INVALIDEMENT
. adv.
D'une manière invalide, nulle, sans force, sans effet. Un prêtre suspens consacre illicitement, mais non pas invalidement. Un homme interdit ne peut contracter qu'invalidement.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • invalidement — [ɛ̃validmɑ̃] adv. ÉTYM. 1835; de invalide. ❖ ♦ Didact. (relig., dr.). ou littér. D une manière invalide. || Consacrer invalidement. ❖ CONTR. Validement …   Encyclopédie Universelle

  • invalidement — Invalidement. adjectif, d Une maniere invalide, sans force, sans effet. Une Prestre excommunié consacre illicitement, mais non pas invalidement …   Dictionnaire de l'Académie française

  • INVALIDEMENT — adv. T. de Droit D’une manière invalide, nulle, sans force, sans effet. Un homme interdit ne peut contracter qu’invalidement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • invalidement — (in va li de man) adv. D une manière invalide, qui n est pas valide. Un acte invalidement conclu. ÉTYMOLOGIE    Invalide, et le suffixe ment …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • invalide — [ ɛ̃valid ] adj. et n. • 1515; lat. invalidus « faible, débile » 1 ♦ Qui n est pas en état de mener une vie active, de travailler, du fait de sa mauvaise santé, de ses infirmités, de ses blessures, etc. ⇒ handicapé, impotent, infirme. Vieillard… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”