APPENDRE
. v. a.
Pendre, suspendre, attacher à une voûte, à des piliers, à une muraille. Il ne se dit guère qu'en parlant Des choses que l'on offre, que l'on consacre dans une église, dans un temple, en signe de reconnaissance. Appendre une offrande, un ex-voto aux murs d'une chapelle. Appendre des étendards à la voûte d'une église. C'est une coutume fort ancienne d'appendre dans les temples les enseignes prises sur les ennemis.   APPENDU, UE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • appendre — [ apɑ̃dr ] v. tr. <conjug. : 41> • XIIIe; « appartenir » 1080; lat. appendere « suspendre » ♦ Vx Suspendre. ⇒ accrocher, attacher. Appendre des ex voto. « le givre appendu aux branches des pins » (Chateaubriand) . ⊗ CONTR. 2. Dépendre. ●… …   Encyclopédie Universelle

  • appendre — APPENDRE. v. a. Pendre, attacher à une voûte, à aes piliers, à une muraille. Il ne se dit guère que Des choses que l on offre, que l on consacre dans une Église, dans un Temple, en signe de reconnoissance. Appendre une offiande è une Chapelle.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • appendre — Appendre. v. a. Pendre, attacher à une voute, à des pilliers, à une muraille. Il ne se dit guere que des choses que l on offre, que l on dedie à une Eglise en signe de reconnoissance. Appendre une offrande à une chapelle. appendre des estendards… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • appendre — Appendre, Est un mot propre aux choses qu on dedie aux Dieux, lesquelles on a coustume de pendre en ceste partie du temple qui est nommée par les Latins et par les Grecs, Tholus, Appendere, Suspendere, Ronsard en use, si fait Du bellay, disant… …   Thresor de la langue françoyse

  • APPENDRE — v. tr. Pendre, suspendre, attacher à une voûte, à des piliers, etc. Il se dit particulièrement en parlant des Choses que l’on offre, que l’on consacre dans une église, dans un temple, en signe de reconnaissance, de respect ou pour conserver un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • appendre — (a ppan dr ) v. a. Suspendre quelque chose, ordinairement avec une idée de solennité. Appendre des étendards à la voûte de l église. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Le noir escu bendé de nuit Ot Larrecin au col pendu, Et d unes forches apendu, Ms. n°… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • endre — appendre apprendre attendre cendre comprendre condescendre descendre distendre défendre dépendre déprendre désapprendre détendre engendre entendre entreprendre fendre garde cendre gendre méprendre pendre pourfendre prendre prétendre rapprendre… …   Dictionnaire des rimes

  • appentis — [ apɑ̃ti ] n. m. • fin XIIIe; de l a. fr. apent, p. p. de appendre 1 ♦ Toit en auvent à une seule pente, adossé à un mur et soutenu par des poteaux ou des piliers. « Des appentis de bois adossés à la muraille » (Voltaire). 2 ♦ Par ext. Petit… …   Encyclopédie Universelle

  • Append — Ap*pend ([a^]p*p[e^]nd ), v. t. [imp. & p. p. {Appended}; p. pr. & vb. n. {Appending}.] [L. appendere or F. appendre: cf. OE. appenden, apenden, to belong, OF. apendre, F. appendre, fr. L. append[=e]re, v. i., to hang to, append[e^]re, v. t., to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Appended — Append Ap*pend ([a^]p*p[e^]nd ), v. t. [imp. & p. p. {Appended}; p. pr. & vb. n. {Appending}.] [L. appendere or F. appendre: cf. OE. appenden, apenden, to belong, OF. apendre, F. appendre, fr. L. append[=e]re, v. i., to hang to, append[e^]re, v.… …   The Collaborative International Dictionary of English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”