HEURE
s. f.
Espace de temps qui fait la vingt-quatrième partie du jour naturel. On divise ordinairement le jour en deux parties, de douze heures chacune, la première commençant à minuit, et la seconde à midi. Une heure. Une heure et demie. Un quart d'heure. Trois quarts d'heure. Une demi-heure. L'heure se divise en soixante minutes. Il ne rentrera que dans une heure. Il arriva deux heures après. Ils mirent une heure pour venir. Ils firent le voyage en trente-six heures. Il lui fut enjoint de sortir de la ville dans les vingt-quatre heures. Il n'eut que deux fois vingt-quatre heures pour faire ses préparatifs. Un intervalle d'une heure. Faire tant de lieues par heure, à l'heure. Cette lecture a duré une heure, une grande heure. J'ai été deux heures à vous attendre. Deux heures entières, deux grosses heures, deux bonnes heures, deux mortelles heures. Il s'écoula deux heures, trois heures, etc. Vous prendrez d'heure en heure, de demi-heure en demi-heure, une cuillerée de cette potion. Toutes les heures, toutes les deux heures, etc. Ce sont les trois heures les plus agréables que j'aie passées de ma vie. Les heures délicieuses, les heures agréables que nous passions chaque jour ensemble. J'ai passé, loin de vous, de bien tristes heures, de bien cruelles heures. Elle passa deux heures en prière. Deux heures bien employées. Donner trois heures par jour à un travail. Après six heures de résistance, ils furent contraints de se rendre. Vous avez encore pour une heure de chemin, ou simplement, Vous avez encore une heure de chemin. Si vous avez une heure de temps à perdre, venez la passer avec nous.

Fig. et fam., Passer un mauvais quart d'heure, Éprouver quelque chose de fâcheux. Il passera, il a passé un mauvais quart d'heure. On lui a fait passer un mauvais quart d'heure.

Fig. et fam., Avoir de bons et de mauvais quarts d'heure, Être d'une humeur inégale et bizarre Heure de grâce, quart d'heure de grâce, Délai accordé au delà du temps fixé pour faire quelque chose, pour terminer une affaire. Si je ne puis arriver à temps, vous m'accorderez bien l'heure de grâce. Pourquoi ne vient-il pas ? mettons-nous à table : le quart d'heure de grâce est passé.

Prov. et fig., Le quart d'heure de Rabelais, Le moment où il faut payer son écot ; et, par extension, Tout moment fâcheux, désagréable.

Fam., N'avoir pas une heure à soi, N'avoir pas de temps dont on puisse librement disposer. On dit à peu près de même, N'avoir pas une heure de repos, de relâche, etc.

Fam., D'heure en heure, d'heure à autre, d'une heure à l'autre, D'un moment à l'autre.  Poétiq., La fuite des heures, Le cours rapide du temps.  Prendre un ouvrier, un homme de peine, un fiacre, un cabriolet à l'heure, L'employer, s'en servir à condition de le payer tant par heure. On dit de même, Être à l'heure, Être employé à condition d'être payé à tant par heure.  Dans la Liturgie catholique, Les prières de quarante heures, des quarante heures, ou elliptiquement, Les quarante heures, Certaines prières extraordinaires que l'on fait devant le saint sacrement, dans les calamités publiques, et pendant le jubilé. On fit les prières de quarante heures pour la maladie du roi.

HEURE, se dit aussi Des époques, des divers moments du jour, considérés par rapport au temps, aux heures écoulées depuis que l'une des deux parties du jour a commencé. Dites-moi l'heure qu'il est. Quelle heure est-il ? À quelle heure viendrez-vous ? Je vous attends demain à cette heure-ci. Vous êtes sûr de le trouver chez lui à cette heure-là. Venez à telle heure. Se tromper d'heure. Se tromper sur l'heure. Il est une heure, deux heures, trois heures, etc. Il était une heure après minuit. Deux heures après minuit. Il est arrivé à trois heures après midi. J'irai chez vous à cinq heures du soir. Il s'est levé à trois heures du matin. À toutes les heures du jour et de la nuit. À toute heure. À la même heure. À pareille heure. Aux heures où tout repose.

Fam., Être sujet à l'heure, N'être pas maître de son temps. Je ne suis point sujet à l'heure.   À deux heures de nuit, Deux heures après le coucher du soleil. À deux heures de jour, Deux heures après le lever du soleil. Le bal dura jusqu'à deux heures de jour.   En termes de Pratique, À l'heure de midi, À midi. À deux heures, à trois heures de relevée, À deux heures, à trois heures après midi.   Dans le langage des assemblées délibérantes, dans les procès-verbaux, etc., Attendu, vu l'heure avancée, Attendu, vu qu'il est tard. La délibération fut remise au lendemain, attendu l'heure avancée.   Heure indue, Heure de la nuit où tout le monde est ordinairement retiré. Rentrer à heure indue. On le dit aussi, en général, de Toute heure qui ne convient point.

