MÂCHICATOIRE
. s. m.
Il se dit Du tabac, ou de quelque autre drogue qu'on mâche sans l'avaler. Prendre du tabac en mâchicatoire.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mâchicatoire — ⇒MÂCHICATOIRE, subst. masc. Vx. Substance que l on mâche sans l avaler (v. mâcher1 B). La feuille du bétel et la noix de l arec produisent, par leur mélange, une saveur très agréable aux Indiens. Ils en font un mâchicatoire dont ils usent sans… …   Encyclopédie Universelle

  • mâchicatoire — (mâ chi ka toi r ) s. m. Ce que l on mâche sans l avaler. Le tabac, le bétel sont des mâchicatoires. ÉTYMOLOGIE    Mâcher …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TABAC — s. m. (On ne fait point sonner le C dans la prononciation familière.) Plante originaire d Amérique, que l on prépare de diverses manières, qui se prend en mâchicatoire, ou en fumée par la bouche, ou en poudre par le nez, et qui est aussi… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • balbutiement — [ balbysimɑ̃ ] n. m. • 1750; de balbutier 1 ♦ Action de balbutier, manière de parler d une personne qui balbutie. Le balbutiement d un enfant. ⇒ ânonnement, babil. Le balbutiement du bègue. ⇒ bégaiement. Le balbutiement d un ivrogne, d une… …   Encyclopédie Universelle

  • -oir — ⇒ OIR, OIRE, suff. I. oir (suff. de subst. masc.), oire (suff. de subst. fém.). Suffixes issus respectivement du lat. orium et oria (tous deux dér. de la finale masc. or qui désigne un agent); ils servent à constr. des subst. désignant des… …   Encyclopédie Universelle

  • tabac — TABAC. s. m. Herbe venuë de l Amerique depuis plus d un siecle, & dont l on tortille ordinairement les feüilles en maniere de corde, pour s en servir ensuite à divers usages. On l appelle encore Petun, ou Nicotiane, ou Herbe à la Reine. Tabac de… …   Dictionnaire de l'Académie française

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”