MALAISÉ
, ÉE. adj.
Difficile. Cela n'est pas si malaisé que vous croyez. Il est malaise de faire telle chose. Il est malaisé à gouverner. Il est bien aisé de censurer cet ouvrage, mais malaisé de faire mieux.   Il signifie aussi, Incommode, dont on ne peut se servir avec facilité. Je ne saurais me servir de cet instrument, il est trop malaisé. Cet escalier est malaisé. Un chemin malaisé.   Il signifie encore, Qui est à l'étroit dans sa fortune. Riche malaisé. Prince malaisé. Il est malaisé par sa faute.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • malaise — [ malɛz ] n. m. • XIIe adv. à malaise, à grand malaise; de 1. mal et aise 1 ♦ Vx État d une personne qui n est pas à son aise pécuniairement. ⇒ embarras, gêne. « Pour qu une révolution éclate, il faut que les classes inférieures souffrent d un… …   Encyclopédie Universelle

  • malaisé — malaise [ malɛz ] n. m. • XIIe adv. à malaise, à grand malaise; de 1. mal et aise 1 ♦ Vx État d une personne qui n est pas à son aise pécuniairement. ⇒ embarras, gêne. « Pour qu une révolution éclate, il faut que les classes inférieures souffrent …   Encyclopédie Universelle

  • malaisé — malaisé, ée (ma lê zé, zée) adj. 1°   Qui n est pas aisé, facile. •   Bien est il malaisé que l injuste licence Qu ils prennent chaque jour d affliger l innocence, En quelqu un de leurs voeux ne puisse prospérer, MALH. I, 2. •   Dites, dites,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • malaisé — à faire, Difficile factu, Il se peut escrire en deux mots, Mal aisé. Fort malaisé, Perarduus. Malaisé à croire, Difficile ad fidem. Malaisé à demesler, Perplexum. Malaisé à voyager, Ad iter faciendum impeditissimus. Chemin malaisé à tenir, à… …   Thresor de la langue françoyse

  • Malaise — Sf Mißstimmung, Unbehagen per. Wortschatz fremd. Erkennbar fremd (20. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. malaise m., einer substantivierten Zusammenrückung aus frz. (être) mal à l aise mißgestimmt sein , zu frz. aise behaglich .    Ebenso ne.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • malaise — Malaise. Vous me donnez beaucoup de malaise. Je suis en malaise. Mon malaise procede d ailleurs …   Thresor de la langue françoyse

  • malaisé — Malaisé, [malais]ée. adj. Difficile. Cela n est pas si malaisé que vous croyez. il est malaisé de faire telle chose. il est mal aisé à gouverner. il est bien aisé de réprendre, mais mal aisé de faire mieux. Mal aisé, Incommode, dont on ne se peut …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Malaise — C est en Alsace et dans les Vosges que le nom est le plus répandu, il est également porté en Belgique. C est en principe le contraire du mot aise , souvent employé comme toponyme pour désigner une mauvaise terre, mais qui a pu aussi désigner… …   Noms de famille

  • malaise — (n.) c.1300, maleise pain, suffering; sorrow, anxiety, also, by late 14c., disease, sickness, from O.Fr. malaise difficulty, suffering, hardship, lit. ill ease, from mal bad (see MAL (Cf. mal )) + aise ease (see EASE (Cf. ease) …   Etymology dictionary

  • Malaise — Ma laise , n. [F., fr. mal ill + aise ease.] (Med.) An indefinite feeling of uneasiness, or of being sick or ill at ease. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Malaise — (fr., spr. Malähs), körperliches Übelbefinden, ohne bestimmte Krankheitscharaktere …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”