INCENDIE
. s. m.
Grand embrasement. Un horrible, un vaste incendie. L'incendie d'une maison, d'un temple, d'un palais, d'une ville. L'incendie d'une forêt. L'incendie a tout dévoré. On ignore la cause de cet incendie. L'auteur d'un incendie. Cette partie de l'édifice fut détruite par un incendie, fut la proie d'un incendie. Éteindre, apaiser, arrêter l'incendie.   Il se dit, figurément, Des troubles que les factions excitent dans un État, des grandes guerres, etc. Il s'efforça vainement d'éteindre l'incendie allumé par le fanatisme. Leur politique sut prévenir l'incendie qui était près d'éclater.

Prov., au propre et au figuré, Il ne faut qu'une étincelle pour allumer un grand incendie.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • incendie — [ ɛ̃sɑ̃di ] n. m. • 1575; lat. incendium; cf. a. béarnais encendy (1570) 1 ♦ Grand feu qui se propage en causant des dégâts. ⇒ embrasement, 1. feu. Incendie involontaire, criminel. L explosion a allumé, provoqué un incendie. Incendie qui éclate,… …   Encyclopédie Universelle

  • incendie — INCENDIE. s. m. Grand embrasement. Furieux incendie. horrible incendie. l incendie d un Temple, d un Palais, d une ville. esteindre, appaiser, arrester l incendie. Il signifie fig. Combustion, grand trouble, grande querelle, guerre civile. Cela… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • incendié — incendié, ée (in san di é, ée) part. passé d incendier. 1°   Mis en feu. Maison incendiée.    Par extension. •   La zone incendiée [la zone dévastée par l incendie] a pris une autre route, on peut même dire qu elle a une double direction en… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • incendie — INCENDIE: Un spectacle à voir …   Dictionnaire des idées reçues

  • Incendie — Pour les articles homonymes, voir Incendie (homonymie). Un incendie est un feu violent et destructeur pour les activités humaines ou la nature. L incendie est une réaction de combustion non maîtrisée dans le temps et l espace …   Wikipédia en Français

  • incendie — (in san die) s. m. 1°   Feu très grand, très étendu, surtout celui qui consume des édifices, des forêts, un vaste amas de matières. •   Les grands incendies des forêts produisent une quantité considérable de matière ferrugineuse et magnétique,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INCENDIE — n. m. Embrasement d’un édifice, d’une maison, d’une forêt, etc., causé par le hasard ou la malveillance. L’incendie d’une maison, d’un temple, d’une ville. L’incendie d’une forêt. L’incendie a tout dévoré. On ignore la cause de cet incendie.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • incendie —    Embrâsement d un bâtiment: une affreuse incendie . Ce substantif est du genre masculin; dites, un grand incendie . Ce mot fait exception, ainsi que génie , messie …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • incendie — nm. ; embrasement : fwà <feu> nm. (Albanais 001, Annecy 003, Balme Sillingy, Saxel), fû a (Semine) ; insandi nm. (001, Montagny Bozel, Villards Thônes 028). A1) pompe à incendie : ponp insandi nf. (001), ponp à fwà <pompe à feu> (001 …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Incendie criminel — Incendie Le terme incendie a été emprunté par la langue française au XVIe siècle au latin « incendium » (embrasement), dérivé de « incendere » (allumer). Il désigne un feu violent, un embrasement qui se propage à un… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”