ABUSER
. v. a.
Tromper. Il vous promet cela, il vous abuse. Abuser les esprits faibles. Il abuse les peuples. Vous m'avez abusé par de fausses promesses. Son imagination, sa passion l'abuse.   Abuser une fille, La séduire, la suborner. Il a abusé cette pauvre fille sous promesse de mariage.

ABUSER, s'emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie, Se tromper. Ils se sont abusés. On s'abuse souvent soi-même. Je comptais sur votre amitié, je vois que je me suis cruellement abusé. Il s'abuse jusques à croire qu'il parviendra à supplanter son rival.

ABUSER, est aussi verbe neutre, et signifie, User mal, user autrement qu'on ne doit. Il a abusé de votre bonté. Abuser des sacrements. Il abuse des grâces que Dieu lui fait. Si vous lui accordez cette liberté, il n'en abusera pas. Il abuse de son loisir, de son temps, de son crédit, de son autorité. On abuse des meilleures choses. C'est un homme qui ne se ménage point, et qui abuse de sa santé. Vous abusez de ma patience. Il abusait de la confiance que j'avais en lui. Il abuse de votre amitié. C'est abuser de la permission. Ce poëte abuse de sa facilité.   Abuser d'une fille, En jouir sans l'avoir épousée. C'est une fille dont il a longtemps abusé.

ABUSER, en termes de Droit, se prend pour Consommer, détruire. La propriété consiste dans le droit d'user et, d'abuser.   ABUSÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • abuser — [ abyze ] v. tr. <conjug. : 1> • 1312; lat. médiév. °abusare I ♦ V. tr. ind. User mal, avec excès. User d une chose sans en abuser (cf. Dépasser la mesure). Abuser de l alcool. Abuser de ses forces. Abuser de son autorité, de son pouvoir. ⇒ …   Encyclopédie Universelle

  • abuser — Abuser, actiu. acut. Est n user selon droit et raison de quelque chose. Abuti. Abuser aussi est tromper aucun sous fauce promesse et esperance, Falsum habere aliquem, Verba illi dare, Frustrari aliquem, Selon laquelle signification on dit,… …   Thresor de la langue françoyse

  • abuser — Abuser. v. n. User mal, user autrement qu on ne doit. Il abuse de vostre bonté. abuser des Sacrements. il abuse des graces que Dieu luy fait. si vous luy faites cet honneur, il n en abusera pas. il abuse de son loisir, de son temps, de son credit …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Abuser — A*bus er, n. One who abuses [in the various senses of the verb]. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • abuser — (n.) mid 15c., agent noun from ABUSE (Cf. abuse) (v.) …   Etymology dictionary

  • abuser — (a bu zé) v. n. 1°   User mal, se prévaloir de. Ayant abusé de leurs talents. Abuser de l ignorance de quelqu un. Abuser cruellement de la victoire. •   Pour seconder les criminelles intentions d un ami, lequel abusait de votre crédulité, BOURD.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ABUSER — v. tr. Tromper. Il vous promet cela, il vous abuse. Abuser les esprits faibles. Vous m’avez abusé par de fausses promesses. Sa passion l’abuse. On s’abuse souvent soi même. Je comptais sur votre amitié, je vois que je me suis cruellement abusé.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • abuser — vi. , dépasser les limites de ce qui est permis, exagérer : ABUZÂ (Albanais.001, Albertville, Annecy, Saxel.002, Thônes, Villards Thônes) ; alâ trô lwin <aller trop loin> (001) ; dépassâ lé abuser beûrne // mzreu <dépasser les abuser… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • abuser — noun /əˈbuːzə(r)/ a) One who abuses. b) Ineffectual person; self abuser …   Wiktionary

  • abuser — noun Abuser is used after these nouns: ↑child …   Collocations dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”