JONCHER
. v. a.
Parsemer de jonc, de feuillages, de fleurs, de branchages verts, pour une cérémonie. Les habitants jonchèrent les rues d'herbes odoriférantes. Toutes les églises étaient jonchées de fleurs.   Il se dit aussi, figurément, en parlant D'une grande quantité d'objets que l'on épand, ou qui sont épars çà et là. Les débris dont l'ouragan avait jonché le sol. Les ennemis jonchèrent de leurs morts le champ de bataille. Plus de vingt mille cadavres jonchèrent la place. La terre était jonchée de morts, de cadavres.

JONCHÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • joncher — [ ʒɔ̃ʃe ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1165; junchier, jonchier 1080; de jonc 1 ♦ Parsemer de branchages, de feuillages, de fleurs. « Des chemins tout jonchés de fleurs et de rameaux » (Baudelaire). 2 ♦ Couvrir, être épars sur (en parlant d… …   Encyclopédie Universelle

  • joncher — Joncher. v. act. Parsemer de joncs, de fueillages, de fleurs, de branchages verds pour une ceremonie, Les habitans de cette ville joncherent les ruës de branches, d herbes odoriferantes. toutes les Eglises estoient jonchées, estoient jonchées de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • joncher — I. Joncher, act. acut. Est mettre de couche du jonc par terre, Ainsi dit on Joncher une sale, une chambre, Iunco sternere, et Joncher un chemin ou une rue, Exciso sternere iunco, comme on fait és pays où le jonc croist en abondance, quand les… …   Thresor de la langue françoyse

  • joncher — (jon ché) v. a. 1°   Parsemer de jonc, et, par extension, de toutes sortes de feuilles, de branches. On joncha les rues d herbes et de verdure. •   Cinq ou six fleurs dont la table est jonchée, LA FONT. Faucon..    Fig. •   Forcé de parcourir la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • joncher — vt. répêdre su <répandre sur> (Albanais 001) ; éwâ <éparpiller> (001) ; sènâ <semer> (Villards Thônes 028) ; étérdre (028). A1) joncher, être répandu sur, être épars sur : trénâ su <traîner sur> (001) ; zhonshé (Arvillard) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • JONCHER — v. tr. Parsemer de jonc, de feuillages, de fleurs, de branchages verts, pour une cérémonie. Les habitants jonchèrent les rues pour le passage de la procession. Toute l’église était jonchée de fleurs. Il se dit aussi, figurément, en parlant d’une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • joncher — Dorer …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • jonchée — 1. jonchée [ ʒɔ̃ʃe ] n. f. • XIVe; « litière de joncs » v. 1175; de joncher 1 ♦ Amas de branchages, de fleurs, dont on jonche le sol, dans les rues, les églises, etc., pour quelque solennité. « on fait d admirables jonchées pour leurs autels [des …   Encyclopédie Universelle

  • jonchet — [ ʒɔ̃ʃɛ ] n. m. • 1474; var. anc. honchet, onchet; de jonc ♦ Chacun des bâtonnets de bois, d os, qu on joue à jeter pêle mêle sur une table pour les retirer ensuite un à un avec un crochet sans faire bouger les autres. Jouer aux jonchets. ⊗ HOM.… …   Encyclopédie Universelle

  • jonchaie — [ ʒɔ̃ʃɛ ] n. f. • 1771; de jonc ♦ Lieu où poussent des joncs. ⇒ joncheraie, jonchère. ⊗ HOM. Jonchet. ● jonchère ou jonchaie ou joncheraie nom féminin (de jonc) Lieu, marécage couvert de joncs. Ensemble d îlots flottants composés de joncs verts… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”