APPOINTER
. v. a.
T. de Pratique ancienne. Régler par un appointement en justice. C'est une affaire à appointer. Cette affaire est trop embrouillée pour être jugée a l'audience, il faut nécessairement l'appointer. On appointa les parties à écrire et produire. Appointer en droit. Appointer à mettre. Voyez APPOINTEMENT.

APPOINTER, signifie aussi, Donner des appointements à un employé. Appointer un commis.   Dans les troupes, Appointer un homme d'une corvée, d'une garde, ou d'exercice, Lui imposer, par punition, une corvée, une garde hors de tour, ou l'envoyer à l'exercice des recrues, quoique son instruction ne l'exige plus.

APPOINTÉ, ÉE. participe, Cause appointée. Commis appointé.   Substantiv., Un appointé en droit, à mettre, Un appointement en droit, à mettre. Prononcer un appointé en droit, etc.

APPOINTÉ, se dit aussi, substantivement, d'Un sous caporal. Le grade d'appointé n'existe plus dans les troupes françaises.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • appointer — ou Appointir le bout de quelque chose, et luy faire une pointe bien aguë, Spiculare. Qui va en appointant comme une poire, In mucronem turbinatus, Desinens in mucronem vel metam. Appointer et convenir de quelque affaire qui estoit en doute,… …   Thresor de la langue françoyse

  • appointer — Appointer. v. a. Terme de Palais qui se dit lors que sur une affaire qui se plaide à l Audience, mais qui est trop embarrassée pour y pouvoir estre jugée, les Juges ordonnent que les parties produiront par escrit. C est une affaire à appointer.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Appointer — Ap*point er, n. One who appoints, or executes a power of appointment. Kent. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • appointer — index licensor Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • appointer — 1. appointer [ apwɛ̃te ] v. tr. <conjug. : 1> • XVIe; « régler une affaire » 1268; de 1. a et point ♦ Donner des appointements à (qqn). ⇒ payer, rétribuer. Appointer un employé. Être appointé par une maison. appointer 2. appointer [ apwɛ̃te …   Encyclopédie Universelle

  • appointer — (a poin té) v. a. 1°   Terme de palais. Régler un appointement en justice. Les parties ont été appointées à fournir des débats de compte. L affaire, ne pouvant être jugée que sur rapport, a été appointée. •   On appointe la cause, RAC. Plaid. I,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • appointer — I. APPOINTER. v. a. Vieux mot qui se disoit autrefois pour signifier, Accommoder, terminer à l amiable. Il n est maintenant en usage que pour signifier, Régler par un appointement en Justice. Ainsi, lorsque sur une affaire qui se plaide à l… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • APPOINTER — v. tr. Rétribuer par appointements. Appointer un commis. En termes de Procédure ancienne, il signifiait Régler par un appointement en justice. C’est une affaire à appointer …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • appointer — noun A person who appoints (in any sense) …   Wiktionary

  • appointer — n. one who appoints, nominator; allotter …   English contemporary dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”