ÂPRETÉ
. s. f.
Qualité de ce qui est âpre. Il a presque toutes les significations de l'adjectif dont il dérive. L'âpreté des chemins rend les communications difficiles dans ce pays-là. L'âpreté du feu. L'âpreté du froid. L'âpreté des fruits. L'âpreté de son humeur, de son esprit le rend insociable. L'âpreté d'une réprimande. Il a une grande âpreté à l'argent, au gain.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • âpreté — [ aprəte ] n. f. • aspreteit 1190; lat. asperitas → aspérité ♦ Caractère de ce qui est âpre. 1 ♦ Littér., vieilli Rudesse désagréable. « l âpreté Et la stérilité du paysage » (Verhaeren). « Il faut avoir connu l âpreté de l hiver dans ces… …   Encyclopédie Universelle

  • âpreté — ÂPRETÉ. s. f. Qualité de ce qui est âpre. Il a toutes les significations de son adjectif. L âpreté des fruits. L âpreté du froid. L âpreté du feu. L âpreté des chemins rend le commerce difficile dans ce pays là. L âpreté de son esprit le rend… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • âpreté — (â pre té) s. f. Qualité de ce qui est âpre, au propre et au figuré. L âpreté des chemins. L âpreté au goût. L âpreté du style. •   L âpreté de la saison, VOLT. Hist. de Russie, I, 17. •   Oui, jusque dans tes fers ton amant a porté Des monts qui …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÂPRETÉ — n. f. Qualité de ce qui est âpre. L’âpreté des chemins rend les communications difficiles dans ce pays là. L’âpreté du feu. L’âpreté du froid. L’âpreté des fruits. L’âpreté de son humeur, de son esprit le rend insociable. L’âpreté d’une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • aprete — (delinc. y lunf.) Asalto …   Diccionario Lunfardo

  • aspérité — [ asperite ] n. f. • asperiteit fin XIIe; lat. asperitas, de asper 1 ♦ Rare État de ce qui est âpre (I, 1o), inégal et rude au toucher. ♢ Fig. et littér. Rudesse désagréable. Aspérité de la voix, du caractère ( …   Encyclopédie Universelle

  • virulence — [ virylɑ̃s ] n. f. • v. 1370 « pus »; rare av. XVIIIe; lat. virulentia « infection » 1 ♦ Méd. Vx Caractère virulent. « La virulence de ses humeurs » (Voltaire). ♢ Fig. Âpreté, violence. Virulence d une critique. « Bien qu ils protestent avec… …   Encyclopédie Universelle

  • animosité — [ animozite ] n. f. • 1301; « courage » XVe; bas lat. animositas ♦ Sentiment persistant de malveillance qui porte à nuire à qqn. ⇒ antipathie, haine, inimitié. Je le dis sans animosité. « sans y mettre ni animosité, ni rancune, ni envie » (Fustel …   Encyclopédie Universelle

  • austérité — [ osterite ] n. f. • XIIIe; lat. austeritas 1 ♦ Caractère de ce qui est austère (1o). L austérité de l ascète, du puritain. ⇒ ascétisme, puritanisme, rigorisme, sobriété, stoïcisme. L austérité d une vie, des mœurs, d une morale. ⇒ sévérité;… …   Encyclopédie Universelle

  • rudesse — [ rydɛs ] n. f. • XIIIe; de rude ♦ Caractère de ce qui est rude. 1 ♦ Vieilli Caractère primitif. ⇒ barbarie. La rudesse de leurs mœurs. « Un objet dont la rudesse sauvage contraste avec le raffinement extrême des autres : une poterie commune »… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”