LEÇON
. s. f.
Instruction qu'on donne, ordinairement dans une classe et du haut d'une chaire, à ceux qui veulent apprendre quelque science, quelque langue. Leçon de droit, de théologie, de médecine, de chimie, de botanique, de littérature, d'arabe, de latin, de grec. Ce professeur a commencé, a repris hier ses leçons. Il a fait aujourd'hui une belle leçon, une savante leçon. Faire des leçons publiques. Suivre les leçons, aller entendre les leçons d'un professeur. Je suis arrivé au commencement, au milieu, à la fin de la leçon.   Il se dit aussi en parlant De toutes sortes d'arts, d'exercices, et de sciences, qu'on enseigne en particulier à un seul élève ou à peu d'élèves à la fois. Donner, prendre des leçons de dessin, de musique, de danse, d'équitation, d'escrime, de géographie, d'histoire, de grammaire Donner des leçons d'écriture en ville. Mes enfants ont pris ce matin leur leçon d'italien. Il a pris, il a eu des leçons de chant d'un excellent maître. Il sait assez d'arithmétique ; il n'a plus besoin de leçons.

LEÇON, se dit, par extension, Des instructions, des conseils donnés à une personne relativement à sa conduite dans la vie ou dans quelque affaire. Un ami sage lui avait donné de bonnes leçons, dont il a mal profité. Je me passerai bien de vos leçons. Il a eu de mauvaises leçons. Avant de l'envoyer traiter pour moi de cette affaire, je lui ai fait sa leçon. Je lui ai bien fait sa leçon. Il a bien retenu, mal retenu sa leçon.   Faire à quelqu'un sa leçon, signifie aussi quelquefois, Faire une réprimande. Il me parlait malhonnêtement ; mais je lui ai bien fait sa leçon. On dit dans le même sens, Donner une leçon, une bonne leçon à quelqu'un.

LEÇON, se dit figurément Des enseignements, des avertissements utiles que l'on reçoit des choses. Les leçons de l'expérience sont perdues pour la plupart des hommes. Cet événement a été pour moi une bonne, une excellente leçon. Mettre à profit la leçon du malheur. Les leçons de l'histoire. Le théâtre peut offrir des leçons profitables. Le silence du peuple est la leçon des rois.

Prov., Il en ferait leçon, des leçons, se dit D'un homme qui possède parfaitement une science, qui connaît bien une chose.

LEÇON, signifie aussi, Ce que le maître donne à l'écolier à apprendre par coeur. Cet écolier apprend, étudie, récite sa leçon. Il sait sa leçon, il sait sa leçon par coeur. Retenir bien sa leçon. Dites votre leçon, vos leçons.

LEÇON, se dit aussi Du texte d'un auteur, par comparaison à une ou plusieurs autres copies du même texte. Il y a deux diverses leçons de ce texte. Voici la bonne leçon. Confronter les différentes leçons d'un passage.   Il se dit, figurément et familièrement, d'Un récit qui diffère d'un autre relatif au même fait. Vous racontez ainsi l'aventure ; mais il y a une autre leçon, une leçon différente.

LEÇON, se dit, dans la Liturgie catholique, de Certains petits chapitres de l'Écriture ou des Pères, qui font partie du bréviaire, et que l'on récite ou que l'on chante à matines. Il y a trois leçons à chaque nocturne.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • leçon — [ l(ə)sɔ̃ ] n. f. • XIe; lat. lectio, onis « lecture » I ♦ Liturg. rom. Textes de l Écriture ou des Pères de l Église, qu on lit ou qu on chante aux offices nocturnes, principalement à matines. II ♦ Cour. 1 ♦ (XIIe ) Ce qu un élève doit …   Encyclopédie Universelle

  • Lecon — Leçon Pour les articles homonymes, voir Leçon (homonymie). La Leçon est un terme qui revêt diverses significations dans le domaine de l enseignement. Construisons ensemble un recueil de méthodes et de conseils : Comment apprendre Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • leçon — Leçon. s. f. Instruction qu on donne à ceux qui veulent apprendre quelque science, quelque langue. Leçon de Droit, de Theologie, de Medecine. ce Docteur, ce Regent a fait aujourd huy une belle leçon, sçavante leçon. faire des leçons publiques.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • leçon — Leçon, quasi Lection, Literarum lectio. Petite leçon qu on a ouy autrefois, Auditiuncula. Jusques à vous dire, et faire vostre leçon comme vous debvez juger, Vt vobis voce praeirent quid iudicaretis. Une leçon, Vna schola. Les leçons d apres midi …   Thresor de la langue françoyse

  • Leçon — (franz., spr. lößóng), Lektion, Unterricht, Unterrichtsstunde; auch als Büchertitel …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • leçon — (le son) s. f. 1°   Proprement. Action de lire, de réciter.    Dans la liturgie catholique, partie de l office qu on dit à matines, et qui se compose de morceaux de l Ancien ou du Nouveau Testament, et de la vie du saint dont on célèbre la fête.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • LEÇON — n. f. Enseignement qu’on donne, ordinairement dans une classe et du haut d’une chaire, à ceux qui veulent apprendre quelque science, quelque langue. Leçon de droit, de théologie, de médecine, de chimie, de botanique, de littérature, d’arabe, de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Leçon — Pour les articles homonymes, voir Leçon (homonymie). La leçon est un terme qui revêt diverses significations dans le domaine de l enseignement. Sommaire 1 Origines du mot 2 Emploi du …   Wikipédia en Français

  • leçon — nf. ; cours (de savoyard, d histoire) : l(es)son (Albanais.001, Albertville, Villards Thônes | Chambéry, Saxel.002), lchon (Giettaz). Sav. Dire sa lesson <dire sa leçon = lire sa leçon (s exercer à lire)> (002). A1) expr., faire la morale …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • leçon — caleçon leçon …   Dictionnaire des rimes

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”