APPLICATION
. s. f.
Action par laquelle on applique une chose sur une autre. L'application d'un enduit sur une muraille, des couleurs sur la toile d'un tableau. L'application d'un emplâtre, d'un topique sur une partie malade.   Il se dit, figurément, de L'action d'employer une chose dans les cas où son usage convient. L'application d'un procédé, d'une découverte. Ce procédé, ce moyen est susceptible de diverses applications, d'une foule d'applications, peut recevoir différentes applications. L'application d'un remède à une maladie.   Il signifie particulièrement, L'action d'appliquer un principe, une loi, une maxime, un passage, un discours, à quelque chose ou à quelqu'un. La loi n'a point ici d'application. L'application d'un principe à un cas particulier. L'application d'une peine à un délit. Application rigoureuse. L'application d'un passage. Cette application est juste, est heureuse, est fausse. Il est si défiant, si soupçonneux, qu'il se fait l'application de tout ce qu'on dit. Il y a dans cette pièce un vers dont on a fait l'application au prince en sa présence.  En Théol., L'application des mérites de JÉSUS-CHRIST, Le bienfait par lequel JÉSUS-CHRIST transfère aux chrétiens ce qu'il a mérité par sa vie et par sa mort.  L'application d'une science à une autre, L'usage qu'on fait des principes ou des procédés d'une science pour étendre et perfectionner une autre science. L'application de l'algèbre à la géométrie. L'application de la physique à la médecine. Les applications de la chimie aux arts industriels.   L'application d'une somme à telle ou telle dépense, L'emploi spécial que l'on fait ou que l'on doit faire d'une somme pour telle ou telle dépense.

APPLICATION, se dit aussi d'Une attention suivie. Avoir de l'application à l'étude. Il n'a point d'application à ce qu'il fait. Il met toute son application à se rendre agréable. Cela demande une grande application. Travailler avec application. Il fait tout sans application. Il est incapable d'application.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • application — [ aplikasjɔ̃ ] n. f. • 1361; de appliquer, d apr. lat. applicatio 1 ♦ Action de mettre une chose sur une autre de manière qu elle la recouvre et y adhère. L application d un enduit sur un mur. Application de feuilles de bois ou de métal précieux …   Encyclopédie Universelle

  • application — ap‧pli‧ca‧tion [ˌæplɪˈkeɪʆn] noun 1. [countable] a formal, usually written, request for something or for permission to do something: an application to do something • It hassubmitted an application to establish a distribution company. • The… …   Financial and business terms

  • application — ap·pli·ca·tion n: a request for action or relief most application s request bail...or an extension of time to file W. J. Brennan, Jr.; also: a form used to make such a request an insurance application Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam… …   Law dictionary

  • Application — Ap pli*ca tion, n. [L. applicatio, fr. applicare: cf. F. application. See {Apply}.] 1. The act of applying or laying on, in a literal sense; as, the application of emollients to a diseased limb. [1913 Webster] 2. The thing applied. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • application — APPLICATION. sub. f. Action par laquelle on applique une chose sur une autre. L application d un emplâtre, d un topique sur une partie malade. f♛/b] Les Physiciens disent, que Le mouvement est l application successive d un corps aux différentes… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Application — may refer to:Clerical and bureaucratic processes*Application form *College application *Job application *Grant application *School applicationComputing*Application layer, in computer networks, used in describing a type of networking protocol… …   Wikipedia

  • application — Application. s. f. v. Action par laquelle on applique. Il a les significations de son verbe. Application d un remede, d un cautere. application d esprit. application à l estude. grande, forte application. il n apprendra jamais rien, il n a point… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • application — [ap΄li kā′shən] n. [ME applicacioun < L applicatio, a binding on, joining to < pp. of applicare, APPLY] 1. the act of applying; specif., a) the act of putting something on [the application of cosmetics] b) the act of putting something to… …   English World dictionary

  • application — [n1] use appliance, appositeness, employment, exercise, exercising, function, germaneness, operation, pertinence, play, practice, purpose, relevance, usance, utilization, value; concepts 680,694 application [n2] request appeal, blank, claim,… …   New thesaurus

  • application — The act of making a request usually of the Court, for example, an application to have a bankrupt discharged. (Dictionary of Canadian Bankruptcy Terms) United Glossary of Bankruptcy Terms 2012 …   Glossary of Bankruptcy

  • Application —   Application means any request for certification of any site and related facility filed in accordance with the procedures established pursuant to this division. An applicant for a geothermal power plant and related facilities may propose more… …   Energy terms

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”