Fig., L'heure du berger, L'heure, le moment favorable aux amants.  Bonne heure, Moment convenable, commode, favorable pour faire quelque chose. Voici la bonne heure pour faire telle chose. On dit dans le même sens, Heure favorable, heure propice, etc. ; et dans le sens contraire, Mauvaise heure. C'est une mauvaise heure pour lui parler.

Fam., Arriver à la bonne heure, Arriver à propos.  Adverbial., De bonne heure, Tôt, par opposition à Tard. Il se dit non-seulement Des époques du jour, mais aussi Des époques du temps en général. Se lever de bonne heure. Tâchez de venir de bonne heure. Il est encore de bonne heure. Ces arbres fleurissent de bonne heure. Il s'est de bonne heure habitué à la fatigue. Les arts ont fleuri de bonne heure chez ces peuples. On dit dans un sens à peu près pareil : Venez une autre fois de meilleure heure. Venez un peu de bonne heure. Il est venu d'assez bonne heure. Il est de trop bonne heure pour dîner.   Ironiq., Vous venez à une belle heure, à belle heure ; il est belle heure pour venir ; la belle heure pour arriver, se dit À une personne qui arrive tard dans un lieu où on l'attend.

Fam., À la bonne heure, sert quelquefois à marquer une sorte d'approbation. Vous le voulez : à la bonne heure, je ne m'y oppose point. On l'emploie aussi pour exprimer l'indifférence. Il me menace, dites-vous : à la bonne heure, Passe, je ne m'en inquiète point.

Fam., À cette heure, Maintenant, présentement. À cette heure, vous pouvez entrer.   Tout à l'heure, Dans un moment, ou Il n'y a qu'un moment. Je suis à vous tout à l'heure. Vous disiez tout à l'heure que ... On dit aussi, mais plus rarement, Tout à cette heure.   À l'heure qu'il est, à l'heure où je vous parle, Dans le moment actuel. Mon procès se juge, à l'heure qu'il est.   À l'heure qu'il est, signifie quelquefois, Présentement, au temps où nous sommes. Cela n'est plus à la mode à l'heure qu'il est.   Sur l'heure, À l'instant même. Rendez-vous-y sur l'heure. Autrefois on disait aussi, Tout sur l'heure.

Fam., Pour l'heure, Pour le présent. Je n'en ai point pour l'heure.

HEURE, se dit encore de L'indication de l'heure qu'il est, donnée par une horloge, par une montre, etc. Il est trois heures, trois heures vingt minutes à ma montre, à l'horloge, au cadran. L'heure vient de sonner. L'horloge a sonné deux heures. Cette pendule ne sonne pas l'heure que l'aiguille indique. Il est deux heures sonnées. Compter l'heure. Je ne puis voir l'heure au cadran, le soleil ne paraît pas.   Avancer l'heure, retarder l'heure, Avancer, retarder l'horloge.  Mettre une montre à l'heure, Faire qu'elle indique l'heure qu'il est actuellement. On dit dans le même sens, Prendre l'heure.

Prov. et fig., Chercher midi à quatorze heures, Chercher des difficultés où il n'y en a point.

HEURE, se dit quelquefois Des signes d'un cadran qui servent à l'indication des heures. Les heures de ce cadran sont en chiffres romains, en chiffres arabes. Les heures de ce cadran sont effacées. La petite aiguille est sur telle heure, et la grande sur telle autre.

HEURE, se dit en outre Du moment qu'on indique, qu'on fixe pour un rendez-vous, pour une affaire, etc. ; et, dans ce sens, il est quelquefois précédé de l'adjectif possessif. Prendre une heure. Prendre heure. Prendre jour et heure. Choisir une heure. Fixer une heure. Convenir d'une heure. Donner heure. Donner son heure. Demander à quelqu'un son heure. Il m'a donné telle heure. Il m'a donné heure à cinq heures. Se rendre à l'heure, à l'heure marquée. À l'heure dite.   Il se dit aussi Du moment de la journée où l'on fait habituellement quelque chose. Il est heure de dîner. Il est heure de se coucher. Il est heure de se retirer. Avancer l'heure du dîner. L'heure de l'assemblée, L'heure de la récréation. L'heure de la promenade. À l'heure de vêpres. Aux heures des repas. J'irai chez lui à l'heure de son lever. Les heures d'audience d'un ministre.

Fam., Il ne veut travailler, il ne veut manger qu'à ses heures, il ne fait rien qu'à ses heures, se dit D'un homme qui ne veut pas se déranger de son train de vie ordinaire.

