LIGNE
. s. f.
Trait simple, considéré comme n'ayant ni largeur ni profondeur. Il s'emploie surtout dans les Sciences mathématiques. Ligne droite. Ligne courbe. Ligne brisée. Le soleil envoie ses rayons en droite ligne. Mener, tirer une ligne parallèle à une autre. Deux lignes parallèles. Ligne perpendiculaire, verticale, horizontale, oblique, circulaire, elliptique. Deux lignes qui se coupent. Une ligne spirale. Tirer une ligne d'un point à un autre. Tracer des lignes. En termes de Fortification : Ligne fichante. Ligne rasante. Voyez FICHANT,RASANT.  Ligne équinoxiale, ou simplement Ligne, Le cercle de la sphère qui est également distant des deux pôles du monde, et qu'on appelle autrement l' Équateur. Les peuples qui sont sous la ligne. Au delà de la ligne. Les latitudes commencent à se compter de la ligne.   Passer, couper la ligne, Traverser l'équateur et passer d'un hémisphère à l'autre, d'une latitude nord à une latitude sud, et réciproquement.  Ligne méridienne, Ligne droite tirée du nord au sud dans le plan du méridien. Voyez MÉRIDIEN, ENNE.  Ligne de foi, Ligne tracée sur l'alidade mobile d'un instrument de mathématique.  En termes de Marine, Lignes d'eau, Coupes horizontales de la partie submergée de la carène du vaisseau, parallèlement à la flottaison, qui est elle-même la plus haute des lignes d'eau sur le plan de ce vaisseau.  Ligne de démarcation, Ligne tracée sur un terrain ou sur une carte, pour marquer la division de deux territoires, de deux propriétés. Il se dit aussi figurément. Tracer une ligne de démarcation entre les pouvoirs, entre les attributions des magistrats. Il n'est pas toujours facile de tracer une ligne de démarcation entre l'erreur et la vérité.   Ligne de marcation. On donna ce nom à La ligne tracée sur la mappemonde par Alexandre VI, qui, de son autorité pontificale, donnait aux Espagnols les terres qu'ils découvriraient à l'ouest de cette ligne, et aux Portugais celles qu'ils découvriraient à l'est. On appela ensuite Ligne de démarcation, Celle qui fut fixée d'accord entre ces peuples, et qui déclinait de la ligne de marcation d'Alexandre VI.  Aller quelque part en droite ligne, Y aller sans faire de détours. Pressé d'arriver à sa garnison, il y est allé en droite ligne.

Fig., C'est un homme qui a toujours marché sur la même ligne, qui s'est tracé une ligne dont il ne s'est jamais écarté, Il s'est fait des règles de conduite qu'il a constamment suivies.

Fig., Suivre la ligne du devoir, de l'honneur, Tenir une conduite conforme au devoir, à l'honneur.

Fig., Être, marcher sur la même ligne, Avoir le même rang. Ces deux écrivains, ces deux artistes sont sur la même ligne, Ils sont égaux en mérite, en réputation.

Fig., Être en première ligne, mettre en première ligne, Être au premier rang, placer au premier rang. Il est en première ligne parmi les écrivains de notre temps. Dans l'ordre de nos devoirs, il faut mettre la bienfaisance en première ligne.

Fig., Être hors de ligne, Être d'un ordre supérieur, d'un ordre à part. Il se dit Des personnes et des choses. C'est un homme hors de ligne, on ne doit lui comparer personne. Cet ouvrage est d'un genre tout particulier ; il est hors de ligne.

LIGNE, se dit particulièrement Des traits ou plis du dedans de la main, dont le principal s'appelle vulgairement La ligne de vie. Les charlatans qui se mêlent de chiromancie, observent les lignes de la main.

LIGNE, en termes de Manége, L'espace droit ou circulaire que parcourt le cheval, soit au cercle, soit au pilier, soit sur le carré du manége. Ligne de la volte. Lignes du carré.

LIGNE, en termes d'Escrime, se dit absolument de La ligne qui est directement opposée à l'adversaire, et dans laquelle doivent être les épaules, le bras droit et l'épée.

LIGNE, en Peinture, en Sculpture, en Architecture, se dit de L'effet général produit par la réunion et la combinaison des diverses parties d'une composition. La ligne de composition d'un tableau. Ce groupe, ce monument, ce paysage offre de belles lignes, des lignes simples, grandes, etc.

LIGNE, en termes d'Écriture et d'Imprimerie, Les caractères rangés sur une ligne droite dans une page. Il y a tant de mots à chaque ligne, et tant de lignes à chaque page. Il écrit assez bien, mais il ne fait pas ses lignes droites. Il faut que le compositeur redresse cette ligne. Ce livre n'est pas à deux colonnes, il est imprimé à longues lignes.   Il se dit aussi de Ce qui est écrit dans une ligne. Il n'y a pas dans cet ouvrage une ligne qui soit correcte. À chaque ligne de cet écrit, on trouve des termes impropres.

