MALGRACIEUSEMENT
. adv.
De mauvaise grâce, d'une manière malgracieuse. Parler, répondre malgracieusement. Il est familier et vieux.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • malgracieusement — [malgʀasjøzmɑ̃] adv. ÉTYM. 1403, maugracieusement; de malgracieux. ❖ ♦ Rare. D une façon malgracieuse. 0 Vous me refusez rudement et malgracieusement. Mme de Sévigné, 1024, 14 juin 1687 …   Encyclopédie Universelle

  • malgracieusement — (mal gra si eû ze man) adv. De mauvaise grâce. •   Après tant de bonté et de confiance que je vous ai témoignée, vous me refusez rudement et malgracieusement, SÉV. à d Hérigoyen, 14 juin 1687. ÉTYMOLOGIE    Malgracieuse, et le suffixe ment …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • malgracieux — malgracieux, ieuse [ malgrasjø, jøz ] adj. • 1382; de 2. mal et gracieux 1 ♦ Vx ou région. Qui manque de bonne grâce, de politesse. ⇒ incivil , rude. L État, « c est un monsieur piteux et malgracieux assis derrière un guichet » (France). 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle

  • refuser — [ r(ə)fyze ] v. <conjug. : 1> • fin XIe « rejeter »; lat. pop. °refusare, crois. de recusare « refuser » avec refutare « réfuter » I ♦ V. tr. 1 ♦ Ne pas consentir à accorder (ce qui est demandé). Refuser une permission à un soldat, une… …   Encyclopédie Universelle

  • rudement — [ rydmɑ̃ ] adv. • XIIIe; de rude 1 ♦ De façon brutale. ⇒ brutalement, durement. Frapper, heurter rudement. ⇒ dur. « Il tombe de sa patinette; il tombe assez rudement » (Duhamel). 2 ♦ Avec dureté, sans ménagement. ⇒ cruellement, sévèrement. Je l… …   Encyclopédie Universelle

  • brusquement — Brusquement, Ferociter. Rudement, malgracieusement, hastivement …   Thresor de la langue françoyse

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”