HERNUTES
s. m. pl.
(H s'aspire.) Sectaires chrétiens qui forment entre eux une espèce de société religieuse, et qui se distinguent par une grande pureté de moeurs. Les hernutes sont répandus dans le nord de l'Allemagne. On les nomme aussi Frères moraves.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • FRÈRE — s. m. Celui qui est né de même père et de même mère, ou de l un des deux seulement. Frère aîné. Frère puîné. Frère cadet. Nous sommes frères. Il est mon frère. L union des frères. Traiter quelqu un en frère. Il est pour moi comme un frère. Je le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • frère — (frê r ; d après Chifflet, Gramm. p. 190, on prononçait frére) s. m. 1°   Celui qui est né du même père et de la même mère, ou seulement de l un des deux. Frère aîné. Frère cadet. Frère puîné. •   Chacun y chérit l autre et le seconde en frère,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • hernutisme — (hèr nu ti sm ) s. m. Doctrine des hernutes ; leur manière de vivre qui est une sorte de communisme …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • moraves — (mo ra v ) s. m. pl. Voy. hernutes …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”