HORREUR
s. f.
(On prononce les deux R.) Mouvement de l'âme accompagné de frémissement, et causé par quelque chose d'affreux, de révoltant ou de terrible. Je frémis d'horreur. Être saisi d'horreur. Pâlir d'horreur. Ce spectacle nous glaça d'horreur. Un cri d'horreur. J'ai horreur de le dire. Cela fait horreur. Vous me faites horreur. Cela fait horreur à penser. On n'y saurait penser sans horreur, qu'avec horreur. L'horreur de la mort, l'horreur du supplice ébranla son courage.   L'horreur d'un supplice, signifie aussi, La cruauté d'un supplice. L'horreur d'un tel supplice, l'horreur de ces tourments n'émut point son courage.

Fam., Cela fait horreur, est à faire horreur, se dit, par exagération, D'une chose extrêmement laide dans son genre, ou faite sans goût, sans habileté.

Fam., C'est une horreur, se dit D'une personne extrêmement laide. Vous disiez que c'était une jolie femme, c'est une horreur. Il se dit également D'une chose extrêmement laide ou défectueuse dans son genre. Vous vantiez ce logement comme agréable et commode, mais c'est une horreur.

Fam., Fi ! l'horreur ! se dit quelquefois, Lorsqu'on veut marquer la répugnance qu'on a pour quelqu'un ou pour quelque chose.  C'est une belle horreur, se dit Des choses qui font éprouver un sentiment d'effroi mêlé d'admiration, comme une grande tempête, un vaste incendie, etc.

HORREUR, signifie aussi, Détestation, abomination, haine violente. Avoir horreur du vice, du péché. Avoir, concevoir de l'horreur pour quelqu'un, pour quelque chose. Avoir, prendre une chose en horreur. Inspirer l'horreur du vice. On ne saurait inspirer trop d'horreur pour le mensonge. C'est un objet d'horreur.   Être en horreur à quelqu'un, être l'horreur de quelqu'un, Lui inspirer une haine mêlée d'horreur. Ce tyran est en horreur à toute la terre. L'existence lui est en horreur. Il est l'horreur de ses semblables. C'est l'horreur du genre humain.

HORREUR, signifie encore, Un certain saisissement de crainte ou de respect. En entrant dans cette forêt, on sent, on éprouve une certaine horreur, une secrète horreur. Quand on entre dans cette église, on est saisi d'une sainte horreur, d'une horreur religieuse. Une divine horreur s'emparait de la prêtresse.   Il se dit également de Ce qu'ont d'horrible, d'effrayant ou de sinistre certains lieux ou certains objets. L'horreur d'un cachot. Dans l'horreur des ténèbres. L'horreur de la solitude. L'horreur des combats. Partout régnaient le carnage et l'horreur. Un silence plein d'horreur. Quel spectacle d'horreur !   Il se dit aussi figurément, en ce dernier sens. Il comprit alors toute l'horreur de sa situation. Quand vous connaîtrez toute l'horreur de ma misère. Pour comble d'horreur.   Il se dit souvent, au pluriel, Des choses horribles ou désastreuses, des maux extrêmes, des privations cruelles, etc. Les horreurs de la guerre. Les horreurs du carnage. Les horreurs de la captivité. Cette ville éprouva toutes les horreurs de la famine. Être en proie aux horreurs de la misère.   Les horreurs de la mort, Les angoisses que l'on éprouve ordinairement au moment de mourir. Au milieu des horreurs de la mort, il souriait encore à ses amis.

HORREUR, se prend encore pour L'énormité d'une mauvaise action, d'une action cruelle, infâme, etc. L'horreur du crime, du vice, du péché, est telle que... Pour vous faire comprendre l'horreur de cette action, il suffit de dire que ...  Il se dit également Des choses mêmes qui sont atroces, infâmes, etc. Ce qu'il a fait est une horreur. La vie de ce tyran n'est qu'un tissu d'horreurs. Le récit de tant d'horreurs épouvante. Il a fait, il a dit, il a vomi des horreurs, mille horreurs. On prétend qu'il se commet des horreurs dans ce lieu-là. De telles horreurs se conçoivent à peine.   Il se dit, particulièrement, Des choses déshonorantes qu'on attribue à quelqu'un ; et alors il s'emploie toujours au pluriel. On m'a dit des horreurs de cet homme-là. Ces deux hommes publient des horreurs l'un contre l'autre.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • horreur — [ ɔrɶr ] n. f. • 1160; lat. horror I ♦ Sens subjectif 1 ♦ Impression violente causée par la vue ou la pensée d une chose affreuse ou repoussante. ⇒ effroi, épouvante, peur, répulsion. Frémir d horreur. Être frappé, saisi, glacé, muet, pâle d… …   Encyclopédie Universelle

  • horreur — HORREUR. s. f. Mouvement de l ame accompagné de fremissement & de crainte, causé par l aversion qu excite la veuë, ou le souvenir de quelque objet affreux, terrible. Je fremis d horreur. estre saisi d horreur. j ay horreur de le dire. cela fait… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • horreur — HORREUR: Des horreurs ! en parlant d expressions lubriques. On peut en faire mais on ne doit pas en dire. C était pendant l horreur d une profonde nuit …   Dictionnaire des idées reçues

  • horreur — Horreur, Horror. Avoir en horreur, Abhorrere, Abominari, Detestari, Execrari …   Thresor de la langue françoyse

  • Horreur — (fr., spr. Orrör), 1) Schauder; 2) Schauderhaftigkeit; 3) etwas Gräßliches …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Horreur — (franz., spr. orrör), Schauder, Abscheu; auch etwas Abscheuliches; Greuel …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Horreur — (frz., spr. orröhr), Abscheu, Greuel; Horreurs, abscheuliche Dinge oder Äußerungen …   Kleines Konversations-Lexikon

  • horreur — (o rreur) s. f. 1°   La sensation physique qui fait que la peau devient chair de poule et que les cheveux se hérissent. •   La peau, se retirant sur elle même, fera dresser les cheveux, dont elle enferme la racine, et causera ce mouvement qu on… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • HORREUR — n. f. Mouvement de l’âme généralement accompagné d’un frémissement physique, d’un frisson du corps et causé par quelque chose d’affreux, de révoltant ou de terrible. Je frémis d’horreur. Ses cheveux se hérissent d’horreur. être saisi d’horreur.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Horreur — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Horreur peut désigner : Horreur (émotion) : la sensation physiologique et psychologique. Horreur (littérature), Film d horreur, et Survival… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”