LARME
. s. f.
Goutte d'humeur limpide qui sort de l'oeil, par l'effet d'une impression vive, soit physique, soit morale. Il a souffert l'amputation sans jeter une larme. Il ne lui est pas tombé une larme des yeux. Il l'en conjura la larme à l'oeil, les larmes aux yeux. Répandre, verser des larmes. Arroser de larmes les mains de quelqu'un. Les larmes sortaient, coulaient de ses yeux avec abondance. Les larmes lui en sont venues aux yeux. Des larmes roulaient dans ses yeux. Il tira les larmes des yeux de toute l'assemblée. Le visage baigné, mouillé de larmes. Des yeux noyés de larmes. J'aurais voulu pouvoir renfoncer mes larmes. Elle eut peine à retenir ses larmes. Son sort arracherait des larmes au plus insensible. Être touché, attendri jusqu'aux larmes. Ce crime mériterait d'être pleuré avec des larmes de sang. Un ruisseau, un torrent de larmes. Rire aux larmes. Larmes feintes. Larmes de joie, de tendresse, de fureur, de rage, d'admiration. Les larmes de la pénitence, du repentir. Cette faute lui a coûté bien des larmes, des larmes bien amères. Son retour m'a fait verser de douces larmes.

Fig., Pleurer à chaudes larmes, être tout en larmes, fondre en larmes, se noyer dans ses larmes, Pleurer abondamment.

Fig., S'abreuver de larmes, vivre dans les larmes, vivre de larmes, Pleurer sans cesse, vivre dans la douleur, dans l'affliction.

Fig., Sécher, essuyer ses larmes, Se consoler. Essuyer les larmes de quelqu'un, Calmer son affliction, le consoler. Mêler ses larmes à celles de quelqu'un, Partager sa douleur, s'affliger avec lui.  Avoir recours aux larmes, Pleurer pour fléchir, pour attendrir celui qu'on supplie.

Fam., Avoir toujours la larme à l'oeil, S'attendrir très-facilement, ou affecter une grande sensibilité.  Avoir le don des larmes, Pleurer à volonté.

Prov. et fig., Larmes de crocodile, Larmes hypocrites que répand une personne dans le dessein d'en tromper une autre, comme le crocodile feint, dit-on, de gémir pour attirer sa proie.

LARME, se dit aussi d'Un ornement, figurant à peu près une larme, qu'on fait entrer, comme un symbole de tristesse, dans la décoration des catafalques, des mausolées, etc. Un drap mortuaire semé de larmes.

LARME, se dit, par similitude et familièrement, d'Une goutte, d'une petite quantité de vin ou de quelque autre liqueur. Une larme de vin. Il n'a pris qu'une larme de vin. Je n'en veux qu'une larme.   Il se dit également, surtout au pluriel, Du suc qui coule de plusieurs arbres ou plantes, soit naturellement, soit quand on les taille. Les larmes de la vigne, du sapin. Manne en larmes.   Larmes de cerf. Voyez LARMIÈRES Larme-de-verre, ou Larme batavique, Goutte de verre fondu en forme de larme, et qui, dès qu'on en rompt la pointe, se réduit en poussière.  Larme-de-Job, Plante graminée à feuilles de maïs, dont les semences ont la forme d'une larme.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • larme — [ larm ] n. f. • XIIIe; lairme 1050; lat. lacrima 1 ♦ Goutte de liquide transparent et salé sécrété par les glandes lacrymales, baignant la conjonctive de l œil et des paupières et qui s écoule de l œil lors d une sécrétion accrue, sous l effet d …   Encyclopédie Universelle

  • larme — LARME. s. f. Goutte d eau qui sort de l oeil & dont la cause la plus ordinaire est l affliction, la douleur. Il ne jetta qu une larme ou deux. il ne luy est pas tombé une larme des yeux, une seule larme. il l en conjura la larme à l oeil. Il est… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • larme — (lar m ) s. f. 1°   Goutte d humeur limpide qui sort de l oeil et dont la cause est ou une action physique ou une émotion morale. •   Et mon trépas aura des larmes De quiconque aura de l amour, MALH. V, 20. •   Les larmes lui tombent des yeux à… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Larme — « Pleurs » redirige ici. Pour la commune française située dans la Marne, voir Pleurs (Marne). Sur les autres projets Wikimedia : « Larme », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) …   Wikipédia en Français

  • LARME — n. f. Goutte d’humeur limpide qui se forme dans l’oeil, par l’effet d’une impression vive, soit physique, soit morale. Les larmes sortaient, coulaient de ses yeux avec abondance. Les larmes lui en sont venues aux yeux. Le visage baigne, mouillé… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • larme — alarme larme téléalarme …   Dictionnaire des rimes

  • larme — Une Larme, Lachryma. Larmes fainctes et simulées, Confictae lachrymae. Les larmes luy sont venues aux yeux, Lachrymae obortae. Faire sortir les larmes des yeux, Excutere lachrymas. Racines qui distillent larmes, Radices lachrymosae. Jetter larmes …   Thresor de la langue françoyse

  • larmé — alarmé …   Dictionnaire des rimes

  • larme — lar|me vb., r, de, t …   Dansk ordbog

  • larme — nf. ; petite quantité de liquide : LÂRMA (Aix, Albanais, Annecy, Arvillard.228, Giettaz, Montagny Bozel, Notre Dame Be., Saxel, Thônes, Villards Thônes), lâmra (228), pl. lingremè (Aussois, Avrieux, Bramans, Jaillon / Giaglione, Lanslebourg,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”