HUMIDE
adj. des deux genres
Qui est d'une substance aqueuse, qui tient de la nature de l'eau. Il est opposé à Sec, et ne s'emploie guère qu'en poésie. L'humide élément, L'eau. Les humides plaines, l'humide sein de l'onde, l'humide empire, La mer.

HUMIDE, signifie plus ordinairement, Moite, qui est abreuvé, qui est imprégné, chargé de quelque substance ou vapeur aqueuse. La terre est encore toute humide. Un linge humide. Un lieu humide. Une chambre humide. Avoir les mains humides. Avoir les yeux humides de larmes. Il a pleuré, il a encore les yeux tout humides. La température, le temps est humide. Un air humide. Ce climat, ce pays est froid et humide. L'hiver a été fort humide. Dans les temps humides. Après la saison humide.   Cerveau humide, se dit, par une erreur vulgaire, de La membrane pituitaire, lorsqu'elle abonde en sérosités. Il est obligé de se moucher souvent, il a le cerveau très-humide.   Tempérament humide, Tempérament qui abonde en pituite. Il est d'un tempérament fort humide.

HUMIDE, s'emploie aussi substantivement au masculin, et se prend, dans la physique d'Aristote, pour Une des quatre premières qualités. L'humide est opposé au sec.   En Médec., L'humide radical, Sorte de fluide imaginaire qu'un préjugé médical supposait être le principe de la vie dans le corps humain.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • humide — [ ymid ] adj. • XVe; lat. humidus 1 ♦ Vx Qui est de la nature de l eau. ⇒ aqueux, fluide, liquide. L humide élément : l eau. ♢ Subst. m. L humide et le sec. 2 ♦ Mod. Chargé, imprégné légèrement d eau, de liquide, de vapeur. Murs humides. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • humide — Humide. adj. de tout genre. Qui a de l humeur & de la fluidité. Il est opposé à sec. L air & l eau sont humides de leur nature. Il signifie aussi, Moite, qui est imbu de quelque vapeur aqueuse, ou de quelque liqueur. La terre humide. un linge… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • humide — Humide, Humidus, Humectus. Tousjours humide, Vliginosus. Devenir humide, Humere, Humescere …   Thresor de la langue françoyse

  • humide — (u mi d ) adj. 1°   Qui tient de la nature de l eau (sens auquel il se dit surtout dans le style élevé et poétique). •   Les humides contrées de l air, ROTROU St Genest, III, 2. •   Mais vous [roseau] naissez le plus souvent Sur les humides bords …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • HUMIDE — adj. des deux genres Qui tient de la nature de l’eau. Il ne s’emploie guère qu’en poésie. L’humide élément, L’eau. Les humides plaines, l’humide empire, La mer. Substantivement, L’humide est opposé au sec. Il signifie plus ordinairement Qui est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • humide — adj., mouillé (ep. d un pré, d un terrain) ; aqueux, qui contient de l eau, (ep. de légumes) : édyu, ouha, ouhe (Saxel.002), R. => Eau ; umido, a, e (002, Albanais.001, Villards Thônes.028) ; molyachu (Albertville.021) / molyanshu… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • humide — hu|mid, hu|mi|de <Adj.> [frz. humide < lat. (h)umidus] (Geogr.): reich an Niederschlag, feucht: ein humides Klima; humide Gebiete. * * * hu|mid, hu|mi|de <Adj.; humider, humideste> [frz. humide < lat. (h)umidus] (Geogr.):… …   Universal-Lexikon

  • Humide — Humidité Voir « humidité » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • humide — hu|mid, hu|mi|de <lateinisch> (Geografie feucht, nass) …   Die deutsche Rechtschreibung

  • Zone humide — Une zone humide, dénomination dérivant du terme anglais wetland, est une région où le principal facteur d influence du biotope et de sa biocénose est l eau. On distingue généralement les zones humides côtières et marines différenciées par la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”