HAUTEUR
s. f.
(H s'aspire.) Dimension d'un corps en tant qu'il est haut. La hauteur d'une montagne, d'un clocher. Grande hauteur. La hauteur d'un mur. Une palissade, un mur à hauteur d'appui. De la hauteur d'un pied. De trois pieds de hauteur. La hauteur de la marée. Les eaux s'élevèrent à une hauteur considérable. Les eaux atteignaient déjà la hauteur du premier étage.   Tomber de sa hauteur, se dit D'une personne qui, étant debout, vient à tomber de son long. Il est tombé de sa hauteur sur le pavé.

HAUTEUR, se dit aussi de L'élévation d'un corps placé, suspendu au-dessus de la terre ou de quelque autre surface horizontale. Cet oiseau vole à une très-grande hauteur. Cela est placé à une telle hauteur, que je ne puis y atteindre. Parvenus à telle hauteur, nous fîmes nos observations barométriques. À la hauteur des nuages. La hauteur des cieux.   Il se dit, en Astronomie, de L'angle compris entre le plan de l'horizon et le rayon visuel mené au point du ciel que l'on veut désigner. La hauteur d'un astre. La hauteur du pôle.   Prendre la hauteur du soleil, ou simplement, Prendre hauteur, Observer avec un instrument la hauteur angulaire du soleil sur l'horizon.  Être à la hauteur d'une île, d'une ville, etc., Être dans le même parallèle, dans le même degré de latitude. On l'emploie surtout en termes de Marine. Nous étions à la hauteur de Malte, de Lisbonne. Nous rencontrâmes un corsaire à la hauteur du cap Saint-Vincent.

HAUTEUR, signifie aussi, Profondeur. Ils jetèrent la sonde pour prendre la hauteur de la mer en cet endroit-là. Elle avait tant de brasses de hauteur.   La hauteur d'un bataillon, d'un escadron, etc., La quantité des rangs dont il est composé. Ce bataillon était à six, sur six de hauteur. Cet escadron était à trois, sur trois de hauteur.

HAUTEUR, signifie encore, Colline, éminence. Les ennemis gagnèrent une hauteur. Il y avait une hauteur qui commandait la place. La campagne était inondée, il prit son chemin par les hauteurs. Il fallut gagner les hauteurs.

HAUTEUR, se dit figurément, au sens moral, en parlant De ce qui est supérieur, éminent, d'un ordre élevé. Son génie ne parvint à cette hauteur qu'après de longs efforts. La hauteur de ses conceptions.   Être à la hauteur de quelqu'un, Être en état de le comprendre. Peu d'esprits sont à la hauteur de ce grand génie.   Être à la hauteur du siècle, N'être pas étranger aux connaissances, aux idées, aux opinions du temps où l'on vit, en suivre le progrès. On dit de même, Être à la hauteur des connaissances, des idées actuelles, etc. ; et cela peut s'appliquer également Aux ouvrages d'esprit. Ce livre n'est point à la hauteur des connaissances actuelles.

HAUTEUR, signifie en outre figurément, Fermeté, fierté. L'ambassadeur soutint les intérêts de son maître avec beaucoup de hauteur. Dans ce sens, il est aujourd'hui peu usité.   Il se dit presque toujours en mauvaise part, et signifie, Arrogance, orgueil. Il a parlé avec hauteur. Il s'est conduit en cette occasion avec une hauteur insupportable. Il le traite avec hauteur et mépris.

HAUTEURS, au pluriel se dit Des actions, des paroles qui marquent de l'arrogance. Je ne puis supporter ses hauteurs. Ses hauteurs ne m'imposent point. Ses hauteurs lui ont fait beaucoup d'ennemis.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • hauteur — [ otɶr ] n. f. • XIIe; de haut I ♦ 1 ♦ Dimension dans le sens vertical, de la base au sommet. ⇒ haut. Hauteur d un mur, d une tour. Maison tout en hauteur, plus haute que large. Hauteur sous plafond : dimension comprise entre le sol et le plafond …   Encyclopédie Universelle

  • *hauteur — ● hauteur nom féminin (de haut) Dimension de quelque chose de sa base à son sommet : La hauteur du mât est de sept mètres. Élévation d un corps au dessus d un plan de comparaison : L avion avait atteint la hauteur de 3 000 mètres. Qualité de ce… …   Encyclopédie Universelle

  • hauteur — Hauteur. s. f. Estenduë d un corps entant qu il est haut. La hauteur d une montagne, d un clocher. grande hauteur. elephant d une hauteur demesurée. la hauteur d un mur, d une palissade. à hauteur d appuy. cet homme tomba de sa hauteur. Il… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • hauteur — (n.) 1620s, from Fr. hauteur haughtiness, arrogance, lit. height, from O.Fr. hauture (12c.) height, loftiness; grandeur, majesty, from haut (see HAUGHT (Cf. haught)) …   Etymology dictionary

  • Hauteur — Hau teur (h[=o] t[ e]r ), n. [F., fr. haut high. See {Haughty}.] Haughty manner or spirit; haughtiness; pride; arrogance. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Hauteur — (fr., spr. Hotöhr), 1) Hohn; 2) Stolz, Anmaßung …   Pierer's Universal-Lexikon

  • hauteur — index disdain Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • hauteur — [n] arrogance airs, audacity, conceit, conceitedness, condescension, contempt, disdain, disdainfulness, egotism, gall, haughtiness, high handedness, nerve, pomposity, pompousness, presumption, pride, self importance, snobbishness, vanity;… …   New thesaurus

  • hauteur — ► NOUN ▪ proud haughtiness of manner. ORIGIN French, from haut high …   English terms dictionary

  • hauteur — [hō tʉr′] n. [Fr < haut: see HAUGHTY] disdainful pride; haughtiness; snobbery …   English World dictionary

  • hauteur — (hô teur) s. f. 1°   Dimension d un corps considéré du bas à son sommet. Cet animal a trois pieds et demi de hauteur. La hauteur de la marée. Les eaux atteignirent une hauteur considérable. •   En Grèce, M. Bernoulli a déterminé la hauteur de l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”