ARBITRE
. s. m.
Celui qui est choisi par une ou plusieurs personnes, pour terminer un différend. Prendre, nommer, choisi quelqu'un pour arbitre. Convenir d'arbitres. S'en rapporter à des arbitres. Sortir d'une affaire par arbitres. Compromettre entre les mains d'arbitres. Tiers arbitre.   Il signifie aussi, Maître absolu. Vous êtes l'arbitre de mon sort, de ma fortune. Dieu est l'arbitre de la vie et de la mort, est l'arbitre du monde. Ce prince s'est rendu l'arbitre de la paix et de la guerre.   En Métaphysique, Libre arbitre, franc arbitre, Faculté par laquelle l'âme se détermine à une chose plutôt qu'à une autre ; puissance que la volonté a de choisir. Dieu a donné aux hommes le libre arbitre, leur libre arbitre, leur franc arbitre.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • arbitre — 1. (ar bi tr ) s. m. 1°   Celui qui, agréé ou désigné par les parties, juge un différend. •   Sa probité le rend l arbitre de tous les États, FÉNEL. Tél. V. •   Il faut prendre pour arbitre un peuple voisin, FÉNEL. ib. XXIII. •   Je vous fais… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • arbitre — ARBITRE. s. m. Faculté de l ame pour se determiner à une chose plustost qu à une autre. Puissance qu a la volonté de choisir, ce mot se joint tousjours avec l une de ces trois épithetes. Franc arbitre. libre arbitre. liberal arbitre. Dieu a donné …   Dictionnaire de l'Académie française

  • arbitré — arbitré, ée (ar bi tré, trée) part. passé. Décidé par arbitre. Des dommages arbitrés …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • arbitre — 1. arbitre [ arbitr ] n. • 1213; lat. arbiter 1 ♦ Dr. (rare au fém.) Personne désignée par les parties (particuliers ou États) pour trancher un différend, régler un litige (⇒ arbitrage). Le compromis autorise les arbitres à statuer comme «… …   Encyclopédie Universelle

  • arbitre — I. ARBITRE. s. m. Homme choisi librement par des personnes qui ont un différent entre elles, pour prononcer sur leurs intérêts respectifs. La C. de 1795 déclare la décision de ces Arbitres sans appel et sans recours en cassation, à moins que les… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • arbitre — I. Arbitre esleu par les parties, et amiable compositeur, Disceptator domesticus, Arbiter ex compromisso, Compromissarius. Prendre un arbitre, et s accorder à luy, Sumere iudicem de re aliqua, Arbitrum capere, siue adhibere. Se mettre en arbitres …   Thresor de la langue françoyse

  • ARBITRE — n. m. Celui qui est choisi par une ou plusieurs personnes pour terminer un différend. Prendre, nommer, choisir quelqu’un pour arbitre. Convenir d’arbitres. S’en rapporter à des arbitres. Tiers arbitre. Il signifie aussi Maître absolu. Vous êtes… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Arbitre — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Dans le domaine des sports et des jeux (échecs par exemple), un arbitre est une personne désignée pour faire respecter les règles du jeu. Dans le domaine… …   Wikipédia en Français

  • Arbitre —          GISCARD d ESTAING (Valéry)     Bio express : Homme d État français (1926 )     «Le président de la République n est pas un partisan, il n est pas chef de parti. Mais il ne peut pas rester non plus indifférent au sort de la France. Il est …   Dictionnaire des citations politiques

  • arbitre — a, arbitre, o n. arbitre …   Diccionari Personau e Evolutiu

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”