MANTEAU
. s. m.
Vêtement ample et sans manches qui se met par-dessus l'habit, et qui prend ordinairement depuis les épaules jusqu'au-dessous des genoux. Grand manteau. Manteau d'hiver, d'été. Manteau pour la pluie. Manteau de campagne. Manteau léger, pesant. Manteau de drap. Manteau noir, bleu. Manteau à l'espagnole. Manteau de deuil. Un collet de manteau. Un manteau ample et qui a bien du tour. Prendre, quitter son manteau. S'envelopper de son manteau, dans son manteau. Avoir son manteau sur le nez. Avoir le nez dans son manteau. Tirer quelqu'un par le manteau.

Fig., S'envelopper de son manteau, Se résigner, attendre son sort avec calme au milieu des dangers. Le sage est quelquefois réduit à s'envelopper de son manteau.

Fig., Vendre, débiter sous le manteau, Vendre clandestinement des livres défendus. C'est un libelle qui ne se vend que sous le manteau. On le dit aussi en parlant De toutes les choses défendues.

Fig. et fam., Garder les manteaux, Faire le guet, ou demeurer à ne rien faire, pendant que ceux avec qui l'on est venu se divertissent, ou commettent quelque délit.  Rôles à manteau, Rôles de certains personnages de comédie, pour lesquels, à raison de leur âge, de leur condition ou de leur caractère, le manteau était un vêtement d'usage. Il joue les rôles à manteau. On dit dans le même sens, Jouer les manteaux.   Manteau long, Espèce de manteau étroit, ordinairement fait de soie noire, que les ecclésiastiques portent avec la soutane. Il était en manteau long. On appelle par opposition Manteau court, Une espèce de petit manteau de soie noire, qui ne passe pas le genou, et que les ecclésiastiques mettent avec l'habit court, lorsqu'ils vont dans le monde. Se mettre en manteau court.   Manteau de deuil, Long manteau noir que portent aux enterrements les plus proches parents du défunt.  Manteau de cérémonie, Long manteau fourré ou doublé, et traînant, que les rois, les princes et les grands dignitaires portent dans certaines cérémonies. Le manteau impérial, le manteau royal, le manteau ducal, le manteau de pair, sont des manteaux de cérémonie.   Manteau de cour, Espèce de robe sans corsage, ouverte par devant et à queue traînante, qui s'attache au bas de la taille, et que portent les dames de la cour, les jours de présentation et de cercle.  Manteau de nuit, ou, plus ordinairement, Manteau de lit, Espèce de manteau fort court, ayant des manches, et dont on se sert dans la chambre et au lit.

MANTEAU, signifie figurément, Apparence, prétexte dont on se couvre. Sous le manteau de la dévotion, de la religion, on cache souvent de mauvais desseins.

MANTEAU, en termes de Blason, La fourrure herminée sur laquelle est posé l'écu.

MANTEAU, en termes de Fauconnerie, La couleur des plumes d'un oiseau de proie. Cet oiseau a un beau manteau.   Manteau de cheminée, La partie de la cheminée qui fait saillie dans la chambre, au-dessus de l'âtre, au-dessus du foyer.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • manteau — [ mɑ̃to ] n. m. • v. 1300; mantel 980; lat. médiév. mantellus, dimin. de mantus → 1. mante I ♦ 1 ♦ Vêtement à manches longues, boutonné sur le devant, qui se porte par dessus les autres vêtements pour protéger le corps du froid et des intempéries …   Encyclopédie Universelle

  • manteau — Manteau. s. m. Vestement qu on se met sur les espaules par dessus l habit, quand on veut aller par la ville ou à la campagne. Long manteau. manteau court. grand manteau. manteau d hiver. manteau d esté. manteau de pluye. manteau leger. manteau… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Manteau — um 1685/90 Manteau (von frz. „Mantel“) ist der generische Begriff für das mantelartige Damenobergewand des späten 17. und frühen 18. Jh., auch Robe genannt. Im engeren Sinn bezeichnet er eine bestimmte Gewandform, die sich um 1680 herum als… …   Deutsch Wikipedia

  • Manteau — Nom surtout porté en Poitou, également présent dans l Aisne. Surnom donné au porteur d un manteau, à un marchand de manteaux. Variante : Manteaux (60), Mantaux (80, 70), Mantel (62, 80) …   Noms de famille

  • manteau — cloak, mantle, 1670s, from Fr. manteau, from O.Fr. mantel (see MANTLE (Cf. mantle)) …   Etymology dictionary

  • Manteau — Man teau , n.; pl. F. {Manteaux}, E. {Manteaus}. [F. See {Mantle}, n.] 1. A woman s cloak or mantle. [1913 Webster] 2. A gown worn by women. [Obs.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • manteau — MANTEAU: Toujours couleur de muraille pour les équipées galantes …   Dictionnaire des idées reçues

  • manteau — [man′tō΄; ] Fr [ män tō′] n. pl. manteaus or Fr. manteaux [mäntō′] [Fr < OFr mantel: see MANTLE] Obs. cloak or mantle, esp. one worn by a woman …   English World dictionary

  • manteau — (man tô) s. m. 1°   Vêtement ample et sans manches qu on porte par dessus l habit. •   Jésus sortit, portant une couronne d épines et un manteau d écarlate, SACI Bible, Év. St Jean, XIX, 5. •   Bon manteau bien doublé, bonne étoffe bien forte, LA …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MANTEAU — n. m. Vêtement de dessus qui prend depuis les épaules jusqu’au dessous des genoux et sert à se garantir de la pluie et du froid. Manteau d’hiver. Manteau d’été. Manteau de pluie. Manteau de drap. S’envelopper de son manteau, dans son manteau.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”