IMPOSSIBLE
. adj. des deux genres
Qui ne peut être, qui ne se peut faire. Le mouvement perpétuel, la quadrature du cercle, etc., sont des problèmes dont la solution est regardée comme impossible. Il n'y a rien d'impossible à Dieu. Cela est moralement impossible, physiquement impossible. Il m'est impossible, tout à fait impossible de vous satisfaire. Il est impossible qu'il soit mort. L'exécution d'une telle entreprise est impossible.   Il se dit quelquefois par extension, et seulement pour signifier, Qui est très-difficile. Il lui est impossible de rester longtemps chez lui.   Il est quelquefois substantif. Je ne puis pas faire l'impossible. C'est entreprendre, c'est tenter l'impossible.   Par exagérat., Je ferais l'impossible pour vous, pour lui, etc., Il n'y a rien que je ne fisse pour vous obliger, etc.  Réduire quelqu'un à l'impossible, En exiger ce qu'il ne peut faire ; ou, en termes de Logique, Le réduire à ne pouvoir répondre sans tomber en contradiction.

Prov., À l'impossible nul n'est tenu.

Fig. et fam., Gagner l'impossible, perdre l'impossible, etc., Gagner beaucoup, perdre beaucoup, etc.

PAR IMPOSSIBLE, Formule dont on se sert, dans le discours, lorsqu'on suppose une chose qu'on sait bien être impossible. Si, par impossible, on redevenait jeune.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • impossible — [ ɛ̃pɔsibl ] adj. et n. m. • 1227; lat. impossibilis ♦ Qui ne peut être, exister; qui n est pas possible. I ♦ Adj. 1 ♦ Qui ne peut se produire, être atteint ou réalisé. Cette éventualité lui paraît impossible. ⇒ inenvisageable. Solution… …   Encyclopédie Universelle

  • impossible — Impossible. adj. de tout genre. Qui ne peut estre, qui ne se peut faire. Le mouvement perpetuel est impossible. la quadrature du cercle est regardée comme impossible. il n y a rien d impossible à Dieu. cela est moralement impossible. Il se dit… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • impossible — Impossible, Impossibilis. Il est impossible d avantage, Nihil supra. Il est impossible de faire aujourd huy tellement l ouvrage, que tousjours il n y ait à refaire, Numquam hoc vno die efficiatur opus, quin opus semper fiet. Il est impossible que …   Thresor de la langue françoyse

  • Impossible — Im*pos si*ble, a. [F., fr. L. impossibilis; pref. im not + possibilis possible. See {Possible}.] Not possible; incapable of being done, of existing, etc.; unattainable in the nature of things, or by means at command; insuperably difficult under… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Impossible — Im*pos si*ble, n. An impossibility; as, he tried to do the impossible. [Obs.] [1913 Webster] Madam, quoth he, this were an impossible! Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • impossible — im·pos·si·ble adj: not possible: incapable of being done, attained, or fulfilled a party s performance is impossible in part Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996. impossible …   Law dictionary

  • impossible — [im päs′ə bəl] adj. [OFr < L impossibilis: see IN 2 & POSSIBLE] 1. not capable of being, being done, or happening 2. not capable of being done easily or conveniently 3. not capable of being endured, used, agreed to, etc. because disagreeable… …   English World dictionary

  • impossible — (adj.) late 14c., from O.Fr. impossible, from L. impossibilis not possible, from assimilated form of in not, opposite of (see IN (Cf. in ) (1)) + possibilis (see POSSIBLE (Cf. possible)). Related: Impossibly …   Etymology dictionary

  • impossible — [adj1] beyond the bounds of possibility absurd, beyond, contrary to reason, cureless, futile, hardly possible, hopeless, hundred to one*, impassable, impervious, impracticable, impractical, inaccessible, inconceivable, inexecutable, infeasible,… …   New thesaurus

  • impossible — ► ADJECTIVE 1) not able to occur, exist, or be done. 2) very difficult to deal with: an impossible situation. DERIVATIVES impossibility noun (pl. impossibilities) impossibly adverb …   English terms dictionary

  • impossible — (in po si bl ) adj. 1°   Qui ne peut être, qui ne peut se faire. •   Tout ce qui n est pas aisé, ils [les lâches conseillers] le nomment impossible, BALZAC De la cour, 5e disc.. •   À qui sait bien aimer il n est rien d impossible, CORN. Médée, V …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”