LOUANGE
. s. f.
Discours par lequel on relève le mérite de quelqu'un, de quelque action, de quelque chose. Grande louange. Louange excessive, exagérée, outrée, fade, grossière, déplacée. Louange fine, délicate, indirecte, détournée, adroite, ingénieuse, sincère. Mériter, s'attirer des louanges. Cela est digne de louanges. Donner des louanges. Accabler de louanges. Prodiguer les louanges. Prostituer la louange. Être sobre de louanges. Chanter les louanges de Dieu. Publier, célébrer les louanges de quelqu'un. On l'a comblé de louanges. C'est un homme au-dessus des louanges, au-dessus de toutes louanges. Amoureux, avide de louanges. Sensible à la louange. Il n'a que faire de vos louanges. Se mettre, s'étendre, ne pas tarir sur les louanges de quelqu'un. Cela tourne à sa louange. On peut dire à sa louange que... Toute la terre retentit des louanges de ce héros. Distribuer avec discernement le blâme et la louange. Louange à Dieu.

Fam., Chanter les louanges de quelqu'un, Le louer, dire du bien de lui. Nous avons chanté vos louanges.

Prov. et fig., Voilà des vers à sa louange, se dit ironiquement D'un écrit, d'un discours où il y a quelque chose de fâcheux, de désagréable pour quelqu'un.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • louange — [ lwɑ̃ʒ ] n. f. • 1120; de 1. louer 1 ♦ Littér. Action de louer (qqn ou qqch.); le fait d être loué. ⇒ éloge; 1. louer. « La louange ne sert qu à corrompre ceux qui la goûtent » (Rousseau). À la louange de : en l honneur de. Discours à la louange …   Encyclopédie Universelle

  • louange — Louange, Commendatio, Laudatio, Collaudatio, Gloriatio, Hymnus, Laus. Louange qu on acquiert par bien faire, Gloria. Louange diminuée et effacée, Attonsa laus. Louange qui tousjours dure, Continua, La louange de cestuy la se diminuë, Senescit… …   Thresor de la langue françoyse

  • loüange — Loüange. s. f. Eloge, discours par lequel on releve le merite de quelqu un, de quelque action, de quelque chose. Grande loüange. loüange excessive. il faut que les loüanges soient proportionnées au sujet. loüange fade. loüange grossiere. loüange… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • louangé — louangé, ée (lou an jé, jée) part. passé de louanger. Louangé à outrance par quelques flatteurs …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • louangé — Louangé, [louang]ée. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • louange — (lou an j ) s. f. 1°   Au sens actif, action de donner ce qui loue, en parlant des personnes. Cet homme vous loue ; ses louanges sont glorieuses. •   Et trois ou quatre seulement, Au nombre desquels on me range, Peuvent donner une louange Qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Louange — La louange dans le sens de l’adoration, est le fait de rendre hommage à quelqu’un ou à quelque chose, qu’il soit humain ou divin. La louange se fait de diverses manières, selon les religions ou les coutumes de l’adorateur. Il peut s’agir de… …   Wikipédia en Français

  • LOUANGE — n. f. Discours ou paroles par lesquelles on relève le mérite de quelqu’un, de quelque action, de quelque chose. Louange bien méritée. Louange excessive, grossière, déplacée. Louange délicate, indirecte. Mériter, s’attirer des louanges. Conduite… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • louange — nf. lôda (Arvillard), lou anja / e (Albanais.001). E. : Alléluia …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Louange de Dieu — Louange La louange dans le sens de l’adoration, est le fait de rendre hommage à quelqu’un ou à quelque chose, qu’il soit humain ou divin. La louange se fait de diverses manières, selon les religions ou les coutumes de l’adorateur. Il peut s’agir… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”