MANDEMENT
. s. m.
Ordre par écrit et rendu public, de la part d'une personne qui a autorité et juridiction ; ordonnance d'un supérieur, d'un juge, etc. Le recteur de l'université de Paris donnait autrefois des mandements concernant les études et la discipline des colléges. Rollin a donné de bons mandements. Les jugements sont terminés par un mandement aux officiers de justice, pour leur ordonner de les mettre à exécution. Délivrer à chacun des créanciers utilement colloqués, un mandement pour toucher.   Si donnons en mandement. Formule que contenaient les lettres patentes du roi. Les lois se terminent encore aujourd'hui par une injonction analogue : Donnons en mandement à nos cours et tribunaux, préfets, etc.

MANDEMENT, se dit particulièrement d'Un écrit qu'un évêque fait publier dans l'étendue de son diocèse, et par lequel il donne aux fidèles des instructions ou des ordres relatifs à la religion. Mandement de l'archevêque de Paris, de l'évêque de Meaux.   Il signifie aussi, La lettre, le billet qu'on donne à quelqu'un, portant ordre a un receveur ou fermier de payer quelque somme. Il a donné un mandement de telle somme sur son fermier. Accepter un mandement. J'ai payé selon votre mandement. En ce sens, il vieillit.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mandement — [ mɑ̃dmɑ̃ ] n. m. • v. 1120; de mander 1 ♦ Vx Ordre écrit. ⇒ instruction, ordre. Mandement du Roi. 2 ♦ (1611) Dr. can. Écrit par lequel un évêque donne aux fidèles de son diocèse des instructions ou des ordres relatifs à la religion, instruction… …   Encyclopédie Universelle

  • mandement — Mandement, m. acut. Mandatum, Iussus, Iussio. Donner en mandement, Iubere, C est la clause des lettres royaux, Si vous donnons en mandement, In mandatis damus, Et mandons et commandons, Praecipimus, Iubemus, Mandement aussi se prent pour… …   Thresor de la langue françoyse

  • mandement — Mandement. s. m. v. Ordre par escrit & rendu public de la part d une personne qui a authorité & jurisdiction. Ordonnance du Roy, d un Juge, d un Superieur &c. Le mandement de l Archevesque, de l Evesque. le mandement que les Esleus ont envoyé… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Mandement — (franz., spr. mangd māng), Verfügung, Verordnung, besonders bischöfliche …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Mandement —   [mãd mã], größtes Weinbaugebiet im Kanton Genf, Schweiz, westlich von Genf, über 600 ha Rebland (v. a. mit Gutedel und Gamay bestanden), davon über 400 ha in Satigny, der größten schweizerischen Weinbaugemeinde …   Universal-Lexikon

  • mandement — variant of mandment Obs …   Useful english dictionary

  • mandement — (man de man) s. m. 1°   Ordre par lequel on mande, on fait venir. •   Les vieilles cohortes des Caninefates et des Bataves, dont la garnison était à Mayence, mais qui avaient pris leur marche pour aller à Rome au mandement de Vitellius, MÉZERAI… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Mandement — Pour les articles homonymes, voir Mandement (homonymie). Un mandement est un écrit émis par un évêque et à destination des fidèles du diocèse, par lequel il leur transmet des instructions religieuses …   Wikipédia en Français

  • MANDEMENT — n. m. écrit qu’un évêque fait publier dans l’étendue de son diocèse et par lequel il donne aux fidèles des instructions ou des ordres relatifs à la religion. Mandement de l’archevêque de Paris, de l’évêque de Meaux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Mandement —    Procédure civile, procédure pénale: ordonnance du juge prescrivant à un plaideur d accomplir tel ou tel acte, de présenter telle ou telle pièce …   Lexique de Termes Juridiques

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”