LOGE
. s. f.
Petite hutte. Cet ermite s'est fait une petite loge.   Il se dit aussi d'Un petit logement pratiqué ordinairement au rez-de-chaussée d'une maison, près de la porte d'entrée, et destiné à l'habitation du portier. La loge d'un portier, d'un suisse. Le portier n'est pas dans sa loge.   Il se dit également d'Une galerie, d'un portique en avant-corps, pratiqué à l'un des étages d'un édifice, pour jouir de la vue du dehors et de la fraîcheur de l'air. On ne l'emploie guère, dans ce sens, qu'en parlant Des édifices d'Italie. Les loges du Vatican.   La loge pontificale, Celle d'où le pape donne la bénédiction.

LOGE, se dit encore Des petites boutiques que certains marchands occupent durant la tenue des foires.  Il se dit en outre Des petits cabinets rangés par étages au pourtour d'une salle de spectacle, séparés les uns des autres par des cloisons, et ayant vue sur le théâtre. Les loges du Théâtre Français, de l'Opéra, etc. La loge du roi. Loges grillées. Loges de l'avant-scène, du cintre. Louer, retenir une loge. Cette salle a trois rangs de loges. On distingue dans les spectacles les loges des différents étages par les noms de premières, secondes, troisièmes et quatrièmes. Ouvreuse de loges. On voit mieux du parterre que des loges. Loge louée à l'année. Louer une moitié, un quart de loge.   Loges découvertes, Espèce de loges qui n'ont pas de plafond, et qui ne sont séparées que par des cloisons à hauteur d'appui.  Avoir loge à un spectacle, Y avoir loué une loge pour l'année. Il a loge à tous les spectacles.   Coupons de loge, Billets que se partagent entre elles les personnes qui ont loué ensemble une loge.  Jour de loge, Jour où l'on a le droit de jouir d'une loge qu'on a louée, pour un certain temps, avec d'autres personnes. C'est demain mon jour de loge.

Prov. et fig., Être aux premières loges, Se trouver dans la position la plus favorable pour être témoin de quelque chose.

LOGES, au pluriel, se dit quelquefois, par extension, Des spectateurs qui sont dans les loges. Les loges ont applaudi pendant que le parterre sifflait.

LOGE, se dit aussi, dans les Théâtres, Des chambres, des cabinets où les acteurs s'habillent. Les loges des acteurs. Aller voir un acteur dans sa loge.

LOGE, se dit figurément d'Une assemblée, d'une réunion de francs-maçons. Aller en loge. Être en loge. Tenir une loge.   Il se dit aussi de Certains établissements de commerce formés par des Européens en Asie, en Afrique, etc.

LOGE, se dit encore, dans quelques maisons destinées aux aliénés, Des espèces de cellules où l'on enferme les fous.  Il se dit, dans les Ménageries, Des petites chambres où l'on enferme les bêtes féroces. La loge du lion, du tigre. On dit dans le même sens, par extension, La loge d'un chien.

LOGE, dans un buffet d'orgues, Le lieu où sont les soufflets.

LOGE, en Botanique, se dit Des petites cellules ou cavités, ordinairement séparées par des cloisons, dans lesquelles sont renfermés les pepins de certains fruits.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • loge — loge …   Dictionnaire des rimes

  • logé — logé …   Dictionnaire des rimes

  • Loge — Loge …   Deutsch Wörterbuch

  • loge — [ lɔʒ ] n. f. • 1135; frq. °laubja I ♦ 1 ♦ Vx Abri de branchages, de feuillages. ♢ Construction rudimentaire. ⇒ cabane, hutte. « une loge de charbonnier, basse, arrondie en forme d œuf » (Genevoix ). 2 ♦ Archit. Galerie extérieure pratiquée à l… …   Encyclopédie Universelle

  • Loge — steht für: Loge (Etymologie) – sprachliche Herkunft und Gemeinsamkeiten des Wortes Loge. ein kleines, vorn offenes oder zum Hinausschauen eingerichtetes Zimmer, z. B. für einen Pförtner, siehe Concierge Loge (Zuschauerraum), abgeschlossener… …   Deutsch Wikipedia

  • logé — logé, ée (lo jé, jée) part. passé de loger. 1°   Qui occupe une habitation, un appartement. Logé au rez de chaussée, au premier étage.    Par extension. •   Dieu était logé trop haut pour nous, BOSSUET Hist. II, 12.    Être logé, avoir un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • loge — LOGE. s. f. Petite hutte faite à la haste. Cet Hermite s est fait une petite loge. Il se prend plus ordinairement pour un petit reduit fait de cloisonnage, & capable de contenir cinq ou six personnes. Les loges de la Foire S. Germain. les loges… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Loge — Sf erw. fach. (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. loge, dieses aus afrz. loge, dessen Herkunft unklar ist, da zwei nicht ohne weiteres vereinbare Bedeutungen ( Nische zum Aufenthalt Wohnung ) zusammenkommen. Die Bedeutung geheime Vereinigung… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Loge — Loge: Das unter ↑ Laube behandelte germ. Wort (ahd. louba, entsprechend afränk. *laubja »Laubhütte; Häuschen«) gelangte in die roman. Sprachen (mlat. lobia, ‹a›frz. loge) und wurde später zu verschiedenen Zeiten rückentlehnt. Als Bezeichnung… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Loge — (ital. Loggia) hat verschiedene Bedeutung. 1. Halboffene Halle an der Außenseite eines Hauses (Bogenhalle oder laube). Schönes Beispiel am gotischen alten Rathaus zu Braunschweig (Fig. 1). Ein Beispiel aus der Renaissance zeigt Fig. 2 und die… …   Lexikon der gesamten Technik

  • Loge — can refer to:* Loge, an invented Germanized name for the god Loki in the operas Das Rheingold and Die Walküre by Richard Wagner and in works derived from them and in commentary on them. The form derives from scholarly speculation that Loki and… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”