JAMBE
. s. f.
Cette partie du corps humain qui s'étend depuis le genou jusqu'au pied. La jambe d'un homme, d'une femme. Avoir les jambes grosses, menues, courtes, tortues, cagneuses. Avoir la jambe leste. Être haut des jambes. Être haut sur jambes. De belles jambes. Avoir une belle jambe. Avoir la jambe bien faite, la jambe fine. Le gras de la jambe. Avoir la jambe rompue, cassée, brisée. Avoir les jambes enflées. Avoir des inquiétudes dans les jambes. C'est à peine s'il peut se tenir sur ses jambes, tant il est faible. Une femme qui va à cheval jambe deçà, jambe delà. Avoir un bon cheval entre les jambes. En termes de Manége : La science du cavalier consiste dans l'accord de la main et des jambes. Se servir de la jambe de dedans. Soutenir la jambe de dehors. Ce cheval sent très-bien les jambes, Il est sensible aux aides de ces parties.  Il se dit également de La partie du corps de certains animaux qui répond à la jambe dans l'homme. Les jambes d'un cheval, d'un boeuf, d'un chien. Les jambes d'une autruche. Les jambes de devant, les jambes de derrière d'un cheval, d'un chien, etc. Un cheval qui a les jambes bien saines. Ce cheval a les jambes arquées, enflées, foulées, ruinées, usées. Ce chien va à trois jambes. On l'emploie aussi très-souvent, dans ce sens, en termes de Manége. Retenir la jambe de dedans du cheval, ou celle du dehors, la gauche ou la droite, celle du montoir ou du hors montoir, en mettant la rêne à soi. La jambe de devant du côté du montoir. Changer la direction de telle ou telle jambe de l'animal par l'action oblique et croisée de l'une ou de l'autre rêne. Saisir avec précision le temps des jambes du cheval.   Jambe de cerf, La partie du pied d'un cerf comprise entre le talon et les ergots qu'on appelle Les os.   Jambe de bois, Morceau de bois taillé pour tenir lieu de jambe. Porter, avoir une jambe de bois. Il se dit quelquefois, par extension, de Celui qui porte une jambe de bois. C'est un vieux invalide, une jambe de bois.

Fam., Avoir de bonnes jambes, les jambes bonnes, Être en état de bien marcher, de marcher longtemps. Figurément, N'avoir plus de jambes, N'avoir plus la force de marcher.  Aller, courir à toutes jambes, Aller, courir fort vite, soit à pied, soit à cheval. Je trouvai un homme à pied qui courait à toutes jambes. Ce cavalier allait à toutes jambes.   Par menace et par exagération, Je lui romprai bras et jambes, Je le maltraiterai, je le rouerai de coups.

Fig. et fam., Couper bras et jambes à quelqu'un, Lui retrancher beaucoup de ses prétentions, de ce qu'il regarde comme ses droits. Cet arrêt nous a coupé bras et jambes. Il signifie plus ordinairement, Ôter à quelqu'un le moyen d'agir, d'arriver à ses fins, de réussir. La perte de son protecteur lui a coupé bras et jambes. Ce malheur, ce contre-temps lui a coupé bras et jambes. Il signifie encore, Frapper d'étonnement, de stupeur. Cette nouvelle me coupa bras et jambes.

Fig. et pop., Prendre ses jambes à son cou, Partir sur l'heure, s'enfuir. On dit quelquefois, dans le même sens, Jouer des jambes.

Fig. et fam., Avoir ses jambes de quinze ans, se dit D'une personne âgée qui est encore ferme sur ses jambes.

Fam., Renouveler de jambes, Recommencer à marcher avec de nouvelles forces ; et, figurément, Reprendre une nouvelle ardeur dans l'affaire, dans l'entreprise dont on s'occupe.

Prov., fig. et pop., Faire jambes de vin, Boire deux ou trois coups, pour être en état de marcher plus délibérément.

Prov. et fig., Cela ne lui rend pas la jambe mieux faite, ou par ironie, Cela lui fait une belle jambe, se dit De ce qui n'apporte aucun avantage à quelqu'un, de ce dont il ne retire que peu ou point d'utilité. Vous n'en aurez pas la jambe mieux faite, pour l'avoir empêché d'obtenir cet emploi. En aurai-je la jambe mieux faite ?

