LIBERTINAGE
. s. m.
Déréglement dans les moeurs, dans la conduite. Vivre dans le libertinage, dans un libertinage continuel. Donner dans le libertinage. Ce jeune homme est tombé dans un libertinage affreux.   Il signifie aussi, Licence des opinions en matière de religion. Il fait profession de libertinage. Cela sent le libertinage. Dans ce sens, il a vieilli.  Libertinage d'esprit, d'imagination, Légèreté, inconstance dans les idées, qui fait qu'on passe d'un objet à un autre, sans s'arrêter à aucun. Cet écrivain s'abandonne à un libertinage d'imagination qui l'entraîne dans beaucoup d'écarts. Il se laisse aller à un libertinage d'esprit qui ne lui permet d'approfondir aucun sujet.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • LIBERTINAGE — Pour un Européen cultivé, « libertin » évoque soit le libertinage sexuel d’un Casanova, souvent lié (comme chez celui ci) au conformisme religieux, soit la réflexion critique sur la religion dominante, et, parfois lié à l’austérité morale,… …   Encyclopédie Universelle

  • libertinage — Libertinage. s. m. L estat d une personne qui tesmoigne peu de respect pour les choses de la Religion. Il est dans un grand libertinage. il ne faut pas souffrir ce libertinage. il fait profession de libertinage. cela sent le libertinage. Il se… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Libertinage — Lib er*tin*age ( t[i^]n*[asl]j), n. [Cf. F. libertinage. See {Libertine}.] Libertinism; license. [R.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • libertinage — index debauchery Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • libertinage — LIBERTINAGE: Ne se voit que dans les grandes villes …   Dictionnaire des idées reçues

  • Libertinage — Libertin Le terme libertin (du latin libertinus, « esclave qui vient d’être libéré », « affranchi ») comporte deux acceptions principales : dans sa version d’origine, le libertin est celui qui remet en cause les dogmes… …   Wikipédia en Français

  • libertinage — (li bèr ti na j ) s. m. 1°   Licence de l esprit qui rejette les croyances religieuses. •   Mon frère, ce discours sent le libertinage, MOL. Tart. I, 6. •   Il y en a bien qui croient, mais par superstition ; il y en a bien qui ne croient pas,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • LIBERTINAGE — n. m. Dérèglement dans les moeurs, dans la conduite. Vivre dans le libertinage, dans un libertinage continuel. Tomber dans le libertinage. Il signifiait anciennement Licence des opinions en matière de religion. Il faisait profession de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Libertinage — Der Begriff Libertin (veraltet auch Libertiner, von lat. libertinus „zu den Freigelassenen gehörig“) wird für zwei unterschiedliche Bedeutungsinhalte gebraucht: Der Libertin der Sitten (frz. libertin de mœurs) bezeichnet eine Person, die sich… …   Deutsch Wikipedia

  • Libertinage — Li|ber|ti|na|ge 〈[ ʒə] f. 19; unz.; veraltet〉 Liederlichkeit, Leichtfertigkeit, Zügellosigkeit [frz., „ausschweifendes Leben“; → Libertin] * * * Li|ber|ti|na|ge [… na:ʒə , österr. meist: …ʃ], die; , n [frz. libertinage] (bildungsspr.): moralische …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”