APRÈS
. Préposition de temps, d'ordre et de lieu
qui s'emploie en parlant, soit Des personnes, soit des choses, et qui sert à marquer celles qui suivent les autres. Après le déluge. Après la vocation d'Abraham. Après la naissance de JÉSUS-CHRIST, ou simplement, Après JÉSUS CHRIST. Tibère fut empereur après Auguste, Trajan le fut après Nerva, etc. Après la promenade. Venez me parler après la leçon, après la séance. Après cela, je lui dis telle chose. Il est arrivé après l'heure indiquée. Les conseillers sont après les présidents. Après l'or et le platine, l'argent est le plus cher des métaux. Les richesses ne sont désirables qu'après l'honneur et la santé. Après ce vestibule est un magnifique salon. Après le parterre est un boulingrin, et après le boulingrin une grande pièce d'eau, etc.   Après cela, signifie aussi, Puisque telle chose a eu lieu, a été faite, ou existe. Après cela, on doit s'attendre à tout. Doit-on, après cela, s'étonner que ...  Après quoi, Après cela, ensuite. Nous allons déjeuner, après quoi nous nous mettrons en route.   Après déjeuner, après dîner, après souper, se disent, en supprimant l'article, pour Après le déjeuner, après le dîner, après le souper. J'irai chez vous après dîner.

Prov., Après la panse vient la danse, Après avoir fait bonne chère, on ne songe qu'à se divertir.

Prov. et fig., Après la pluie, le beau temps, Souvent, après un temps fâcheux, il en vient un meilleur ; la joie succède souvent à la tristesse.

Prov. et fig., Après lui il faut tirer l'échelle, se dit D'un homme qui a si bien fait en quelque chose, que personne ne peut faire mieux.

Prov. et fig., Jeter le manche après la cognée, Se rebuter, abandonner totalement une affaire, une entreprise, par chagrin, par dégoût, par découragement.

APRÈS, se met devant les verbes au passé de l'infinitif. Après avoir chanté. Après avoir parlé. Après vous être promené. Après nous être vus. Par exception, on dit familièrement, Après boire, Après avoir bu.  Il se met aussi devant les verbes avec la conjonction Que. Après que vous aurez parlé, il parlera. Après que vous avez eu parlé, il s'est retiré. Après que vous eûtes parlé, il se retira.

APRÈS, indique aussi Le rapport qui existe entre des objets dont l'un tend à s'approcher de l'autre, à parvenir auprès, à se trouver auprès. Il s'emploie en ce sens au propre et au figuré. Les gendarmes courent après ce voleur. Les chiens courent après le lièvre. Il court après les honneurs, les emplois. Ce mauvais débiteur vous fera longtemps courir après votre argent. Il soupire après cette succession.   Ótre après quelque chose, être après à faire quelque chose, Y travailler actuellement. J'ai trouvé que mon avocat était après mon affaire. Il est après à bâtir sa maison. Je suis après à écrire.   Ótre après quelqu'un, S'en occuper beaucoup, ou Le fatiguer. Cette mère est toujours après ses enfants. Cet homme est toujours après ses domestiques. On dit de même, Se mettre après quelqu'un, Le chagriner, le maltraiter. Ils se mirent tous après lui.   Crier après quelqu'un, Gronder quelqu'un, le quereller N'avoir qu'un cri après quelqu'un, se dit Lorsque plusieurs personnes en désirent, en attendent une autre avec beaucoup d'impatience.  On a longtemps attendu après lui, se dit en parlant D'un homme qui s'est fait attendre longtemps. On n'attend plus qu'après cela pour partir, pour terminer, etc., se dit en parlant D'une chose sans laquelle on ne peut partir, ou achever ce qu'on se propose, etc.  Attendre, languir après quelque chose, Désirer vivement une chose qui tarde à venir et dont on a besoin. Dans le sens contraire, N'attendre pas après quelque chose, Pouvoir s'en passer facilement. Je n'attends pas après cette somme.

APRÈS, précédé de la préposition De, exprime un rapport de tendance à imiter une chose qu'on a prise pour modèle, à se conformer à quelque chose, à agir en conséquence. Ce tableau est d'après Raphaël, d'après le Poussin. Ce portrait est fait d'après nature. Tout est peint d'après nature dans ce tableau, dans ce poëme. Parler d'après quelqu'un. Raisonner d'après ses préventions. D'après ces considérations, ces motifs, je pense que... D'après cela, je n'ai plus qu'à me retirer.

