LOGER
. v. n.
Habiter, demeurer dans une maison. La maison où il loge. Où irez-vous loger ? Loger chez soi, chez un de ses amis, en hôtel garni, en garni. Ils logent ensemble. Les hôtelleries étaient si pleines, qu'il ne put trouver où loger.

Prov. et fig., Loger à la belle étoile, Coucher en plein air, n'avoir pas de retraite assurée.

LOGER, s'emploie figurément, au sens moral. Rarement une âme forte loge dans un corps efféminé. L'amour et la raison ne logent guère ensemble.

LOGER, est aussi actif, et signifie, Donner la retraite, le couvert à quelqu'un dans un logis. Où logerez-vous tout ce monde-là ? Il y a de quoi loger tout le régiment. On l'a bien logé. On l'a mal logé.   Il s'emploie figurément, au sens moral. Toutes les folies qu'un cerveau humain peut loger sont rassemblées dans sa tête.

Prov. et fig., Loger le diable dans sa bourse, N'avoir pas le sou.

LOGER, s'emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie, Prendre un logement. Il s'est logé dans un hôtel garni. Il s'est logé dans un bien petit appartement. Il s'est logé bien à l'étroit.   Il signifie également, Disposer, arranger, décorer un logement pour l'occuper. Il vient de dépenser beaucoup d'argent pour se loger. Il s'est logé fort bien, fort commodément.   Il signifie encore, Se bâtir une maison. Il s'est logé très-agréablement à la campagne.   En termes de Guerre, Se loger sur la contrescarpe, sur la demi-lune, etc., S'y établir, s'y retrancher, s'y mettre à couvert. Il ne se dit que Des assiégeants.  En Chirurg., La balle s'est logée dans telle partie, La balle qui l'a frappé lui est restée dans telle partie du corps.

LOGÉ, ÉE. participe, Être logé, Avoir un logement. Être logé commodément, fort à l'étroit. Être logé au rez-de-chaussée, au premier étage.

Fig. et fam., Il en est logé là, se dit D'un homme borné dans ses idées par la prévention, la crédulité, le défaut de lumières ou l'opiniâtreté ; et D'un homme que le changement de fortune réduit à un état fâcheux.

Fig. et fam., Nous en sommes logés là, et ironiquement, Nous voilà bien logés, se dit en parlant D'une affaire dont la conclusion a mal tourné, ou se trouve arrêtée par une difficulté imprévue.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • loger — [ lɔʒe ] v. <conjug. : 3> • XVe; logier « établir son camp » v. 1138; de loge I ♦ V. intr. 1 ♦ Avoir sa demeure (le plus souvent temporaire) en un endroit. ⇒ demeurer, habiter, 1. vivre; fam. crécher, percher. Ces bourgeois récents « qui… …   Encyclopédie Universelle

  • loger — Loger. v. n. Habiter, demeurer dans une maison. La maison où il loge. où irez vous loger? loger chez soy. loger chez un de ses amis. ils logent ensemble. les hostelleries estoient si pleines qu il ne sçeut trouver où loger. On dit prov. & fig.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • loger — Loger, Excipere hospitio et Hospitio accipere, Hospitari, Stabulare, Stabulari Semble qu il vient de Locare, c in g verso. Loger aux faux bourgs, Ad vrbem esse. Loger en quelque lieu ou hanter, Diuersari. Aller loger en quelque lieu, Immigrare.… …   Thresor de la langue françoyse

  • loger — lȍger m DEFINICIJA pom. mali obalni jedrenjak s jednim do tri jarbola ETIMOLOGIJA nizoz. logger …   Hrvatski jezični portal

  • loger — (lo jé. Le g prend un e devant a et o : logeant, logeons) v. n. 1°   Habiter en une maison. Quand il vient à Paris, il loge chez son frère. •   Je vous avoue que je comprends le plaisir de loger avec les gens qu on aime, SÉV. 24 juill. 1680.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • LOGER — v. intr. Séjourner, avoir sa demeure habituelle ou temporaire dans un logis. Où irez vous loger? Loger chez un de ses amis, en hôtel garni, en garni. Les hôtels étaient si pleins, qu’il ne put trouver où loger. Il loge dans un taudis. Fig.,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • loger — vt. LOZHÎ (Albanais.001, Morzine.081, Saxel.002), lozhé (Arvillard), lodjé (Montagny Bozel), lodyé (Aix.017, Chambéry.025), lojé (Albertville.021), C. de loger lôzho / lôdyo <je loge> (001 / 025). E. : Résider, Vivre. A1) se loger : se… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • -loger — comb. form forming nouns, = LOGIST. Etymology: after astrologer * * * comb. form equivalent to logist Origin: on the pattern of words such as (astro)loger * * * loger (lədʒə(r)) the ending of a few words which are virtually adaptations of actual… …   Useful english dictionary

  • -loger — combining form equivalent to logist. Origin on the pattern of words such as (astro)loger …   English new terms dictionary

  • loger — (v. 1) Présent : loge, loges, loge, logeons, logez, logent; Futur : logerai, logeras, logera, logerons, logerez, logeront; Passé : logeai, logeas, logea, logeâmes, logeâtes, logèrent ; Imparfait : logeais, logeais, logeait, logions, logiez,… …   French Morphology and Phonetics

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”