MALANDRE
. s. f.
T. de Médec. vétérinaire. Espèce de crevasse, de fente qu'on aperçoit aux plis du genou d'un cheval, et d'où découle une humeur séreuse et fétide. Les malandres n'intéressent que la peau du cheval.

MALANDRE, en termes de Charpenterie, se dit Des noeuds pourris dans les bois de construction. Cette pièce de bois est pleine de malandres.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • malandre — [ malɑ̃dr ] n. f. • fin XIVe; lat. malandria « espèce de lèpre » 1 ♦ Zootechn. Dermatose du cheval, caractérisée par des fissures, des crevasses dans le pli du genou. 2 ♦ Techn. Partie pourrie dans les bois de construction, particulièrement à l… …   Encyclopédie Universelle

  • malandre — Malandre. s. f. Certain mal qui vient ordinairement aux jambes de devant des chevaux. Ce cheval a les jambes saines, il n a ny suros ny malandre. On dit fig. d Un homme d âge, qu Il n a ny suros ny malandre, pour dire, qu Il ne sent aucune… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • malandre — (ma lan dr ) s. f. 1°   Terme de médecine vétérinaire. Crevasse au pli du genou du cheval.    Il n a ni suros ni malandres, se dit d un cheval sain et net.    Fig. •   Tiennette n a ni suros ni malandre, LA FONT. Troq.. 2°   Nom que les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MALANDRE — n. f. T. de Médecine vétérinaire Sorte de crevasse qu’on aperçoit aux plis du jarret d’un cheval et d’où découle une humeur séreuse et fétide. En termes de Charpenterie, il se dit, par analogie, des Noeuds pourris dans les bois de construction.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • solandre — I. ⇒SOLANDRA, SOLANDRE1, subst. masc. BOT. Arbrisseau sarmenteux, à feuilles alternes, charnues et à grandes fleurs solitaires terminales (d apr. Lar. encyclop.). On cultive fréquemment en serre chaude le solandre à grandes fleurs (Dict. d hist.… …   Encyclopédie Universelle

  • malandreux — malandreux, euse (ma lan dreû, dreû z ) adj. Usité seulement dans cette locution : bois malandreux, bois dans lequel il y a des noeuds pourris (voy. malandre). HISTORIQUE    XIe s. •   Surz ne avogles ne contrait [contrefait] ne leprus, Nuls nen… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • malandrin — (ma lan drin) s. m. 1°   Nom donné à des bandes de pillards qui, dans les longues guerres avec les Anglais, dévastèrent la France. •   La France était infestée par des brigands réunis, nommés malandrins ; ils faisaient tout le mal qu Édouard n… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • malandră — MALÁNDRĂ s.f. Crăpătură eczematoasă a cutei jaretului la cai. [< fr. malandre]. Trimis de LauraGellner, 13.09.2007. Sursa: DN  MALÁNDRĂ s. f. crăpătură eczematoasă a cutei jaretului la cai. (< fr. malandre) Trimis de raduborza, 15.09.2007 …   Dicționar Român

  • SOLANDRE — s. f. T. d Art vétérinaire. Maladie qui survient au pli du genou du cheval, à la différence de la Malandre, qui affecte le pli des jarrets …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SUROS — s. m. T. d Art vétérin. Tumeur dure qui se forme sur la jambe du cheval, et qui dépend de l os même. J achetai bien cher un cheval, et je m aperçus ensuite qu il avait un suros. Ce cheval n a ni suros ni malandre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”