LEVÉE
. s. f.
Action de lever, de recueillir certaines choses ; et Ce qui se lève, se recueille. Il se dit Des fruits, et principalement des graines ; alors il signifie, Récolte. La levée des fruits lui appartient. Toute la levée lui appartient.   Il se dit aussi en parlant Des droits, des deniers, des impôts, etc., et signifie, Collecte, perception, recette. La levée des deniers, des droits de l'État, des impôts.   Il se dit encore Des soldats, des troupes qu'on lève, qu'on enrôle. Une levée de soldats, de troupes. La levée de 1834.  La levée d'un siége, La retraite des troupes qui tenaient une place assiégée.  La levée du scellé, L'action par laquelle l'officier de justice lève un scellé. Assister, s'opposer, être présent à la levée du scellé.   Faire la levée d'un corps, d'un cadavre, Enlever, par autorité publique, un cadavre, un corps mort, et le faire porter au lieu où il doit être inhumé, ou exposé pour être reconnu. Procès-verbal de la levée d'un corps.   En Chirurgie, La levée de l'appareil, L'action d'ôter l'appareil mis sur une blessure. Assister à la levée de l'appareil, du premier appareil.   Levée de boucliers, Démonstration par laquelle les soldats romains témoignaient leur résistance aux volontés de leur général.

Fig., Levée de boucliers, Opposition ou attaque contre une personne, contre un corps, faite avec éclat et sans succès. Il a fait une levée de boucliers bien imprudente, bien extraordinaire.

LEVÉE, en termes de Tailleur, de Couturière, d'Ouvrière en linge, Ce qu'on lève sur la largeur d'une étoffe pour un habit, ce qu'on lève d'une pièce de toile pour des chemises, etc.

LEVÉE, en parlant De course de bague, L'action de celui qui lève la lance, pour enfiler la bague. Il a fait une belle levée. Faire une levée de bonne grâce.

LEVÉE, en termes de Jeu de cartes, Une main qu'on a levée. Il n'a pas fait une levée. Ils ont déjà trois levées.

LEVÉE, se dit aussi d'Une élévation de terre ou de maçonnerie, en forme de digue, de berge, pour retenir les eaux d'un canal, d'une rivière, pour servir de chemin à travers un marais, etc. La levée de la Loire. Faire une levée à travers un marais.

LEVÉE, se dit encore de L'heure à laquelle une compagnie, une assemblée se lève pour finir la séance. Trouvez-vous à la levée du conseil, à la levée de la séance.

LEVÉE, se dit en outre de L'opération des agents de la poste, lorsqu'ils viennent retirer de la boîte les lettres qui y ont été jetées. Première, seconde levée. Il y a plusieurs levées par jour à ce bureau.   Il se dit aussi, collectivement, Des lettres qu'on retire de la boîte à chaque levée. La levée de deux heures n'a pas été considérable.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • levee — levée …   Dictionary of ichthyology

  • levée — [ l(ə)ve ] n. f. • v. 1200 « digue »; de 1. lever I ♦ Remblai (de terre, de pierres, de maçonnerie). ⇒ chaussée, digue. « À travers les étangs partait une levée de terre » (Bosco). Géol. Levée alluviale : alluvions formant un bourrelet le long du …   Encyclopédie Universelle

  • levée — Levée. s. f. v. Action de lever, de recuëillir certaines choses. Ce qui se leve, ce qui se recuëille. Il se dit des fruits d une terre & alors il signifie, Cueillette, recolte. La levée des fruits luy appartient. Il se dit aussi des droits, des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Levee — Lev ee (l[e^]v [ e]; often l[e^]v*[=e] in U. S.), n. [F. lever, fr. lever to raise, se lever to rise. See {Lever}, n.] 1. The act of rising. The sun s levee. Gray. [1913 Webster] 2. A morning assembly or reception of visitors, in distinction from …   The Collaborative International Dictionary of English

  • levee — ☆ levee1 [lev′ē ] n. [Fr levée, fem. pp. of OFr lever, to raise: see LEVER] 1. an embankment built alongside a river to prevent high water from flooding bordering land 2. a landing place, as a pier, on the bank of a river 3. a low ridge of earth… …   English World dictionary

  • Levee — Lev ee, v. t. To keep within a channel by means of levees; as, to levee a river. [U. S.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Levee — Lev ee, v. t. To attend the levee or levees of. [1913 Webster] He levees all the great. Young. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Levee — (frz. levée, spr. weh), Erhebung, Aufstand; Aushebung, Werbung; L. en masse (spr. ang mass ), kriegerisches Aufgebot der gesamten männlichen Bevölkerung …   Kleines Konversations-Lexikon

  • levee — Ⅰ. levee [1] ► NOUN ▪ a formal reception of visitors or guests. ORIGIN French, from lever to rise (such receptions were formerly held by a monarch after rising from bed). Ⅱ. levee [2] ► NOUN 1) an embankment built …   English terms dictionary

  • Levee — Lev ee, n. [F. lev[ e]e, fr. lever to raise. See {Lever}, and cf. {Levy}.] An embankment to prevent inundation; as, the levees along the Mississippi; sometimes, the steep bank of a river. [U. S.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Levée — (franz., spr. löwē ), Aufhebung; Aushebung (von Soldaten etc.); l.en masse, allgemeines Aufgebot (s. d.), Landsturm. L. auch soviel wie Einsammlung (von Feldfrüchten etc.); im Kartenspiel, besonders im Whistspiel, soviel wie Stich …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”