APPORTER
. v. a.
Porter d'un lieu plus ou moins éloigné, au lieu où est la personne qui parle, ou dont on parle. Apportez-moi le livre qui est sur ma table. On lui a apporté du gibier de sa terre. On m'a apporté ce matin de beaux fruits. Apporter de Lyon à Paris. Apporter des lettres. Apporter de dehors. Apporter de loin. Apporter des marchandises par eau, par charroi, etc. Je vous apporte un ouvrage intéressant. Nous vous apportons de l'argent. Un courrier qui apporte de bonnes nouvelles.   Quelles nouvelles nous apportez vous ? Quelles nouvelles avez vous à nous apprendre ? APPORTER, signifie, par extension, Fournir. Apporter en mariage. Apporter à la communauté, dans la communauté. Sa femme lui avait apporté de grands biens. Chaque associé est débiteur envers la société de tout ce qu'il a promis d'y apporter. Dans cette société, l'un apporte son industrie, l'autre ses capitaux.

APPORTER, se dit figurément en parlant Des qualités morales, et des dispositions de l'esprit. Les dispositions que nous apportons en naissant. Il apporte dans la société un esprit de conciliation qui le fait généralement aimer. Il nous apporte son ennui.

APPORTER, signifie aussi, Employer, mettre. Il y a apporté beaucoup de précaution. Il a apporté tous les soins nécessaires à cet arrangement. Il apporte beaucoup de zèle dans tout ce qu'il fait, à tout ce qu'il fait. Vous n'apportez pas assez d'attention à ce que vous faites. Il n'y apporte que de la mauvaise volonté.   Apporter du remède, apporter remède à quelque chose de fâcheux, Y remédier. Ce malheur n'est pas si grand qu'on n'y puisse apporter quelque remède.   En parlant D'affaires et de négociations, Apporter des facilités, apporter des difficultés, des obstacles, Faciliter le succès, former, faire naître des difficultés, des obstacles. De mon côté, j'y apporterai toutes les facilités possibles. Cette affaire, ce mariage, ce traité ne se conclura point, on y a apporté trop de difficultés de part et d'autre. On dit à peu près dans le même sens, Apporter des tempéraments, des adoucissements dans une affaire, etc.

APPORTER, signifie quelquefois, Alléguer, citer. Il a apporté de bonnes raisons. Il apporta plusieurs autorités des saints Pères, divers passages des bons auteurs. En parlant De textes, de passages, etc., on dit plus ordinairement, Rapporter, citer.

APPORTER, se dit également Des choses, et signifie, Causer, produire. La guerre n'apporte jamais que du dommage. La vieillesse apporte les infirmités. C'est une affaire qui lui a bien apporté de l'utilité, du profit. Le mariage qu'il a fait, et dont il espérait de grands avantages, ne lui a apporté que du chagrin et des procès. Les consolations que le temps apporte.   APPORTÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • apporter — [ apɔrte ] v. tr. <conjug. : 1> • Xe; lat. apportare, de ad et portare → 1. porter A ♦ Concret 1 ♦ Apporter (qqch.) à (qqn) :porter (qqch.) au lieu où est qqn. Allez me chercher ce livre et apportez le moi. ♢ Apporter une chose (quelque… …   Encyclopédie Universelle

  • apporter — APPORTER. v. a. Porter d un lieu plus ou moins éloigné, au lieu où est la personne qui parle, ou dont on parle. Apportez moi le livre qui est sur mà table. On m a apporté ce matin de beaux fruits. Apporter de Lyon à Paris. Apporter des lettres.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • apporter — Apporter. v. a. Porter à quelqu un, porter en quelque heu. On m a ce matin apporté de beaux fruits, de bons livres. on a apporté en France de belles dentelles d Angleterre & de Flandre. on me doit apporter aujourd huy de l argent, &c. apporter… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • apporter — Apporter, Afferre, Subuectare, Deportare, Deferre, Apportare. Apporter au proffit de la communauté, Conferre in commune. Apporter quelque chose par grand force et difficulté, Admoliri. Bailler à aucun ou apporter dons de tous costez, Dona alicui… …   Thresor de la langue françoyse

  • Apporter — Ap*por ter, n. [Cf. F. apporter to bring in, fr. L. apportare; ad + portare to bear.] A bringer in; an importer. [Obs.] Sir M. Hale. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • APPORTER — v. tr. Porter d’un lieu plus ou moins éloigné au lieu où est la personne qui parle ou dont on parle. Apportez moi le livre qui est sur ma table. On lui a apporté du gibier de sa terre. On m’a apporté ce matin de beaux fruits. Apporter des lettres …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • apporter — (a por té) v. a. 1°   Porter au lieu où est une personne. Apportez moi le livre qui est sur ma table. Le courrier a apporté de bonnes nouvelles. La marée apporte sur la rive les débris du naufrage. •   Le flot qui l apporta recule épouvanté, RAC …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • apporter — vt. , amener ; (Albertville) faire remettre (qc.) : apeurtâ (St Jean Arvey), APORTÂ (Aix, Albanais.001, Annecy.003, Arvillard.228b, Bellecombe Bauges, Chambéry.025, Giettaz, Montendry, St Nicolas Cha., Saxel.002, Table, Thônes.004), apourtâ (228a …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • apporter — ap + porter (v. 1) Présent : apporte, apportes, apporte, apportons, apportez, apportent ; Futur : apporterai, apporteras, apportera, apporterons, apporterez, apporteront ; Passé : apportai, apportas, apporta, apportâmes, apportâtes, apportèrent ; …   French Morphology and Phonetics

  • apporter — …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”