APPROPRIER
. v. a.
Ajuster, agencer convenablement, mettre dans un état de propreté. Il faut approprier cette chambre. Il a bien approprié son cabinet. Confiez-lui le soin de cette maison, il l'aura bientôt appropriée.   APPROPRIÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • approprier — Approprier, S approprier. v. n. p. Usurper la proprieté de quelque chose. S approprier un heritage. peu à peu il s est approprié les biens dont il n avoit que l administration. On dit, S approprier une pensée, s approprier l ouvrage d un autre,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • approprier — Approprier, Aptare, Accommodare. Approprier {{o=Approché}} à soy et faire sien, ou maintenir estre sien, et s attribuer, Sibi vendicare, Sibi assumere et vendicare, Dicere suum, Vendicare suum, Sibi asserere, Sibi asciscere. Approprié, Aptus,… …   Thresor de la langue françoyse

  • approprier — 1. approprier [ aprɔprije ] v. tr. <conjug. : 7> • 1209; bas lat. appropriare 1 ♦ Vx Attribuer en propre à qqn. 2 ♦ Didact. Rendre propre, convenable à un usage, à une destination. Approprier son style au sujet, un discours aux… …   Encyclopédie Universelle

  • approprier — (a pro pri é) v. a. 1°   Rendre propre à, convenable à. •   Il sera difficile d approprier ce que j ai à dire au tribunal où je comparais, J. J. ROUSS. Sciences.. 2°   Mettre en état de propreté, disposer convenablement. Approprier une maison,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • approprier — I. APPROPRIER. v. a. Proportionner, faire cadrer, rendre propre à sa destination. Approprier les lois d un peuple à ses moeurs. Approprier les remèdes au tempérament du malade. Approprier son discours aux circonstances, son langage aux personnes …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • APPROPRIER — v. a. Proportionner, adapter, rendre propre à une destination. Approprier les lois d un peuple à ses moeürs. Approprier les remèdes au tempérament du malade. Approprier son discours aux circonstances, son langage aux personnes. Il faut approprier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • APPROPRIER — v. tr. Adapter, rendre propre à une destination. Approprier les lois d’un peuple à ses moeurs. Approprier les remèdes au tempérament du malade. Approprier son discours aux circonstances, son langage aux personnes. Il faut approprier le style au… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • s'approprier — ● s approprier verbe pronominal Faire sa propriété de quelque chose, souvent indûment ; en particulier, s attribuer la paternité d une œuvre, d une idée : S approprier une invention. ● s approprier (synonymes) verbe pronominal Faire sa propriété… …   Encyclopédie Universelle

  • appropriation — 1. appropriation [ aprɔprijasjɔ̃ ] n. f. • XIVe; bas lat. appropriatio 1 ♦ Didact. Action d approprier, de rendre propre à un usage, à une destination. ⇒ adaptation. « Ce qui fait un chef d œuvre c est une appropriation ou un appariement heureux… …   Encyclopédie Universelle

  • voler — 1. voler [ vɔle ] v. <conjug. : 1> • 880; lat. volare I ♦ V. intr. 1 ♦ Se soutenir et se déplacer dans l air au moyen d ailes. Animaux capables de voler : oiseaux, insectes, quelques mammifères (chauves souris). Façons de voler. ⇒ 2. planer …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”