HEURE, se dit encore Des divers moments de la journée, par rapport à la manière dont on les passe, dont on les emploie. Dans ce sens, on le met ordinairement au pluriel, et il est souvent précédé de l'adjectif possessif. Passer les heures entières à quelque chose. Passer agréablement les heures. Employer bien, employer mal les heures. Régler, ménager ses heures. Avoir ses heures d'étude, ses heures de récréation. Je ne puis disposer d'un moment, toutes mes heures sont prises, sont remplies. Il n'a point de temps à perdre, toutes ses heures sont précieuses, lui sont précieuses.   Toutes ses heures sont marquées, se dit D'une personne occupée à différentes choses dont chacune a son temps marqué.  Heures de loisir, heures perdues, Les moments de loisir d'une personne qui est ordinairement fort occupée. Je lirai cet ouvrage à mes heures de loisir. Je vous irai voir à vos heures perdues.   Faire quelque chose à ses heures dérobées, Prendre sur ses occupations ordinaires le temps de faire une chose. Je ferai ce mémoire à mes heures dérobées.   En termes de Liturgie, Heures canoniales, se dit de Diverses parties du bréviaire, que l'Église a coutume de réciter selon les diverses heures du jour, comme matines, laudes, vêpres, etc.  Les petites heures, Prime, tierce, sexte et none.  Livre d'heures, ou simplement, Heures, Livre où ces prières sont contenues. Heures bien reliées. De belles heures. Acheter des heures. Heures en français. Heures en latin.   Pop., Une paire d'heures, Un livre d'heures.

HEURE, se dit, dans une acception plus étendue, d'Un temps, d'un moment, d'une époque quelconque. Elle n'attend plus que l'heure d'accoucher. L'heure est venue de vous révéler ce mystère. Les chagrins avancèrent l'heure de sa mort. L'heure de sa ruine allait sonner. L'heure fatale est proche. J'ai vu l'heure que ...

Fig. et fam., C'est un homme, un ami de toutes les heures, se dit D'un homme qu'on est toujours bien aise de voir, et avec lequel on n'est jamais embarrassé. Il se dit également D'un homme qui est toujours prêt à obliger Dernière heure, heure dernière, heure suprême, L'heure, le moment de la mort. Quand la dernière heure est venue. Voyant que sa dernière heure approchait. Quand nous serons à l'heure dernière, à l'heure suprême, à notre heure dernière.

HEURE, s'emploie quelquefois absolument, avec l'adjectif possessif, pour signifier, Le temps, le moment où quelque chose doit arriver à quelqu'un. Il y avait longtemps qu'il sollicitait ; enfin son heure est venue, on lui a donné telle place. Il y a longtemps qu'on parlait de la marier, mais son heure n'était pas encore venue.   Il se dit, particulièrement, Du moment De la mort. Il est réchappé d'une grande maladie, son heure n'était pas encore venue. Mon heure est arrivée.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • heure — [ ɶr ] n. f. • 1080 ore, eure; lat. hora 1 ♦ Espace de temps égal à la vingt quatrième partie du jour (pratiquement, aujourd hui, du jour solaire moyen). Heure sidérale, heure solaire vraie, heure solaire moyenne. L heure est subdivisée en 60… …   Encyclopédie Universelle

  • heure — Heure, Hora, l Espagnol et l Italien disent aussi Hora. Demie heure, Dimidiata hora. Une heure et demie, Sesquihora. D une heure, Qui dure l espace d une heure, Horarius. L heure s est passée cependant qu il disoit ceci, Dum haec dicit, abiit… …   Thresor de la langue françoyse

  • heure — HEURE. s. f. Certain espace de temps, qui fait la vingt quatriesme partie du jour naturel. Une heure. une heure & demie. un quart d heure. trois quarts d heure. une demie heure. l heure a sonné. l heure est sonnée. l horloge a sonné deux heures.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • heure — (eu r ) s. f. 1°   La vingt quatrième partie du jour, c est à dire d une révolution complète de la terre sur elle même. L heure se divise en soixante minutes. Les vingt quatre heures du jour. Douze heures de jour et douze heures de nuit. •   Il y …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • HEURE — n. f. Espace de temps qui fait la vingt quatrième partie du jour naturel. On divisait généralement le jour en deux parties, de douze heures chacune, la première commençant à minuit, et la seconde à midi. L’usage tend à s’introduire de numéroter… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Heure — Pour les articles homonymes, voir Heure (homonymie). Heure courante 09:39:32 (UTC) L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle même, l’instant (l’« heure qu’il est »), y compris en sciences… …   Wikipédia en Français

  • heure — nf. aara (Aillon Vieux, Bellecombe Bauges 153, Compôte Bauges, Montagny Bozel 026), euha (Macôt Plagne, Peisey), eû a (St Pancrace), EURA (Aix 017, Albanais 001c, Annecy 003c, Billième, Bonneville 043, Chambéry, Cordon 083b, Megève 201b,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • heure — n.f. À l heure qu il est, maintenant, à notre époque. / L heure H, le moment de la décision. / L heure du berger, le moment propice à l amour. / Les ouvriers de la onzième heure, personnes toujours en retard. / Bouillon d onze heures, poison. /… …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Héuré — Arrec Héuré Caractéristiques Longueur 12,9 km Bassin  ? Bassin collecteur Adour …   Wikipédia en Français

  • heure — ampère heure demi heure heure kilowatt heure varheure wattheure …   Dictionnaire des rimes

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”