INTIMER
. v. a.
Déclarer, faire savoir, signifier avec autorité. On lui intima l'ordre de partir.   Il se dit particulièrement, dans la Pratique, en parlant D'une signification légale. Il lui a fait intimer la vente de ses meubles.   Il signifie aussi, Appeler en justice ; et alors il se dit principalement en parlant D'une assignation pour procéder sur un appel. Il m'a fait signifier son appel, mais il ne m'a point intimé. Il l'a intimé en son propre et privé nom.   Intimer un concile, Assigner le lieu et le temps auxquels un concile doit se tenir.

INTIMÉ, ÉE. participe, Il est aussi substantif, et signifie, Défendeur en cause d'appel. L'intimé. L'intimée. L'appelant et l'intimé.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • intimer — [ ɛ̃time ] v. tr. <conjug. : 1> • 1332; lat. jurid. intimare 1 ♦ Dr. Citer, assigner (qqn) devant une juridiction supérieure. 2 ♦ Dr. Signifier légalement. Cour. Signifier (qqch. à qqn) avec autorité. ⇒ notifier. « Il m intime, avec l index …   Encyclopédie Universelle

  • intimer — Intimer, act. acut. Est denoncer et faire asçavoir, Denuntiare, Il est fait du Latin Intimare, dont Martianus a usé. On en use aussi pour donner jour à la partie qui a obtenu de comparoistre par devant le juge de l appel, et ce à la requeste de l …   Thresor de la langue françoyse

  • intimer — INTIMER. v. act. Terme de Pratique. Denoncer, faire sçavoir, signifier avec authorité du Magistrat. Il luy a fait intimer la vente de ses meubles. il m a fait signifier son appel, mais il ne m a point intimé. il la intimé en son propre & privé… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • intimer — (in ti mé) v. a. 1°   Faire savoir, signifier avec autorité. On lui intima l ordre de partir. •   Voilà, mes frères, disait ce grand apôtre, ce que j ai à vous intimer de la part de Dieu, BOURD. 3e dim. après l Épiphan. Dominic. t. I, p. 105.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INTIMER — v. tr. Faire savoir, signifier avec autorité. On lui intima l’ordre de partir. Il lui a fait intimer la vente de ses meubles. En termes de Droit, il signifie aussi Assigner pour procéder sur un appel. Il m’a fait signifier son appel, mais il ne… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • intimer — vt. (un ordre, un signal) : balyî (on n oodro, on sinyalo) <donner (un ordre, un signale> (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Intimer un concile — ● Intimer un concile assigner le lieu et le temps où ce concile devra se tenir …   Encyclopédie Universelle

  • intimation — [ ɛ̃timasjɔ̃ ] n. f. • 1320; lat. jurid. intimatio → intimer ♦ Dr. Acte par lequel l appelant intime la partie adverse. ⇒ assignation (en appel). Cour. Mise en demeure. ⇒ injonction, 1. sommation. ● intimation nom féminin (bas latin intimatio,… …   Encyclopédie Universelle

  • notifier — [ nɔtifje ] v. tr. <conjug. : 7> • 1314 « faire connaître »; lat. notificare 1 ♦ Cour. Faire connaître expressément. ⇒ annoncer, communiquer, informer, signifier. On lui notifia son renvoi. « Des messages de trois mots notifiant des rendez… …   Encyclopédie Universelle

  • ordre — [ ɔrdr ] n. m. • 1080 sens II; lat. ordo, ordinis I ♦ (1155) Relation intelligible entre une pluralité de termes. ⇒ organisation, structure; économie. « L idée de la forme se confond avec l idée de l ordre » (A. Cournot). 1 ♦ Didact. Disposition …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”