JOIE
. s. f.
Mouvement vif et agréable que l'âme ressent dans la possession d'un bien réel, ou imaginaire. Grande joie. Joie extraordinaire, excessive, immodérée. Longue joie. Courte joie. Fausse joie. Joie publique. Épanchement de joie. Mouvement de joie. Transport de joie. Cris de joie. Larmes de joie. Signes de joie. Marques de joie. Être saisi de joie. Être ravi, transporté de joie, ivre de joie. Donner, causer de la joie à quelqu'un. Le combler de joie. Recevoir de la joie. Tressaillir de joie. Pleurer de joie. Pâmer, mourir de joie. Nager dans la joie. Il ne se sent pas de joie. Vous êtes bien en joie. La joie paraissait sur son visage. Dans la joie où elle était de le revoir, qu'elle avait à le revoir. J'ai eu la joie de les voir unis. La joie épanouit le coeur. J'en ai bien de la joie. Je prends part à votre joie. Quelle joie pour un père ! Je vous servirai avec joie. Cette nouvelle remplit la ville de joie. Leur joie se changea en tristesse.   Feu de joie, Feu qu'on allume dans les rues, dans les places publiques, en signe de réjouissance. On fit des feux de joie pour la naissance de ce prince, pour la prise de cette ville.

Fam., Être à la joie de son coeur, et mieux, Être dans la joie de son coeur, Être transporté de joie.  Faire la joie, être la joie de quelqu'un, Être pour lui un grand sujet de joie, faire son bonheur. Ce jeune homme est la joie de ses parents. Ce fils vertueux fait la joie de sa mère.

Prov., Se donner au coeur joie, ou mieux, à coeur joie de quelque chose, En jouir pleinement, abondamment, s'en rassasier. On dit dans le même sens, S'en donner à coeur joie.

JOIE, se prend quelquefois pour Gaieté, humeur gaie. Cet homme est toujours en joie. Son air inspire la joie. La joie bruyante des convives. La joie d'un festin.   Il se dit aussi quelquefois, au pluriel, pour Plaisirs, jouissances. Les joies d'une mère. Vivre dans les joies du monde. Les joies du paradis.   Une fille de joie, Une prostituée.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • joie — joie …   Dictionnaire des rimes

  • joie — [ ʒwa ] n. f. • 1080; goie v. 1050; lat. gaudia, plur. neutre de gaudium, fém. en lat. pop. 1 ♦ Émotion agréable et profonde, sentiment exaltant ressenti par toute la conscience. La joie est différente du bonheur, du plaisir, de la gaieté. « Le… …   Encyclopédie Universelle

  • Joie — de vivre (sculpture de Richard MacDonald, 2002). La joie est une émotion ou un sentiment de satisfaction spirituelle, plus ou moins durable, qui emplit la totalité de la conscience. Elle se rapproche de ce qui forme le bonheur. Elle se distingue… …   Wikipédia en Français

  • joie — JOIE: La mère des jeux et des ris : on ne doit pas parler de ses filles …   Dictionnaire des idées reçues

  • joie — (joî ; d après Bèze, au XVIe siècle on prononçait joi ye ; …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • JOIE — n. f. Mouvement agréable que fait éprouver la possession d’un bien réel ou imaginaire. Joie profonde, excessive, immodérée. Fausse joie. Joie publique. Mouvement de joie. Transport de joie. Cris de joie. Larmes de joie. être ravi, transporté de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • joie — nf., contentement, plaisir, jubilation : dywé (Saxel.002b), dzwé (Bessans, Montagny Bozel), jwé (Albanais.001b, Annecy, Albertville, Vaulx), zhouye (002a), zhwâ (Cordon), ZHWÉ (001a, Arvillard.228, Chambéry, Compôte Bauges, Villards Thônes), zwé… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • -joie — rabat joie …   Dictionnaire des rimes

  • joie — n. (French) joy; part of the French phrase joie de vivre which means joy of life, enjoyment of life …   English contemporary dictionary

  • Joie —    см. Радость …   Философский словарь Спонвиля

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”