INITIER
. v. a.
(On prononce Inicier. ) Il se dit proprement en parlant De la religion des anciens païens, et signifie, Recevoir au nombre de ceux qui font profession de quelque culte particulier, admettre à la connaissance et à la participation de certaines cérémonies secrètes qui regardaient le culte particulier de quelque divinité. Il se fit initier aux mystères de Cérès, de Bacchus. Ceux qui n'étaient pas initiés aux mystères de Cérès, ne pouvaient assister à certains sacrifices. Initier quelqu'un aux mystères.   Il se dit, par extension, en parlant De quelque religion que ce soit. Quand les Pères ont parlé à ceux qui n'étaient pas encore initiés aux mystères de la religion, ils ont usé d'une sage réserve.   Initier quelqu'un dans une compagnie, dans une société, L'admettre, le recevoir au nombre des membres qui la composent. Nous l'avons initié parmi nous. Il n'est pas encore initié parmi eux.

INITIER, signifie aussi, figurément, Donner la connaissance d'une chose, mettre au fait d'une science, d'un art, d'une profession, etc. Il n'est pas initié dans cette affaire, dans le secret. La nature semblait l'avoir initié à ses secrets. Initier quelqu'un à la philosophie, à la politique, dans les secrets de la philosophie, de la politique.

INITIÉ, ÉE. participe, On l'emploie aussi comme substantif, surtout en parlant De l'initiation à certains mystères. Un initié. Les initiés.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • initier — [ inisje ] v. tr. <conjug. : 7> • 1355; lat. initiare 1 ♦ Admettre à la connaissance et à la participation de certains cultes ou de certains rites secrets. Prêtre chargé d initier un fidèle. ⇒ mystagogue. Par ext. Admettre à la pratique d… …   Encyclopédie Universelle

  • initier — Initier. v. act. Il ne se dit proprement qu en parlant de la Religion des anciens payens; & signifie, Recevoir au nombre de ceux qui font profession de quelque culte particulier, admettre à la connoissance, & à la participation des ceremonies… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • initier — (i ni si é), j initiais, nous initiions, vous initiiez ; que j initie, que nous initiions, que vous initiiez, v. a. 1°   Introduire à la connaissance et à la participation des mystères de certaines divinités chez les païens. •   Le reste pour son …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INITIER — v. tr. Recevoir au nombre de ceux qui font profession de quelque culte particulier, admettre à la connaissance et à la participation de certaines cérémonies secrètes qui regardaient le culte particulier de quelque divinité. Il se fit initier aux… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • initier — vt. inissyî (Villards Thônes.028) ; => Dégrossir …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'initier — ● s initier verbe pronominal être initié verbe passif Apprendre les premiers éléments de quelque chose : S initier à la planche à voile. ● s initier (synonymes) verbe pronominal être initié verbe passif Apprendre les premiers éléments de quelque… …   Encyclopédie Universelle

  • initiative — [ inisjativ ] n. f. • 1567, rare av. fin XVIIIe; du lat. initiare « initier », en bas lat. « commencer » 1 ♦ Action d une personne qui est la première à proposer, entreprendre, organiser qqch. Prendre l initiative d une démarche (⇒ entreprendre,… …   Encyclopédie Universelle

  • INITIATION — L’emploi du terme «initiation» s’est généralisé aujourd’hui pour signifier le fait de mettre au courant un individu aussi bien d’une science, d’un art que d’une profession (par exemple: initiation aux mathématiques), alors qu’il désignait… …   Encyclopédie Universelle

  • commencer — [ kɔmɑ̃se ] v. <conjug. : 3> • commencier Xe; lat. pop. °cominitiare, de cum et initium « commencement » I ♦ V. tr. 1 ♦ V. tr. dir. Faire la première partie de (une chose, une série de choses); faire exister (le premier temps d une… …   Encyclopédie Universelle

  • apprendre — [ aprɑ̃dr ] v. tr. <conjug. : 58> • Xe; lat. pop. °apprendere, class. apprehendere « saisir, comprendre » I ♦ (Sens subjectif) Acquérir la connaissance de. 1 ♦ Être rendu capable de connaître, de savoir; être avisé, informé de (qqch.). Ils… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”