres Jeux.

MARCHE, signifie figurément, Conduite, manière d'agir, de procéder. Cet homme a une marche équivoque, incertaine, tortueuse, souterraine. Il cache habilement sa marche. La marche de la nature. La marche du coeur humain, de l'esprit humain. Il ne tient pas à certaines gens que la raison humaine n'ait une marche rétrograde. Observer, étudier la marche des passions, la marche des affaires.   La marche d'un poëme, d'un ouvrage, etc., Le progrès de l'action dans un poëme, la progression des idées dans un ouvrage.

MARCHE, se dit encore d'Un air de musique composé pour régler et animer la marche des troupes. On le disait plus spécialement autrefois de Certains airs affectés à certains corps de troupes. La marche des Gardes-Françaises. La marche des Suisses.   Il se dit aussi d'Un air de musique qui a le mouvement d'un air militaire.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • marché — 1. (mar ché) s. m. 1°   Vente, achat de ce qui se débite dans un lieu déterminé. Le marché n a rien valu aujourd hui. •   Quand j aurai l honneur de vous faire parvenir mes rêveries, qui ne sont pas encore tout à fait prêtes, je ferai avec vous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • marche — 1. (mar ch ) s. f. Frontière militaire d un État. •   L empereur confirme le vasselage de la Bohême et y établit la religion chrétienne ; tout ce qui était au delà était encore païen, excepté quelques marches de la Germanie, VOLT. Ann. Emp. Othon …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • marché — MARCHÉ. s. m. Lieu public où se vendent les denrées & marchandises. Il y a un beau marché en cette ville là. on a abbatu les maisons pour faire un marché. le grand marché. le petit marché. le marché au bled. le marché au bestail. le marché aux… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • marché — Marché, m. acut. Emporium, Forum nundinarium, Mercatus. Le lieu du marché, Forum. Le marché où se vendent toutes sortes de vivres, Macellum. Le marché où on vend le vin, Forum vinarium. Marché de rotisseurs et de chair cuictiers, Thermopolium… …   Thresor de la langue françoyse

  • marche — Marche, f. penac. C est une contrée de païs, Regio. Selon ce on dit, il est venu habiter en ces marches, c est à dire en ce païs, In hanc regionem demigrauit. Et la marche du pais qu un lievre tient, c est à dire le circuit de païs ou il hante et …   Thresor de la langue françoyse

  • Marche — Marche,   1) [marʃ] die, historisches Gebiet in Mittelfrankreich, entspricht etwa dem heutigen Département Creuse und dem Nordteil von Haute Vienne, umfasst die Nordabdachung des Limousin und des Plateau de Millevaches, wird fast ausschließlich… …   Universal-Lexikon

  • Marche — Nom que l on rencontre à la fois dans les Deux Sèvres et dans la Corrèze. Désigne celui qui est originaire d une localité ou d un lieu dit ainsi appelé. En ancien français, le mot marche signifiait frontière, limite …   Noms de famille

  • Marché — On rencontre ce nom dans l Indre et Loire. Peut être celui qui habitait près du marché, ou encore le surnom d un marchand. Mais il peut s agir d une variante de Marchais, toponyme désignant un lieu marécageux …   Noms de famille

  • Marché — (franz., spr. marsché), Markt, Kauf, Handel; M. à forfait, Generalentreprise (s. Entreprise); M. an comptant, Barkauf, Effektivgeschäft (s. Kontant) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Marche — (spr. ke), ital. Name für die Landsch. Marken …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Marche — Marche1 [mȧrsh] historical region of central France Marche2 [mär′ke] Le [le] region of central Italy, on the Adriatic: 3,743 sq mi (9,694 sq km); pop. 1,429,000; chief city, Ancona: Eng. name the Marches [mär′chiz] …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”