APRÈS, s'emploie quelquefois adverbialement, par ellipse. Vous irez devant, et lui après. Nous en parlerons après. Partez et revenez après. Il n'arriva que longtemps après. Les uns attendent les emplois, les autres courent après. Vous occupez-vous de mon affaire ? Je suis après.   Le jour d'après, la semaine d'après, le mois d'après, l'année d'après, etc., Le jour, la semaine, le mois, l'année qui a suivi, etc., ou qui suivra immédiatement le jour, la semaine, etc., dont on vient de parler. On dit de même, au Jeu, Le coup d'après, comme dans ces phrases : Il l'a fait pic, repic et capot le coup d'après. Je céderai la place le coup d'après.

APRÈS, est aussi quelquefois Une manière de questionner, ou d'engager ceux qui suspendent leur récit à le continuer. Il vous a dit qu'il me connaissait : après ? Vous arrivâtes malade : après ? En ce sens, il est synonyme d' Ensuite.

APRÈS TOUT. loc. adv.On l'emploie à peu près dans le même sens que Cependant, tout bien considéré, en dernier résultat. Après tout, il n'est guère possible qu'une demande si juste soit refusée. Vous avez beau avoir du talent, après tout il faut de la modestie. Après tout, quel mal y a-t-il à dire cela ?

APRÈS COUP. loc. adv.Trop tard, et après qu'une chose est faite, est arrivée. Vous voulez produire des pièces quand votre procès est jugé ; c'est venir après coup.

CI-APRÈS. loc. adv.Ensuite, plus loin. Il s'emploie dans un discours, dans un écrit, pour indiquer, pour annoncer quelque chose qu'on doit dire dans la suite. Comme on verra ci-après. Comme il sera dit ci-après. Il n'est guère usité que dans le style didactique, et dans la Pratique.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • après — [ aprɛ ] prép. et adv. • Xe adv.; bas lat. ad pressum, de pressus « serré », qui s est substitué en Gaule à l adv. class. post I ♦ Prép. (v. 1130) 1 ♦ Postérieurement dans le temps. Le printemps vient après l hiver. Après la naissance de Jésus… …   Encyclopédie Universelle

  • après- — ♦ Élément de formation qui, devant un nom propre ou un substantif faisant référence à une époque, marque la postériorité. L après Mitterrand. L après mur (de Berlin) :l époque suivant la disparition du mur de Berlin, de la division de l Allemagne …   Encyclopédie Universelle

  • après — APRÈS. Préposition de temps, d ordre et de lieu, qui s emploie en parlant, soit des personnes, soit des choses, et qui sert à marquer celles qui suivent les autres. Après le déluge. Après la vocation d Abraham. Après la naissance de Jésus Christ …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • aprés — Aprés. Prepos. qui marque posteriorité d ordre ou de temps. Ensuite. Je ne passeray qu aprés vous. Trajan fut Empereur aprés Nerva. il promet de payer aprés Pasques. il ira là aprés Vespres. aprés le Sermon. marcher l un aprés l autre. aprés la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • apres — Apres, Post, Posterius, Dein, Deinde, Mox, Postmodum. Par ordre, l un apres l autre, Deinceps. Cy apres, In posterum, Posthac. En apres, Dein, Deinceps, Exin, Tum autem, Porro, Itémque. Qui vient apres, Posterior. Venir apres, Post venire. Un peu …   Thresor de la langue françoyse

  • après — adv. « Fugués tranquilo, vous siéu après. » : soyez tranquille, je vous suis. J. Roumanille. D après : d après. D après tu, es encar possible ò non ? D après toi, c est encore possible ou non ? A l après dei maufatans : à la poursuite des… …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Après — Студийный альбом Игги Попа Дата выпуска …   Википедия

  • après — ci après d après …   Dictionnaire des rimes

  • aprés — (del lat. «ad prĕssum», apretadamente) 1 (ant.) adv. *Cerca. 2 (ant.) *Después. * * * aprés. (Del lat. ad prĕssum, apretadamente). adv. t. ant. cerca2. || 2. adv. l. ant …   Enciclopedia Universal

  • après — [a′prā΄; ] Fr [ ȧ pre′] prep. [Fr] after: often used in hyphenated compounds [an après ski party] …   English World dictionary

  • Après — (fr., spr. aprä), 1) hernach; 2) Nachspiel …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”