Prov. et fig., Jeter un chat aux jambes à quelqu'un, Rejeter la faute sur lui, ou Lui susciter malignement un embarras.

Prov. et fig., Jouer quelqu'un par-dessous jambe, par-dessous la jambe, Déranger avec facilité les projets de quelqu'un, et, par supériorité d'esprit ou de conduite, l'amener aux vues que l'on a soi-même. N'ayez rien à démêler avec lui, il vous jouerait par-dessous la jambe. Il les a tous joués par-dessous jambe.

Prov. et pop., Il a la jambe tout d'une venue comme la jambe d'un chien ; ou simplement, Il a la jambe tout d'une venue, se dit D'un homme qui n'a pas le gras des jambes marqué.

JAMBE, se dit, par analogie, Des deux branches d'un compas, des deux règles mobiles d'un compas de proportion, etc.  Jambes de force, se dit de Deux grosses pièces de bois qui, étant posées sur les extrémités de la poutre du dernier étage d'un bâtiment, vont se joindre dans le poinçon pour former le comble. Ces jambes de force sont trop faibles, sont trop grosses. Remettre une jambe de force à la place d'une autre qui est cassée, qui est pourrie.   Jambe sous poutre, La chaîne de pierre de taille mise dans un mur pour porter la poutre. La jambe sous poutre a manqué, il faut la rétablir.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • jambe — [ ʒɑ̃b ] n. f. • 1080; bas lat. gamba « jarret du cheval, patte »; gr. kampê I ♦ 1 ♦ Anat. Partie de chacun des membres inférieurs de l homme, qui s étend du genou au pied. L articulation du genou réunit la cuisse à la jambe. Os de la jambe. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • jambé — jambe [ ʒɑ̃b ] n. f. • 1080; bas lat. gamba « jarret du cheval, patte »; gr. kampê I ♦ 1 ♦ Anat. Partie de chacun des membres inférieurs de l homme, qui s étend du genou au pied. L articulation du genou réunit la cuisse à la jambe. Os de la jambe …   Encyclopédie Universelle

  • jambe — JAMBE. s. f. Partie du corps de l animal qui est depuis le genou jusqu au pied. La jambe d un homme. la jambe d un cheval, d un boeuf, d un oiseau, &c. grosse jambe. jambe menuë. petite jambe. jambe courte. jambe bien faite. belle jambe. jambe… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • jambe — Jambe, proprement c est la partie de l homme, et de toute beste, depuis le montant ou cheville du pied, jusques au genouil ou jarret, Tibia, Le Picard, comme aussi fait le Languedoc et nations adjacentes, dit gambe, du mot Grec… …   Thresor de la langue françoyse

  • jambé — jambé, ée (jan bé, bée) adj. Qui a la jambe faite d une certaine façon. Il est bien jambé, mal jambé. ÉTYMOLOGIE    Jambe …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Jambe — Jambe, ein metrisch zweisylbiger Versfuß, aus einer kurzen und einer langen Sylbe bestehend, so daß die kurze allemal voran geht ( ). Da auf diese Weise der Nachdruck stets auf der zweiten Sylbe ruht, eignet er sich vorzüglich zu Dichtungen, in… …   Damen Conversations Lexikon

  • JAMBE — muliercula quaedam meranirae ancilla, uti tradit Philochorus. Panos et Echûs filia, quae cum Cererem maestam videret, ridiculas narratiunculas, et sales Iambico metro, ad commovendam Deam ad risum, et ad sedandum dolorem interponebat. Nicander in …   Hofmann J. Lexicon universale

  • jambe — (jan b ) s. f. 1°   Partie du corps humain, ou, dans le langage anatomique, partie du membre abdominal qui s étend depuis le genou jusqu au pied. La jambe est formée de deux os : l un, plus gros, le tibia ; l autre, plus grêle, le péroné, placé… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • JAMBE — n. f. Partie du corps humain qui s’étend depuis le genou jusqu’au pied. La jambe est formée de deux os, le tibia et le péroné. Avoir les jambes grosses, courtes, tortues, cagneuses. être haut sur jambes. Avoir la jambe bien faite, la jambe fine.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Jambe — Pour les articles homonymes, voir Jambe (homonymie). Jambe {{{Caption}}} …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”