HÉRISSER
v. a.
(H s'aspire.) Dresser. Il se dit proprement Des animaux qui dressent leur poil ou leurs plumes. Le lion hérisse sa crinière, quand il est irrité. Ce coq hérisse les plumes de son cou.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie absolument, Dresser son poil ou ses plumes. Ce sanglier, ce coq est furieux, il se hérisse.   Il se dit plus ordinairement Des cheveux, du poil, des plumes qui se dressent. D'horreur ses cheveux se hérissèrent. Les cheveux lui hérissèrent à la tête. Le poil des sangliers se hérisse, quand ils sont irrités. Cet oiseau est irrité, les plumes de son cou se hérissent.

HÉRISSER, se dit, par analogie, De certaines choses droites, saillantes, aiguës, etc., qui couvrent ou garnissent une surface. Les piquants qui hérissent la tige du rosier. Les épines, les buissons qui hérissent le bord d'un sentier. Les rockers qui hérissent les flancs d'une montagne. On dit de même, Hérisser de pieux un bastion, etc.   Il se dit quelquefois au figuré. Hérisser son style de pointes, d'antithèses, de néologismes.   Il s'emploie également avec le pronom personnel. Ces champs incultes se hérissent d'épines.

HÉRISSÉ, ÉE. participe, Cheveux hérissés. Poil hérissé.  Fig. et fam., C'est un homme hérissé, toujours hérissé, C'est un homme si difficile, qu'on ne sait par où le prendre.

HÉRISSÉ, se dit adjectivement D'un corps, d'une surface couverte ou garnie de certaines choses droites, saillantes, aiguës, etc. Un retranchement hérissé de pieux. Un bataillon hérissé de piques. Une côte hérissée d'écueils. Un pays hérissé de montagnes. Poétiq. , L'hiver hérissé de glaçons.   Il se dit quelquefois au figuré. Une science, une affaire hérissée de difficultés. La vie est hérissée d'épines.

Fig., Un pédant hérissé de grec, de latin, Qui cite à tout propos du grec, du latin.

HÉRISSÉ, en Botanique, se dit Des plantes qui sont couvertes de poils rudes et fort apparents. Tige hérissée.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • hérisser — [ erise ] v. tr. <conjug. : 1> • héricier v. 1165; lat. pop. °ericiare; de ericius (→ hérisson) I ♦ V. tr. 1 ♦ Dresser (ses poils, ses plumes, etc.), en parlant des animaux. Chat en colère qui hérisse ses poils. « Comme un coursier indompté …   Encyclopédie Universelle

  • *hérisser — ● hérisser verbe transitif (latin populaire hericiare, du latin classique ericius, hérisson) Dresser ses poils, ses plumes : Le chat hérisse ses poils. Faire dresser les poils, les plumes, les cheveux : La peur hérissait ses cheveux. Garnir… …   Encyclopédie Universelle

  • herisser — HERISSER. v. n. Se herisser, L H (s aspire) Se dresser. Il ne se dit que des cheveux, du poil. D horreur ses cheveux se herissent. les cheveux luy herissent dans la teste quand.... le poil des sangliers se herisse quand ils sont en colere …   Dictionnaire de l'Académie française

  • herisser — son poil, id est, dresser …   Thresor de la langue françoyse

  • hérisser — (hé ri sé) v. a. 1°   Dresser, en parlant du poil, des plumes ou des cheveux. •   J ai donc vu ce sanglier qui, par nos gens chassé, Avait d un air affreux tout son poil hérissé, MOL. Princ. d Él. I, 2. •   Comme un coursier indompté hérisse ses… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • HÉRISSER — v. tr. Dresser ses cheveux, ses poils, ses plumes, en parlant de l’Homme et des animaux. D’horreur, ses cheveux se hérissèrent. Le lion hérisse sa crinière quand il est irrité. Ce coq hérisse les plumes de son cou. Il se dit également en parlant… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • hérisser — vt. éreché (Chambéry), èrché (Arvillard). E. : Hérissé. A1) hérisser, se faire hérisser, (le poil...) : s fére drèssî (l pai) (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • se hérisser — ● se hérisser verbe pronominal être hérissé verbe passif Être droit et raide (poils, plumes, cheveux) : Cheveux hérissés sur la tête. Se couvrir de choses dressées : Rues qui se hérissent de barricades. Dresser son poil, ses plumes : Le chat est… …   Encyclopédie Universelle

  • ébouriffer — [ eburife ] v. tr. <conjug. : 1> • mil. XVIIIe fig.; de ébouriffé 1 ♦ Relever en désordre (les cheveux). ⇒ écheveler, hérisser. 2 ♦ Fig. et fam. Surprendre au point de choquer. ⇒ ahurir. ● ébouriffer verbe transitif (provençal esbourrifa,… …   Encyclopédie Universelle

  • hérissement — [ erismɑ̃ ] n. m. • v. 1420; de hérisser 1 ♦ Le fait de se hérisser ou d être hérissé (en parlant des poils, des plumes, etc.). Hérissement en boule du porc épic. ♢ Fig. Un hérissement de colère, de rage (⇒ horripilation) . 2 ♦ Disposition de… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”