INSCRIPTION
. s. f.
Caractères gravés ou fixés sur le cuivre, sur le marbre, sur la pierre, etc., soit pour conserver la mémoire d'une personne ou d'un événement, soit pour indiquer la destination d'un édifice, etc. On mit, on grava sur ce marbre une inscription en lettres d'or. Une inscription pompeuse. Ce monument porte plusieurs inscriptions, est chargé d'inscriptions. L'inscription d'un arc de triomphe, d'une fontaine. Le temple de Delphes avait pour inscription cette maxime : CONNAIS-TOI TOI-MÊME. On conserve dans ce musée beaucoup d'inscriptions antiques. Les caractères qui formaient l'inscription ont été enlevés. Inscription hiéroglyphique. Déchiffrer une inscription. Le sens d'une inscription. L'Académie des inscriptions et belles-lettres.   Il se dit également d'Une courte indication, d'un avis écrit, imprimé, peint, etc., qu'on place dans un lieu apparent, pour servir d'instruction, de renseignement. Des inscriptions placées à tous les carrefours du bois, en indiquent les différentes routes. On a mis en cet endroit une inscription, pour avertir les gens de n'y point passer.

INSCRIPTION, se dit aussi de L'action d'inscrire une personne ou une chose sur un registre, une liste, etc. ; et Du résultat de cette action. Il a requis son inscription sur la liste des jurés. L'inscription d'un acte de naissance sur les registres de l'état civil.   Il se dit, particulièrement, de L'inscription d'un étudiant sur le registre de la faculté dans laquelle il étudie pour prendre ses grades. Prendre des inscriptions en droit, en médecine. Prendre ses inscriptions. Première, seconde, troisième inscription. Perdre une inscription, pour avoir manqué plusieurs fois aux appels du professeur. Avoir toutes ses inscriptions. Il ne lui manque plus qu'une inscription.   Inscription maritime, Enregistrement, au bureau des classes, de ceux qui peuvent être requis pour le service de la marine de l'État.  En termes de Finances, Inscription sur le grand-livre de la dette publique, Titre d'une rente perpétuelle due par le Trésor. Il a cinquante mille francs de rente en inscriptions sur le grand-livre.   En termes de Jurispr., Inscription hypothécaire, Mention que le conservateur des hypothèques fait, sur ses registres, de l'hypothèque ou privilége qu'une personne déclare et justifie avoir sur les biens d'une autre. Prendre, requérir une inscription. Faire l'inscription d'une créance hypothécaire. Bordereau, certificat d'inscription. L'inscription conserve l'hypothèque pendant dix ans. Radiation, réduction d'inscription.   En termes de Pratique, Inscription de faux, Acte par lequel on soutient en justice qu'une pièce est fausse ou falsifiée. Inscription de faux principal. Inscription de faux incident. Former une inscription de faux.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • inscription — [ ɛ̃skripsjɔ̃ ] n. f. • inscripcion 1444 ; lat. inscriptio 1 ♦ Ensemble de caractères écrits ou gravés pour conserver, évoquer un souvenir, indiquer une destination, transmettre un message, un slogan, exprimer une opinion, etc. ⇒ devise,… …   Encyclopédie Universelle

  • inscription — inscription, legend, caption are comparable when they mean something written, printed, or engraved (as on a coin or a medal or under or over a picture) to indicate or describe the purpose or the nature of the thing. Inscription may apply to… …   New Dictionary of Synonyms

  • inscription — Inscription. s. f. v. L s se prononce. Ce qu on escrit sur du cuivre, du marbre, &c. aux edifices publics, aux Arcs de triomphe, &c. pour conserver la memoire. On mit, on grava sur ce marbre une inscription en lettres d or. on conserve en ce lieu …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Inscription — In*scrip tion, n. [L. inscriptio, fr. inscribere, inscriptum, to inscribe: cf. F. inscription. See {Inscribe}.] 1. The act or process of inscribing. [1913 Webster] 2. That which is inscribed; something written or engraved; especially, a word or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • inscription — (n.) late 14c., from L. inscriptionem (nom. inscriptio) a writing upon, inscription, noun of action from pp. stem of inscribere inscribe, to write on or in anything, from in in (see IN (Cf. in ) (2)) + scribere to write (see SCRIPT (Cf. script)) …   Etymology dictionary

  • inscription — I noun autograph, caption, dedication, engraving, entry, index, inscriptio, legend, mark, record, superscription, titulus, written matter associated concepts: inscribed securities, registration of a deed II index …   Law dictionary

  • inscription — INSCRIPTION: Toujours cunéiforme …   Dictionnaire des idées reçues

  • inscription — [n] message autograph, caption, dedication, engraving, epitaph, heading, imprint, label, legend, lettering, saying, signature, wording; concept 283 …   New thesaurus

  • inscription — ► NOUN 1) words or symbols inscribed on a monument, in a book, etc. 2) the action of inscribing. DERIVATIVES inscriptional adjective inscriptive adjective …   English terms dictionary

  • inscription — [in skrip′shən] n. [ME inscripcioun < L inscriptio < inscriptus, pp. of inscribere] 1. the act of inscribing 2. something inscribed or engraved, as on a coin or monument 3. a) a brief or informal dedication in a book, etc. b) a short,… …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”