Fam., Deux lignes, Une courte missive. Je vous écrirai deux lignes pour vous prévenir de mon arrivée. Je vous demande deux lignes de votre main, pour savoir à quoi m'en tenir sur cette affaire.   Mettre un mot, un passage à la ligne, Commencer par ce mot, par ce passage, un nouvel alinéa. Mettez ce passage à la ligne.   Écrire hors ligne, mettre hors ligne, tirer une somme hors ligne, L'écrire à la marge.  Mettre en ligne de compte, tirer en ligne de compte, Employer, comprendre dans un compte ; et, figurément, Faire mention d'une chose, la rappeler, en tirer avantage. Je ne mets pas en ligne de compte ce que j'ai fait pour vous.

LIGNE, se dit aussi Du cordeau, de la ficelle, dont les maçons, les charpentiers, les jardiniers, et autres, se servent pour dresser leurs ouvrages. Tirer une muraille à la ligne, une muraille en ligne droite. Marquer le bois à la ligne. Planter des arbres à la ligne.   Il se dit encore Des fils de crin au bout desquels est attaché un hameçon, et dont les pêcheurs se servent pour prendre du poisson. Pêcher à la ligne. Amorcer, jeter, retirer sa ligne.   Ligne dormante, Ligne qui demeure fixée dans l'eau, sans qu'on la tienne.

LIGNE, en termes de Corderie, se dit d'Un petit cordage à trois torons, d'une ligne à une ligne et demie de diamètre, qui sert à un grand nombre d'usages dans la marine. Ligne goudronnée. Ligne d'amarrages. Ligne de sonde. Ligne de loch. Etc.

LIGNE, en termes de Guerre, signifie, La direction générale de la position des troupes, soit pour combattre, soit pour s'exercer aux grandes manoeuvres. La ligne appuyait sa droite au village, et sa gauche au pied de la montagne.   Se porter sur la ligne, Se diriger vers la position qu'on doit occuper dans la ligne.  Entrer, rentrer en ligne, se mettre en ligne, être en ligne, Se placer, se replacer, ou être placé dans la direction générale de la ligne.  Rompre la ligne, Se porter trop en avant, ou rester trop en arrière de la direction générale de la ligne. Dans le premier cas, on dit aussi, Forcer la ligne, et dans le second, Refuser la ligne.   Ligne de direction, Ligne qu'un corps militaire en campagne, ou dans les grandes manoeuvres, doit suivre pour se porter, de sa position actuelle, à celle qu'on veut lui faire occuper.  Ligne d'opération, Ligne qu'une armée ou plusieurs corps destinés à la même opération, doivent suivre constamment, et de laquelle ils doivent, par leurs manoeuvres, chercher à se rapprocher sans cesse, quand ils ont été forcés de s'en éloigner. Le Danube est la ligne d'opération de cette armée.

LIGNE, signifie aussi, Rang d'une armée en ordre de bataille ou de campement, suite de bataillons ou d'escadrons placés les uns près des autres sur la même ligne, et faisant face du même côté. L'armée était rangée sur trois lignes, était campée sur trois lignes. L'armée marchait sur deux lignes. Il mit toutes ses troupes en bataille sur deux lignes. Tel corps formait l'aile droite de la première ligne. La première ligne des ennemis plia, fut entièrement défaite.   Ligne pleine, Celle où la droite d'un corps s'appuie à la gauche du corps qui est à sa droite ; par opposition à Ligne à intervalles, Celle dans laquelle on laisse vide un espace assez étendu entre la gauche d'un corps et la droite d'un autre.  Marcher en ligne, par opposition à Marcher en échelons, se dit D'une armée qui, en marchant, conserve l'alignement général et partiel. L'armée marchait en ligne.   Par peloton ou par section en ligne. Commandement par lequel on ordonne à une troupe qui est en marche par le flanc, de se partager et de se former en pelotons ou en sections.  Troupe de ligne, Troupe destinée à combattre en ligne, par opposition à Troupe légère ou irrégulière. On dit de même : Infanterie de ligne. Régiment de ligne.   Absol. et collectiv., La ligne, Les corps composant la troupe de ligne. Il a servi dans la ligne. Il est entré dans la ligne.

LIGNE, se dit, dans la Tactique navale, de Toute réunion de bâtiments de guerre qui sont rangés, qui gouvernent sur un même rumb de vent. Ligne de combat. Ligne ou ordre d'échiquier. Ligne de marche. Ligne de convoi. Former, serrer, ouvrir, couper, doubler, rompre, enfoncer la ligne.   Ligne du plus près, Ligne de bâtiments de guerre qui fait un angle de soixante-sept degrés trente minutes avec le lit du vent. On la nomme Ligne du plus près tribord, lorsque les bâtiments qui la forment reçoivent le vent par la droite, et Ligne du plus près bâbord, lorsqu'ils le reçoivent par la gauche.  Vaisseau de ligne, Grand vaisseau de guerre, ayant au moins cinquante pièces de canon, et pouvant se mettre en ligne. On dit dans un sens analogue, Équipage de ligne.

