INDIGNE
. adj. des deux genres
Qui n'est pas digne, qui ne mérite pas. Il est indigne des grâces que vous lui faites. Il est indigne de vivre. Il s'est rendu indigne de vos bienfaits. Puisque vous le jugez indigne de votre confiance. Il est indigne de foi. Il est indigne du rang qu'il occupe. Il est indigne qu'on lui témoigne le moindre intérêt.   Il s'applique également Aux choses. Un crime, une faute indigne de pardon. Cet ouvrage est indigne de votre attention.   Il se dit particulièrement, en Jurisprudence, De ceux qui, pour avoir manqué à quelque devoir essentiel envers une personne, de son vivant ou après sa mort, sont privés de sa succession. Ceux que la loi déclare indignes de succéder, déclare indignes. On l'emploie aussi comme substantif. Les enfants de l'indigne.

INDIGNE, est quelquefois Un titre que l'on se donne par humilité. Signé : Un tel, prêtre indigne, capucin indigne. Serviteur indigne. J'osai, moi indigne, retoucher son ouvrage.

INDIGNE, signifie aussi, Qui n'est pas séant, convenable. Une telle conduite est indigne d'un homme d'honneur. Ces paroles sont indignes de vous. Cela est indigne de votre rang.   Il signifie encore, Méchant, odieux, très-condamnable ; et alors il s'emploie absolument. Malheur à l'homme indigne qui oublie à ce point ses devoirs ! Action indigne. C'est une chose indigne. C'est une conduite indigne. Cela est indigne. Traitement indigne. Un indigne attachement.   Communion indigne, Communion qui n'est pas faite avec les dispositions requises.

INDIGNE, se dit, substantivement, d'Une personne vile, méprisable. Ne me parlez pas de cet homme-là, c'est un indigne. Ce sens est familier.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • indigne — [ ɛ̃diɲ ] adj. • fin XIIe; lat. indignus I ♦ INDIGNE DE. 1 ♦ Qui n est pas digne de (qqch.), qui ne mérite pas. Elle est indigne de notre confiance. Il s est rendu indigne d un tel poste. ⇒ démériter, se disqualifier. ♢ Dr. Être indigne de… …   Encyclopédie Universelle

  • indigné — indigne [ ɛ̃diɲ ] adj. • fin XIIe; lat. indignus I ♦ INDIGNE DE. 1 ♦ Qui n est pas digne de (qqch.), qui ne mérite pas. Elle est indigne de notre confiance. Il s est rendu indigne d un tel poste. ⇒ démériter, se disqualifier. ♢ Dr. Être indigne… …   Encyclopédie Universelle

  • indigne — Indigne. adj. de tout genre, Qui n est pas digne. Un crime indigne de pardon. il est indigne des graces que vous luy faites. il est indigne de vivre. cela est indigne d un honneste homme. il se rendroit indigne de vos bienfaits s il n en avoit… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • indigné — indigné, ée (in di gné, gnée) part. passé d indigner. Qui a conçu de l indignation. •   Et de tant de mépris son esprit indigné, CORN. Poly. III, 5. •   Regagner les drapeaux que le Parthe a gagnés, Et venger de Crassus les mânes indignés,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • indigné — et courroucé, Indignans, Indignatus, Indignabundus …   Thresor de la langue françoyse

  • indigne — Indigne, Indignus …   Thresor de la langue françoyse

  • indigné — Indigné, [indign]ée. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • indigne — (in di gn ) adj. 1°   Qui n est pas digne de...., en parlant des personnes. •   On mande des merveilles d Allemagne ... ces Allemands se laissent noyer par un petit ruisseau.... on croit que M. de Luxembourg les battra.... ce n est pas notre… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INDIGNE — adj. des deux genres Qui n’est pas digne de quelque chose. Il est indigne des grâces que vous lui faites. Il est indigne de vivre. Il s’est rendu indigne de vos bienfaits. Puisque vous le jugez indigne de votre confiance. Il est indigne de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • indigne — in|dig|ne Mot Pla Adjectiu variable …   Diccionari Català-Català

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”