LIGNE, en termes de Fortification, signifie, Retranchement. Dans ce sens, on l'emploie d'ordinaire au pluriel. Travailler aux lignes. Attaquer, forcer, combler des lignes.   Il se dit plus particulièrement d'Une suite d'ouvrages de fortification, permanents ou passagers, destinés à couvrir une armée ou un corps d'armée dans son camp, à fermer une trouée ou un débouché, à empêcher les approches d'une place. Les lignes de Weissembourg.   Lignes continues, par opposition à Lignes à intervalles, Celles qui se suivent sans interruption, qui n'offrent aucun intervalle entre les ouvrages dont elles sont composées.  Lignes d'approche, Tranchées qu'on ouvre pour approcher d'une place qu'on assiége.  Lignes de contre-approche, Tranchées que les assiégés ouvrent pour enfiler les travaux des assiégeants.  Lignes de circonvallation, Retranchements continus ou à intervalles, dont une armée couvre son camp, pour empêcher que l'ennemi ne jette du secours dans la place qu'elle assiége.  Lignes de contrevallation, Retranchements qu'on élève du côté de la place qu'on assiége, quand la garnison en est forte, et que l'on craint les sorties.  Lignes de communication, Tranchées qu'on ouvre d'une parallèle à l'autre, pour faciliter les communications.  Lignes parallèles, ou simplement Parallèles, Lignes que font les assiégeants pour lier leurs tranchées, les protéger et garder leurs batteries.  Ligne de défense, ou Ligne de frontière, Ligne que, dans le système défensif d'un État, occupent ou doivent occuper les places fortes, les camps retranchés et les lignes.  Ligne de douanes, Bureaux de douane placés le long d'une frontière, d'une limite. On dit de même, à l'armée : Ligne de postes. Ligne de sentinelles avancées.   Ligne télégraphique, Suite de télégraphes qui correspondent entre eux.

LIGNE, signifie encore, La douzième partie d'un pouce. Cette règle a deux pieds six pouces quatre lignes de long. Ce cercle a quinze pouces huit lignes de diamètre.   Ligne d'eau, La cent quarante-quatrième partie d'un pouce d'eau. Il a cinq pouces trois lignes d'eau dans son jardin.

LIGNE, en termes de Généalogie, La suite des descendants d'une race, d'une famille. Ligne directe, droite, collatérale, masculine, féminine. Les héritiers en ligne collatérale.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ligne — [ liɲ ] n. f. • 1118; lat. linea, proprt « (corde) de lin » I ♦ Trait allongé, visible ou virtuel. 1 ♦ Trait continu allongé, sans épaisseur. Tracer, tirer des lignes. Ligne horizontale, verticale. Les cinq lignes de la portée musicale. ♢ Géom.… …   Encyclopédie Universelle

  • ligne — s. f. Un trait simple consideré comme n ayant ny largeur ny profondeur. Ligne droite. ligne courbe. le soleil envoye ses rayons en droite ligne. tirer une ligne parallele à une autre. deux lignes paralleles. ligne perpendiculaire. deux lignes qui …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ligne — Ligne, f. penacut. Signifie ores le traict d un poinct à autre, sans largeur ne profondité aucune, laquelle est ou droicte, si c est la plus courte estenduë d un poinct à autre, ou courbe et cambrée, quand elle boucle et que ce n est la plus… …   Thresor de la langue françoyse

  • Ligne — Der Fluss bei LargentièreVorlage:Infobox Fluss/KARTE fehlt Daten …   Deutsch Wikipedia

  • Ligné — ist der Name zweier Gemeinden und eines Kantons in Frankreich: Ligné (Charente), Gemeinde im Département Charente Ligné (Loire Atlantique), Gemeinde im Département Loire Atlantique Kanton Ligné im Département Loire Atlantique Diese Seite ist ein …   Deutsch Wikipedia

  • Ligné — may refer to the following places in France:* Ligné, Charente, a commune in the Charente department * Ligné, Loire Atlantique, a commune in the Loire Atlantique department …   Wikipedia

  • Ligné — puede referirse a Ligné, comuna francesa situada en Charente. Ligné, comuna francesa situada en Loira Atlántico. Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título. Si llegaste aquí a través d …   Wikipedia Español

  • Ligne — [linj] die; , <aus fr. ligne »Linie, Zeile« zu lat. linea »Richtschnur, Lot«> altes Maß (ca. 2,26 mm) …   Das große Fremdwörterbuch

  • Ligne — (spr. linj), altes Geschlecht in Belgien, erhielt 1545 die reichsgräfl., 1602 die fürstl. Würde. Ein Seitenzweig sind die Herzöge von Arenberg (s.d.). – Berühmt ist Fürst Karl Jos. von L., geb. 23. Mai 1735, österr. Feldmarschall (seit 1808),… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Ligne — (Linje), alte niederländ. Familie, von den Grafen des Elsasses abstammend, seit 1601 reichsfürstlich, seit 1643 mit der erblichen Würde eines span. Granden beehrt. Am bekanntesten ist der Fürst Karl Joseph, geb. 1735, österr. Feldmarschall, ein… …   Herders Conversations-Lexikon

  • ligné — ligné, ée (li gné, gnée) part. passé de ligner1. Toile lignée.    Terme d histoire naturelle. Marqué de lignes parallèles simples, fines, et d une couleur qui tranche sur la couleur générale …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”